Le forum de la communauté francophone de Warmaster
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La Fin des Temps - Nagash

Aller en bas 
AuteurMessage
latribuneludique
Admin
avatar

Nombre de messages : 7136
Age : 43
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: La Fin des Temps - Nagash   Ven 19 Sep - 6:58

Ce sujet est créé pour recenser les faits marquants de la Fin des Temps - Nagash.

N'hésitez pas à compléter/corriger/enrichir ce sujet. J'éditerai le message d'origine au fur et à mesure.

Sur Warhammer Forum, on peut trouver des détails sur le destin des personnages emblématiques de WFB pendant la Fin des Temps.

Le début de la fin
Où comment la corruption du Chaos s'étend sur le Vieux Monde

  • Une comète à deux queues apparaît dans le ciel, la puissance du Chaos s'accroit dans le royaume des mortels
  • En Lustrie, forte activité Skaven près d'Itza et Tlaxtlan. La faille Warp des ruines de Xahutec s'ouvre à nouveau et les Hommes-Lézards peinent à résister face aux assaut du Chaos. Le Slann Mazdamundi transmet une vision d'apocalypse.
  • Manifestation de corruption à travers le monde, des tempêtes de pur Chaos balayent la terre et vomissent des légions démoniaques
  • Archaon réunit les forces du Chaos au nord
  • Naggaroth est envahie par les nordiques, la capitale Naggarond est assiégée puis sauvée par le retour du Roi Sorcier Malekith
  • Ulthuan est submergée par une brume qui corrompt tout sur son passage et qui ouvre des brèches sur le Warp laissant passer des hordes de démons. Le roi Phoenix Finubar n'étant pas disponible c'est Tyrion qui prend la tête des armées Hauts-Elfes pour protéger Ulthuan. Une armée, dirigée par Eltharion, est également envoyée vers la Sylvanie pour porter secours à la princesse Aliathra qui avait été enlevée par le comte Manfred Von Carstein.
  • Grâce à de puissants sortilèges, la Sylvanie est recouverte d'un voile de ténèbres. Le Grand Théogoniste Volkmar, fou de colère, se rue dans le domaine de Manfred Von Carstein et y disparaît. Quelques temps plus tard apparaît un rempart d'ossements qui cerne la terre maudite. En réponse le Patriarche Suprême des collèges de magie, Balthasar Gelt, tisse un charme baptisé Mur de Foi qui empêche tout mort-vivant de quitter la Sylvanie.
  • Kislev est submergée par les Nordiques. Les rumeurs indiquant que la Tsarine Katarina serait toujours en vie et commandait une armée de survivants étaient invérifiables et il semblait bien que tout ce qui restait du royaume était la région d'Erengrad défendue par le boyard Syrgei Tannarov.
  • Pour faire face à l'invasion du Chaos qui a balayé Kislev et qui menace maintenant l'Empire, les armées impériales sont envoyées au nord mais les troupes en marche sont harcelées par les Hommes-Bêtes. Le château von Rauken est assiégé par le sorcier Vilitch le Maudit mais le siège est brisé lors de la bataille de Lubrecht. Les hordes de Nordiques continuent cependant à déferler sur l'Empire qui ne dispose pas des troupes suffisantes pour les contenir.
  • Partout dans le Vieux Monde, et ailleurs même, des monolithes émergent du sol. Leur puissance maudite attire toujours plus de hardes d'Hommes-Bêtes.
  • Peu de temps après la Bataille de Quenelles, la Reine Magicienne d'Athel Loren, Ariel, est frappée d'un mal inconnu. La forêt se meurt avec elle et les Hommes-Bêtes se multiplient. Fou d'inquiétude, Orion combat son chagrin en pourchassant les Hommes-Bêtes mais il en perd toute prudence. La reine éternelle d'Ulthuan se rend elle-même à Athel Loren pour supplier les Elfes Sylvains d'aider son peuple à libérer sa fille Aliathra des griffes de Manfred Von Carstein. Un ost commandé par Araloth est envoyé en Sylvanie.
  • Depuis 1 543, la guerre civile fait rage en Bretonnie du fait de la rébellion de Mallobaude le Serpent. A la tête d'une armée de morts-vivants, le renégat met le pays à feu et à sang. A la bataille de Quenelles et malgré l'appui des Elfes Sylvains, les Bretonniens loyaux à la couronne sont défaits. Louen Coeur de Lion est abattu par Mallobaude qui marche alors sur Couronne. Le renégat est finalement tué par le Chevalier Sinople qui se révèle être Gilles le Breton ! Gilles est couronné Roi de Bretonnie. Mais quelques jours après son avènement la corruption du Chaos se répand dans le royaume. Lors d'une nuit maudite, Bordeleaux disparaît et est remplacée par un fort de bronze et d'os. Gilles le Breton décide alors de rassembler une grande croisade pour purger les terres du mal qui les ronge !
  • Face à la tempête du Chaos, les Nains sont divisés. La plupart préfère s'enfermer à l'abri des forteresses millénaires, tel le roi Kazador de Karak Azul dont les portes principales sont déjà scellées ou le maître Forgerunes Thorek Tête-en-fer, toujours à la recherche d'antiques artefacts pouvant aider à la survie de son peuple. Mais le Haut Roi Thorgrim n'est pas d'accord, il compte bien rassembler ses guerriers pour respecter le serment d'assistance fait à l'Empire !
  • Les Orques et les Gobelins se rassemblent en prévision d'un nouvel âge de guerres ! Ils sont nombreux à rejoindre Grimgor Boit' en Fer qui marche vers le nord pour défier les plus grands champions. A Karak aux Huit Pics, le seigneur gobelin Skarsnik rassemblent d'innombrables tribus en vue de les lâcher contre les Nains. De son côté le chaman Wurrzag est à la recherche de deux chefs pour mener les peaux-vertes et soumettre le monde, le Poing de Gork et la Main de Mork.
  • Dans les Montagnes des Larmes, les bêtes deviennent enragées et l'activité volcanique augmente sensiblement. Instaurée par l'Archityran Graissus Dent d'Or à la bataille de la Bouche de Feu, la coopération entre les tribus commence à se dissiper. De nombreux Ogres rejoignent les Nordiques et leurs promesses de batailles, d'autres comme les boucaniers de Golfgfag Mangeur d'Hommes font route vers les royaumes des Nains et de l'Empire et enfin certaines tribus pénètrent dans les Terres Arides où elles font des ravages parmi les peaux vertes. Graissus Dent d'Or décide de rassembler les tribus loyales pour partir à la poursuite des plus récents défecteurs. C'est à ce moment que la Bouche de Feu, le plus grand volcan des Montagnes des Larmes, entre à son tour en éruption et provoque une réaction en chaîne.  Le grand exode des Ogres débute alors.
  • Dans leur royaume souterrain, l'activité des Skavens est à son paroxysme. Au Conseil des Treize, le Seigneur Devin Kristislik est réduit en cendres alors que le Rat Cornu apparaît au reste des dirigeants Skavens. Le dieu-vermine ordonne à ses enfants cesser leur lutte intestine et de prendre ce qui leur revient. Mis au courant des malheurs du monde extérieur par son réseau d'informateurs, le Conseil des Treize lance la première étape du grand plan, l'invasion devant marquer le début de la domination Skaven. Les royaumes de Tilée et d'Estalie sont submergés et leur population réduite en esclavage.
  • Dans le désert aride de Nehekhara, le roi des rois Settra observe la succession des mauvais présages. Il décide alors de réveiller l'ensemble de ses forces. Ses messagers sont envoyés dans tous les royaumes pour distribuer les ordres de Settra aux monarques de Nehekhara. Les murs de Khemri sont renforcés par les statues guerrières éveillées par Ramhotep le Visionnaire. Les flottes de Khemri et de Zandri sont déployées au Delta Mortis. A Lybaras, la reine Khalida est déjà prête au combat. Partout dans le désert des troupes et des créatures s'enfouissent sous le sable dans l'attente de l'invasion.
  • En Sylvanie, Manfred von Carstein complote pour libérer la province du joug de l'Empire.  Grâce au sang de neuf réceptacles divins (on peut y compter Morgiana le Fée, Volkmar le grand Théogoniste ou encore la princesse elfe Aliathra), il  transforme la Sylvanie en une forteresse protégée par un rempart d'os. Mais l'activité du Chaos inquiète le vampire même si les quelques tentatives d'incursion démoniaque sont vite balayées. Pire encore, Balthasar Gelt, patriarche des collèges de magie, lève un Mur de Foi infranchissable autour de la province y enfermant ainsi von Carstein et ses troupes. A chaque échec pour percer le Mur de Foi, l'humeur du comte devient plus sombre...


Chapitre 1 - Une Alliance Maudite (Automne 2523 - Eté 2524)
Où comment Arkhan le Noir et Manfred von Carstein s'allient pour préparer le retour de Nagash.

Un étranger pénètre en Sylvanie malgré les défenses levées par Manfred von Carstein. Sentant sa puissance, le vampire se porte lui-même à sa rencontre pour le défier et reconnait en lui Arkhan le Noir, lieutenant le plus fidèle de Nagash. Après un combat intense entre les deux créatures, la liche parvient à convaincre von Carstein de l'aider à faire renaître Nagash. Le vampire comprend qu'il peut tenter de profiter du rituel pour s'imposer le Nécromancien, Arkhan n'est pas dupe mais il a besoin de son nouvel allié.

Invité au château Sernieste, Arkhan découvre que Manfred détient de nombreuses reliques appartenant à Nagash mais qu'il en manque encore trois pour mener le rituel du retour de Nagash à bien.
Unissant leurs forces, la liche et le comte vampire parviennent à percer le Mur de Foi qui enferme la Sylvanie. Arkhan prend alors la route de la Bretonnie tandis que Manfred von Carstein va au sud vers le repaire du clan Skaven Mordkin.

La relique recherchée par Arkhan le Noir est Alakanash, le sceptre de pouvoir de Nagash qui se trouve dans les cryptes sacrées de l'abbaye La Maisontaal. La Liche fait cependant un détour par les contreforts des Voûtes où il y rallie à sa cause le fidèle roi revenant Krell et le plus douteux lichemeister Heinrich Kemmler. Les trois sinistres compagnons voyagent dans les Voûtes pour y lever une armée de morts-vivants.
Puis Arkhan marche vers le nord, à travers les terres qu'il a contribué à dévaster pendant la guerre civile Bretonienne (il était le conseiller du traître Mallobaude). Tout au long de son voyage, la liche relève les morts.  Seul le duc Tancred de Quenelles et ses chevaliers tentent de s'opposer à Arkhan lorsque son armée traverse le duchée de Brionne. Aveuglé par la haine, Tancred charge au coeur de la horde et son ost est submergé.

A la douzième bataille de l'Abbaye La Maisontaal, l'armée d'Arkhan le Noir affronte la garnison du duc Theodoric de Brionne. Avide de rédemption  suite à une conduite peu chevaleresque, Theodoric décide d'affronter l'ennemi en rase campagne. Il déploie sa troupe à pied au centre de son dispositif tandis que les ailes sont tenues par ses chevaliers. La horde de morts-vivants avance vers les Bretonniens insensibles aux flèches décochées par les archers. Le choc est rude mais le mur de boucliers des hommes d'armes tient bon permettant aux chevaliers des flancs de charger et ainsi prendre l'ennemi en tenaille. L'attaque Bretonienne est soutenue par les Trois Soeurs d'Ancelioux qui par leurs pouvoirs ralentissent la réanimation des morts par les nécromanciens. Mais les Enchanteresses sont tuées par les sorts du lichemeister et bientôt la charge des chevaliers Bretonniens s'englue dans la masse des squelettes et des zombies. Dans le combat, Theodoric parvient à surprendre Arkhan et à le blesser mais il est tué par Arnak von Carstein, chargé d'escorter (et de surveiller) la liche, avant de pouvoir achever son ennemi. La ligne Bretonienne s'effondre alors.
Arkhan, dont les arts noirs lui permettent de recouvrer rapidement ses forces, découvre que le lichemeister a disparu. Il le retrouve à l'intérieur de l'Abbaye où il s'est emparé d'Alakanash au nom des puissances de la ruine. Après un rude combat qui détruit l'Abbaye, Arkhan tue Kemmler et récupère le  le sceptre de pouvoir de Nagash.
A l'extérieur de l'Abbaye La Maisontaal, la bataille fait toujours rage car les survivants de la garnison ont reçu les renforts du duc Jerrod, héritier de Tancred de Quenelles. La charge des chevaliers du duc redonne brièvement espoir aux Bretonniens mais rien ne pourrait vaincre la horde des morts-vivants en ce jour. La confusion provoquée par la soudaine destruction de l'Abbaye lors du duel opposant le lichemeister à Arkhan sauve Jerrod de la furie de Krell. La mort dans l'âme, le duc ordonne aux survivants de battre en retraite.

Guidée par la Griffe de Nagash, Manfred von Carstein quitte la Sylvanie à la recherche de Lame Fatale, l'épée qui avait jadis fait tomber Nagash. Escorté de ses meilleurs chevaliers, le vampire traverse les terres méridionales de l'Empire et les Principautés Frontalières en s'enveloppant de sorts de camouflage car il ne veut pas perdre de temps à affronter les vivants. Après avoir traversé la Forêt de Hvargir, dans les Principautés, il abandonne toute prudence. Les terres ont été dévastées par les Skavens qui ont conquis la Tilée et l'Estalie et qui s'attaquent maintenant à cette région. La troupe de Manfred von Carstein doit alors se frayer un chemin en combattant les nombreuses troupes Skavens qui ravagent la contrée. Le vampire doit même affronter une armée entière d'hommes-rats pour traverser la Rivière du Crâne. A partir de ce moment, il comprend qu'il lui faut une armée pour continuer son voyage et c'est à la tête de milliers de squelettes et de zombies qu'il atteint le Col du Chien Fou où il défait les Orques de la Griffe de Fer. Ses forces s'enfoncent ensuite sous le Col, dans le domaine des Skavens du clan Mordkin.

Le vampire ne veut pas prendre de risque, il envoie dans les tunnels des vagues de squelettes et de zombies en avant-garde, gardant ses meilleures troupes en réserve. La résistance des Skavens est d'abord limitée mais plus la horde du comte s'approche de la forteresse du clan Mordkin, plus les hommes-rats combattent avec acharnement. Feskit, le seigneur du clan, envoie d'abord Snikrat, l'un de ses lieutenants les moins loyaux, pour ralentir l'ennemi espérant secrètement sa mort. Ainsi débute la bataille du Repaire Mordkin. Un combat acharné s'engage dans les tunnels et les souterrains mais finalement l'armée de von Carstein atteint l'immense grotte où se dresse la forteresse branlante du clan Mordkin. Dans sa fuite, Snikrat met le feu au seul point d'accès de la forteresse : un pont à moitié pourri enjambant une immense faille. Le comte ordonne alors à ses squelettes de former un pont de leurs corps et ce malgré les tirs désespérés des jezzails et autres machines de guerre Skavens. Une fois le pont créé, les Templiers de Drakenhof chargent à travers la vermine Skaven. Toutes les tentatives de Feskit pour ralentir l'avancée des morts-vivants virent alors à l'échec : bêtes mutantes du clan Moulder, armes ésotériques du clan Skryre, vermines de choc ou hordes d'esclaves ne peuvent pas enrayer la progression de l'ennemi qui parvient finalement au pied de la forteresse elle-même...
Or les portes de la forteresse sont constituées du squelette d'un antique dragon que von Carstein réanime et lance contre les Skavens. Le comte-vampire pénètre alors dans l'antre du clan Mordkin obligeant Feskit, armé de Lame Fatale, à se lancer dans la bataille. Mais le seigneur Skaven n'est pas de taille face au vampire, il est rapidement tué et ses troupes mises en déroute...

La trahison de Kemmler à Maisontaal inquiète Arkhan car il s'aperçoit maintenant que les puissances du Chaos tentent de manière plus ou moins directe d'empêcher le retour de Nagash. Mais rien ne doit l'empêcher d'accomplir sa mission et il tourne maintenant son attention vers le dernier artefact nécessaire au rituel : Morikhane, l'Armure Noire de Nagash qui fait partie du trésor de guerre du château de Heldenhame.

Arkhan et Manfred rassemblent alors une grande armée et prenne la route de la forteresse des Chevaliers du Sang de Sigmar, annonçant la Chute de Heldenhame. Si le château semble à première vue imprenable, la muraille ouest de l'édifice a été fragilisée lors de l'assaut donné par une waaagh! orque l'année passée et les travaux de réparation ont pris du retard. Le vampire et la liche lance donc une attaque directe contre cette partie de la cité fortifiée : pendant que les hordes de squelettes avancent lentement vers les fortifications, les catapultes à crânes ciblent la partie fragile de la muraille ouest. L'artillerie impériale fauche squelettes et catapultes mais la magie nécromantique d'Arkhan les ré-assemble presque aussitôt. Finalement la marée squelettique atteint les murs de Heldenhame, les cadavres animés sont tellement nombreux qu'ils leur suffit de se monter les uns sur les autres pour atteindre le sommet des murailles. Alors que les défenseurs concentrent leurs attaques sur cette marée d'os, les catapultes continuent leur travail de sape et le mur ouest finit par s'effondrer créant une grande brèche. Les combats au corps à corps commencent alors entre morts-vivants et soldats de l'Empire. Soudain un cor retentit : les Chevaliers du Sang de Sigmar, menés par leur Grand Maître Hans Leitdorf, sont sortis de la ville pour lancer une charge contre les hordes d'Arkhan, balayant sans mal les morts-vivants.
Mais tel est le plan d'Arkhan et de Manfred. Tandis que les Chevaliers du Sang de Sigmar sont occupés en dehors de Heldenhame, Manfred von Carstein attaque leur forteresse directement depuis les airs. Accompagné de vargheists et d'esprits tourmentés, le comte-vampire balaye sans difficulté les derniers défenseurs et s'empare de Morikhane...

Chapitre 2 - Le rituel (Automne 2524)
Où comment Hommes de l'Empire, Elfes et Nains tentent vainement de libérer  la princesse Aliathra en Sylvanie. Nagash est de retour.

Après l'assaut des morts-vivants contre Heldenhame, le Grand Maître Hans Leitdorf part à Altdorf pour demander des renforts à l'Empereur et ainsi lancer une expédition punitive contre la Sylvanie. Mais en traversant l'Empire dévasté par les incursions des hommes-bêtes et d'autres créatures encore plus ignobles, il comprend que sa demande est vaine. Ne pouvant soustraire le moindre homme à la défense de l'Empire, l'Empereur met Leitdorf en contact avec le prince Eltharion d'Yvresse, lui-aussi venu demander l'aide des Hommes pour délivrer la princesse Aliathra des griffes de Manfred von Carstein.
Quelques jours plus tard, l'ordre entier des Chevaliers du Sang de Sigmar et une force armée de Hauts-Elfes prennent la route de la Sylvanie. Mais ils sont pas les seuls...

Du sud-ouest vient également un ost d'Athel Loren dirigé par Araloth, seigneur de Talsyn. Les Elfes Sylvains répondent ainsi à la demande faite par Alarielle d'Ulthuan.
De l'est c'est le throng nain de Karak-Kadrin qui, sous le commandement de son roi Ungrim Poing de Fer, se dirige vers la Sylvanie. C'est l'Empereur lui-même qui a prié les Nains de prêter main forte à l'expédition de Leitdorf et Eltharion.
Enfin, du nord, guidé par les puissances de la ruine, une horde gigantesque d'hommes-bêtes fait marche contre le domaine de von Carstein. Poussé par son instinct, Malagor est à la poursuite d'Arkhan le Noir.

Manfred von Carstein fait lancer une série de raids pour harceler les hommes-bêtes et les rabattre vers le throng d'Ungrim Poing de Fer qui écrase toutes les armées de morts-vivants envoyées pour lui barrer la route. A la bataille du Cairn Rouge, les créatures du Chaos se jettent contre les guerriers de Karak-Kadrin. Les combats durent deux jours et une nuit et finalement les Nains obligent les Hommes-Bêtes à battre en retraite. Mais c'est une victoire à la Pyrrhus, le throng est trop affaibli pour continuer son attaque de la Sylvanie et Ungrim Poing de Fer doit repartir pour ses montagnes.
Les Elfes Sylvestres, quant à eux, sont harcelés par les spectres de Kalledria, Reine du Deuil. Araloth doit lancer l'assaut contre le repère de la banshee pour poursuivre son voyage.  Mais, après la bataille, une déesse elfique apparait au seigneur de Talsyn, elle lui explique que son destin doit le mener ailleurs qu'en Sylvanie. Elle ouvre un portail étoilé et la troupe d'Elfes Sylvains quitte les bois hantés.
Les Hauts-Elfes d'Eltharion  progressent quant à eux avec prudence mettant à rude épreuve la patience du Grand Maître de l'Ordre des Chevaliers du Sang de Sigmar. Petit à petit, les hommes de l'Empire prennent de l'avance sur leurs alliés et ils finissent par tomber dans une embuscade au village de Klodebein où tous les chevaliers sont massacrés par les créatures de Manfred von Carstein. Hans Leitdorf est tué par le comte-vampire lui-même.
Sans aucun allié, les Hauts-Elfes continuent leur progression dans les bois maudits, guidés par le chant silencieux de la princesse Aliathra. Ils arrivent enfin à la Combe du Deuil au moment où débute le rituel du réveil de Nagash...

Les Hauts-Elfes chargent la horde innombrable et se retrouvent rapidement encerclés et sans espoir de victoire. Mais la colère des elfes est telle que Manfred von Carstein est obligé de quitter le cercle de pierres dit des Neufs Démons pour se jeter dans la bataille. Le comte-vampire est contrarié car il ne peut plus surveiller le rituel engagé par Arkhan et ainsi tenter de le détourner pour son propre intérêt.
Alors que la Bataille aux Neuf Démons fait rage, la liche se prépare à sacrifier les réceptacles divins rassemblés par Manfred. Ce dernier a repéré le mage Beannaer dont la puissance magique s'oppose à ses pouvoirs nécromantiques. Le vampire lance l'assaut contre le mage qui n'est sauvé de justesse que par l'intervention courageuse de la princesse Eldyra et de ses chevaliers de Tiranoc. Mais elle n'est pas de taille face à von Carstein qui la fait enlever par une nuée de chauve-souris géantes. Le sort de Beannaer est dès lors scellé...
Pendant ce temps, Arkhan arrive à la fin du rituel. Manfred von Carstein, conscient d'être en train de rater sa seule chance d'intervenir, rebrousse chemin vers le cercle de pierres mais il est intercepté par le Eltharion et son griffon Aile d'Orage. Le duel est terrible mais au moment où le vampire se prépare à achever son adversaire, le prince elfe est sauvé par son griffon agonisant. L'intervention d'Aile d'Orage permet au prince de pénétrer dans le cercle de pierres malgré une barrière magique levée par la liche. Le vampire ne peut qu'assister à la mort d'Eltharion face à Arkhan et à la mort de la princesse Aliathra. Dans un déchaînement de magie, Nagash est alors de retour !

Arkhan n'a pas expliqué à Manfred que le retour de Nagash n'est qu'une première étape sur une route longue et dangereuse. Le Nécromancien veut régner sur le monde et ne peut tolérer l'ingérence des divinités du Chaos. A peine de retour dans le Vieux Monde, Nagash attire à lui le plus de magie possible. Partout dans le Vieux Monde se multiplient alors les signes d'un grand bouleversement magique, partout dans le Vieux Monde les morts se lèvent ! Même s'ils errent hors de contrôle, Nagash compte bien les attirer à lui pour grossir les rangs de son armée. Mais c'est alors que la puissance manque au Nécromancien. Sa renaissance est incomplète car il s'avère que la Princesse Aliathra n'était pas la fille de Finubar mais de Thyrion, elle ne portait pas la bénédiction d'Aenarion mais au contraire sa malédiction.
Nagash échoue ainsi à atteindre le statut de quasi-divinité, il  n'est pas encore prêt à affronter les puissances du Chaos. Il lui faut retourner à sa Pyramide Noire pour combattre la malédiction d'Aenarion. Ce serait la guerre contre les armées de Nehekhara. Pour le seconder, il décider de recréer les Mortarchs dont seuls trois parcouraient encore le monde : Arkhan, Neferata et Krell.
Nagash lance son appel, ceux qui le refusent ou tentent de négocier sont immédiatement détruits tels Zacharias l'Eternel ou Dietrich von Dohl. Manfred von Carstein, malgré son ambition, jure allégeance au Nécromancien ainsi que le roi pirate de la côte vampire Luthor Harkon, le Grand Imprécateur de Middenheim Dieter Helsnicht, le dragon de sang Walach Harkon et le Sans Nom, l'esprit d'un enchanteur jadis puissant.
En tant qu'émissaire de confiance dans le Nord, Nagash décide de faire revenir Vlad von Carstein, lui promettant le retour de sa bien aimée Isabella. Il charge le vampire ainsi que Walach Harkon et le Sans Nom de stopper les hordes du Chaos à la frontière de l'Empire. Les autres doivent converger vers Nehekhara.

Alors que Nagash prépare son retour à Nehekhara, le mage Téclis et sa mystérieuse alliée se félicitent des événements qu'ils ont mis en branle. Le sacrifice de la nièce de Téclis, Aliathra, a été nécessaire pour empêcher Nagash d'affronter les divinités du Chaos de façon prématurée. La guerre vient.

Chapitre 3 - Mort au Bord du Monde (Printemps 2524 - Hiver 2524)
Où comment Neferata et Krell affrontent Gobelins de la Nuit et Nains pour s'emparer d'un artefact nain et le livrer à Nagash.

Dans son royaume du Pinacle d'Argent, la vampire Neferata a lu les signes du retour de Nagash. Mais l'auto-proclamée Reine de la Nuit est inquiète car elle ignore quelle sera l'humeur du Nécromancien à son égard. Par son réseau d'informateurs, Neferata sait que l'ascendance de la princesse Aliathra n'est pas celle qu'Arkhan croit et elle devine que Nagash aura soif de puissance pour combler cette lacune. Or la vampire a connaissance d'une antique cachette du peuple Nain renfermant de nombreux et puissants artefacts. Elle compte bien regagner la confiance de Nagash en lui offrant ces artefacts.
Neferata rassemble donc l'armée du Pinacle d'Argent et prend la route du Col Perdu. Au nord du Col, les morts-vivants prennent par surprise une horde de Gobelins de la Nuit en cours de rassemblement pour quelque diablerie mais les peaux-vertes sont rapidement dispersées, leurs tribus fuyant devant l'avancée de la Reine de la Nuit.
Mais une plus forte opposition l'attend au Gouffre du Crâne où le chef de guerre Gobelin Grulsik est en train de rassembler les fuyards. Grulsik cherchait à rejoindre les bannières de Skarnisk aux Huit Pics où sa Waaagh! devait bientôt commencer. Le sournois gobelin comprend qu'il peut encore tourner l'arrivée des morts-vivants à son avantage : à force de menaces et d'exécutions sommaires, il stoppe la fuite des tribus gobelines et prépare une embuscade à Neferata...

Les morts-vivants continuent de pousser les gobelins en fuite devant eux et lorsque la Reine de la Nuit constate que la ravine est encombrée d'une masse grouillante de peaux-vertes elle n'y voit aucun piège. Ainsi débute la bataille du Gouffre du Crâne.
L'armée du Pinacle d'Argent avance droit devant elle croyant à nouveau faire fuir les gobelins mais ces derniers forment une ligne de bataille compacte. Le choc est brutal. Menés par la Garde Lahmiane, les morts-vivants progressent rapidement sur le flanc gauche mais le centre, défendu par Grulsik et ses meilleures troupes, tient bon. C'est sur le flanc droit que les trolls s'enfoncent dans les lignes de squelettes ouvrant une brèche dans laquelle s'engouffrent les chevaucheurs de loups et de squigs. Le cours de la bataille est cependant inversé lorsque Imentet, la pluis puissante demoiselle au service de Neferata, se jette au combat à la tête d'une deuxième vague de morts-vivants.
C'est alors que Grulsik déclenche son piège : des centaines de gobelins de la nuit surgissent des cavernes encadrant le gouffre. La bataille tourne à l'anarchie ce qui est à l'avantage des gobelins qui adorent ce genre de situation. Malgré sa répugnance, Neferata décide de prendre part elle-même à la bataille. Sa rage fait reculer les peaux-vertes mais alors que le sort de la bataille tourne à nouveau en faveur des morts-vivants apparaît une gigantesque chimère attirée par le fracas des combats. La chimère est sur le point de détruire la Reine de la Nuit lorsqu'une nouvelle armée de morts-vivants apparaît. Elle est menée par Krell, le Seigneur de la Mort, qui lance l'assaut contre les gobelins Au même moment, quelque part en Sylvanie, le rituel d'Arkhan s'achève et Nagash renait. Les vents de magie se déchaînent et partout dans le Gouffre les morts-vivants se relèvent. Les gobelins sont submergés et le seigneur de guerre Grulsik doit prendre la fuite...

Dans le même temps, Thorek Tête en Fer, toujours à la recherche d'antiques artefacts de son peuple, a découvert une voie cachée dans le Dédale qui le mène lui et son armée dans une immense grotte. Là le seigneur forgerune s'attelle alors à y découvrir la porte cachée qu'il sait se tenir là et protéger de nombreux trésors nains. Conscient de ne pas avoir été le premier à redécouvrir cette grotte, Thorek envoie un gyrocoptère chercher des renforts auprès du Kazador de Karak Azul. Sa sagesse est grande car alors qu'il met à jour la porte frappée des runes de la déesse Valaya, une armée de morts-vivants surgit de deux larges tunnels cachés par des portes secrètes...

Après la bataille du Gouffre du Crâne, L'armée conjointe de Krell et Neferata s'est hâtée vers la cachette naine que la Reine de la Nuit compte bien piller au bénéfice de Nagash. Lorsqu'ils débouchent dans l'immense grotte, les morts-vivants prennent les Nains par surprise mais ces derniers se reprennent vite et forment leur ligne de bataille. Ainsi débute la bataille à la Porte de Valaya.
Alors que Krell mène le gros de l'armée, Neferata charge Imentet de s'occuper du sort de Thorek Tête en Fer et de son escorte, le seigneur forgerune tente désespérément d'ouvrir la porte pour avoir accès aux puissants artefacts de son peuple et repousser ainsi l'ennemi.
Le premier choc tourne à l'avantage des Nains dont l'art martial a peu d'égal mais le temps est contre eux car chaque perte est coûteuse alors que les légions de squelettes se régénèrent rapidement grâce aux aux arts occultes.  De plus Krell sème la mort autour de lui, ainsi met-il fin à la vie de Borrak Boldstone et de son frère Bodrik.
Sur le flanc droit, la Garde de Fer commandée par le thane Kraggson repousse petit à petit les morts. Mais leur progression est soudain arrêtée par des renforts menés par le roi strige de Tristetertre, Druthor.
De son côté Thorek Tête en Fer menace d'être submergé, il doit combattre les morts-vivants et détourne son attention de l'ouverture de la porte. Frappant régulièrement son enclume, le seigneur forgerune perturbe les sorts que tentent de lancer Neferata et ses demoiselles. Folle de rage, la Reine de la Nuit comprend qu'elle doit aller elle-même au combat. Ses demoiselles mettent l'escorte de Thorek en pièces, le vénérable nain se retrouve seul face aux morts-vivants ! Frappant une nouvelle fois son enclume, il parvient cependant à repousser l'ennemi et permet ainsi à des renforts de lui parvenir. Profitant de ce répit, il arrive enfin à entrouvrir la porte...
Neferata comprend qu'elle doit agir vite, elle lance l'assaut final !
Thorek parvient à ouvrir la porte en grand et son esprit est emplit des murmures de la déesse Valaya.
Dans la grotte, la bataille tourne mal pour les Nains. L'artillerie naine est détruite par Druthor perché sur une monstruosité à forme de chauve-souris et la Garde de Fer de Kraggson se retrouve isolée dans un tunnel. La ligne de bataille naine recule et tente de former une dernière ligne de défense autour de Thorek et de la porte grande ouverte.

Mais la bataille prend soudain un nouveau tournant lorsque deux nouvelles armées interviennent.

Emergeant d'un tunnel sur le flanc gauche des Nains se déploie l'armée du Roi de Kazador qui répond au message envoyé par Thorek.
Une deuxième armée se lance dans la bataille, il s'agit des survivants de la horde rassemblée par le chef gobelin Grulsik. Le gobelin a suivi les morts-vivants espérant profiter de leur sillage pour piller mais il perd le contrôle de ses troupes lorsque celles-ci comprennent que des Nains sont proches. La Garde de Fer de Kraggson est prise par surprise par des hordes de squigs et par Grulsik lui-même, elle est mise en déroute. Les hordes de peaux-vertes se lancent alors au coeur de la bataille qui vire au chaos.
Dans la grotte, Neferata et ses demoiselles ont de nouveau acculé Thorek mais ce dernier frappe violemment son enclume réduisant Imentet en cendre. Thorek a déployé tant de puissance qu'une fissure apparaît sur son enclume, il sait qu'il n'a plus droit qu'à une seule attaque. C'est alors que Neferata abat le nain avant de tourner sa fureur contre les gobelins.
Ailleurs le roi strige Druthor défie les nains de Karak Azul mais il est abattu par le roi Kazador. Les nains sont alors assaillis par les gobelins tandis que Krell les encerclent de squelettes. La garde personnelle de Kazador, les Marteaux Noirs, résiste avec vaillance mais en la présence de Krell lui-même elle doit reculer. Lors d'un terrible combat, le champion mort-vivant décapite le roi Kazador.
L'armée Naine est en déroute,. Dans un dernier sursaut de vie, Thorek parvient à frapper une dernière fois son enclume et déchaîne sa puissance contre l'ennemi permettant ainsi aux survivants de fuir.
Gobelins et morts-vivants ont été balayés par l'attaque mais Neferata et Krell ont survécu et peuvent apporter à leur maître une nouvelle source de pouvoir...

Chapitre 4 - Sombres Nuées (Eté 2524 - Eté 2525)
Où comment le Chaos assiège l'Empire.

Au nord de la Sylvanie, l'Empire est assiégé par les hordes de nordiques. Quelques semaines plus tôt, Kislev a été anéanti par l'invasion du Chaos et seule la ville d'Erengrad résiste encore grâce aux renforts du comte électeur d'Ostland, Valmir von Raukov.
Pour résister à l'assaut, l'Empire a levé un mur de pierre et de foi, le Bastion Doré qui est l'oeuvre du Patriarche Suprême Balthasar Gelt. Les collines de l'Empire ont été refaçonnées pour qu'elles prennent la forme d'un mur se perdant dans les nages, sorciers et prêtres maintiennent sa cohésion grâce aux prières et rituels organisés par de petits groupes répartis sur toute la longueur du Bastion, d'Erengrad jusqu'aux Montagnes du Bord du Monde.
Cependant chaque faiblesse dans les cercles de prêtres et de sorciers affaiblit le mur et permet à des dizaines de bandes de guerre du Chaos d'emprunter la brèche dans la muraille et nécessite donc l'intervention des soldats de l'Empire.
Le flanc droit du Bastion est commandé par Wolfram Herwig d'Ostermark, les défenses ouest sont organisées par Valmir von Raukov d'Ostland, soutenu par le boyard Syrgei Tannarov d'Erengrad. La zone centrale est défendue par Aldebrand Ludenhof d'Hochland.

Après des mois, la situation a abouti à un statu quo. La horde du Chaos grouillait au pied du Bastion mais ne pouvait pas submerger l'Empire. L'artillerie impériale fauche les nordiques mais l'envahisseur lui répond avec des tirs des canons Apocalypse et des maladies propagées par Nurgle. L'épidémie n'empêche cependant pas des actes de bravoure tels que ceux des Epées d'Ulric qui tinrent une brèche à Kraghof malgré la maladie. Finalement l'épidémie est enrayée par des mesures drastiques : Ludenhof fait exécuté tous les malades et bruler leurs corps...

Puis Geheimnisnacht arrive enfin et annonce la renaissance de Nagash. Partout les morts se relèvent et même s'ils leur manque un maître pour les guider, ils se jettent sur les nordiques et les impériaux. Gelt est convoqué par l'Empereur Karl Franz à qui il assure que le Mur de Foi tient toujours autour de la Sylvanie alors que tel n'est plus le cas. Mais une nouvelle plus urgente empêche l'Empereur d'en savoir plus : près du village d'Alderfen, en Ostermark, plusieurs cercles rituels ont été réduits au silence et une grande brèche est ouverte dans le Bastion...

Sur son pégase, Gelt se rend immédiatement à la brèche où des hordes de serviteurs de Nurgle se lancent à l'assaut des lignes impériales. La Défense d'Alderfen commence alors que l'artillerie impériale et les sorciers du Collège Flambloyant tentent de ralentir l'ennemi. Le Patriarche décide de ne pas participer à la bataille, il se rend au centre du cercle de pierres dévasté et entame le long rituel visant à combler la brèche dans le Bastion Doré.
Le comte électeur Wolfram Hertwig rallie ses hommes et se lance dans une charge désespérée. Mais l'assaut ralentit rapidement et Hertwig est tué par Festak Krann, champion de Nurgle, qui meurt ensuite d'une blessure infligée par le Croc Runique du comte électeur. Au centre de la ligne impériale, Valten, un jeune guerrier armé de marteaux, massacre l'ennemi et donne courage aux soldats impériaux. Le cours de la bataille tourne alors en faveur des défenseurs qui crient le nom de Valten et repoussent leurs adversaires vers la brèche.
La ligne de bataille impériale semble être sauvée quand soudain la silhouette d'un répugnant démon majeur de Nurgle apparaît : accompagné d'une légion de guerriers du Chaos, Gurug'ath le Pourrissant affronte Valten dans un duel épique et prend le dessus sur le jeune homme...
Alors que le démon va achever Valten, une mystérieuse légion de chevaliers vêtus de rouge et d'acier surgit du néant pour enfoncer les lignes du Chaos. Partout les cadavres des soldats impériaux se relèvent pour s'attaquer aux serviteurs de Nurgle.  Pris entre les morts-vivants et les adorateurs du Chaos, seules deux poches impériales résistent encore autour d'Emil Valgeir et de Valten. Le reste des troupes en déroute cesse soudain sa retraite, les hommes reprennent le chemin des combats comme des automates. Car Vlad von Carstein obéit aux ordres de Nagash : l'Empire ne doit pas tomber.

Grâce aux efforts de Gelt, le Bastion Dorée commence à combler la brèche. De son côté Gurug'ath affronte Valten et Vlad von Carstein. Les deux alliés combattent côte à côte mais sans se concerter ce qui les empêche de vaincre le démon majeur. Mais soudain la brèche du Bastion disparaît, le démon est emmuré vivant tandis que von Carstein et ses morts-vivants disparaissent. Seuls restent les hommes abasourdis...

Les efforts de Balthasar Gelt pour soutenir le Bastion Doré lui a permis d'étendre sa compréhension des vents de magie. Il met à profit ses nouvelles capacités pour comprendre comment les cercles rituels ont pu être détruits. Avec l'aide du prêtre Emil Valgeir, il découvre que les massacres sont l'oeuvre d'un démon, un changeforme qui est certainement toujours caché parmi les troupes impériales.
Gelt laisse le prêtre rechercher le démon car il est convoqué au château von Rauker pour un conseil de guerre : là, malgré ses efforts héroïques pour combler la brèche dans le Bastion Doré, le reiksmarshal Kurt Helborg lui reproche la chute du Mur de Foi autour de la Sylvanie. Epuisé, Gelt s'emporte devant l'Empereur et de fait perd définitivement sa confiance... Malgré tout Karl Franz le charge de reprendre la défense de la portion du Bastion Doré initialement protégé par feu Wolfram Hertwig...

De son côté l'état d'esprit de Vlad von Carstein n'est pas meilleur : il déteste servir Nagash mais il attend de lui le retour de sa bien-aimée. Il se méfie de ses alliés du moment, le dragon de sang Walach Harkon qui cependant est resté de l'autre côté du Bastion Doré lors de la bataille d'Alderfen ou encore le Sans-Nom.
Vlad doit défendre l'Empire et il décide de conquérir Rackspire, où le Bastion Doré rencontre les Montagnes du Bord du Monde, afin d'en faire se forteresse. La garnison tombe rapidement devant les morts-vivants et le Sans-nom impose sa volonté dans toute la région. Ainsi Vlad von Carstein prend-il le commandement des défenses de l'est de l'Empire sans que personne ne s'en aperçoive !

Assurant la défense de l'ouest, Gelt n'abandonne pas sa chasse du changeforme. Le démon continue à saboter les efforts des défenseurs impériaux en multipliant les méfaits. Luthor Huss a accompagné Gelt jusqu'au Bastion pour rencontrer Valten, il est maintenant persuadé que le garçon est envoyé par Sigmar.
Le démon changeforme ayant calmé ses attaques, Gelt se concentre à nouveau sur le Bastion Doré et constate une faiblesse vers l'est. Il chevauche vers Helreach pour en savoir plus et c'est là qu'il rencontre Vlad von Carstein. Le vampire lui explique qu'il combat pour la défense de l'Empire mais Gelt refuse de le croire et s'enfuit à Alderfen.

Le patriarche suprême est en proie aux doutes et il se plonge à corps perdu dans la défense de l'Empire mais chaque combat contribue à l'épuiser aussi bien physiquement que moralement.
De son côté le prêtre Emil Valgeir surveille Valten, de plus en plus populaire, qu'il soupçonne d'être le changeforme démoniaque.

Epuisé et désespéré, Gelt finit par lire un ouvrage que Vlad von Carstein lui a offert en signe de bonne volonté...
Lors de la bataille d'Akkerheim, qui a lieu après l'effondrement de toute une section du Bastion Doré, Gel réveille les soldats impériaux morts au combat pour repousser les nordiques et les hommes-bêtes.
Prévenu de ces faits, le comte-électeur Aldebrand Ludenhorf vient en personne demander des comptes au Patriarche et découvre que celui-ci use dorénavant de nécromancie pour défendre l'Empire et qu'il prône une alliance avec Vlad von Carstein. Mais à la suite d'un malentendu Gelt affronte et finit par tuer Ludenhorf et sa troupe.

Pour oublier ce crime, Gelt se plonge dans le courrier envoyé par Valgeir qui est de plus en plus convaincu que Valten est le changeforme. Mais le prêtre manque de preuves et il ne peut empêcher l'Empereur d'avoir foi en le jeune homme et de vouloir lui confier Ghal Maraz lors d'une cérémonie officielle au château von Rauken !

La Mort d'un Traître. Gelt se rend précipitamment à la cérémonie et l'interrompt pour prévenir l'Empereur. Mais celui-ci a toute confiance en Valter et ordonne à sa Reiksguard d'évacuer le mage. Pour ralentir les gardes du corps, le patriarche fait l'erreur d'utiliser la magie noire. Gelt comprend que sa vie est ruinée et que tout le monde le considère désormais comme un traître et un hérétique mais il veut sauver l'Empereur, même contre sa volonté !
Il déchaîne alors sa magie contre ceux qui l'empêchent de tuer Valten. Le château  von Rauken est plongé dans un grand combat désordonnés entre troupes impériales venues pour la cérémonies et morts-vivants invoqués par Gelt.
Soudain le changeforme tente d'assassiner l'Empereur. Le démon a en fait pris la forme du prêtre Valgeir. Il est cependant défait par Valten et Griffe Mortelle, le Griffon de l'Empereur.
Voyant l'étendu de son erreur, Balthasar Gelt fuit le château von Rauken pour rejoindre Vlad von Carstein et se résout à devenir son serviteur : le combat prend donc fin faute de combattants.

Les conséquences de cet incident sont importantes. Gregor Martak, maître du Collège d'Ambre, est nommé au rang de patriarche suprême. Le Collège Doré tombe en déchéance et devient la proie des répurgateurs.
Pire encore, l'Eglise de Sigmar informe l'Empereur qu'elle n'aidera plus à maintenir le Bastion Doré, oeuvre d'un hérétique.
La muraille magique commence dès lors à s'effriter et c'est encore une fois au village d'Alderfen que la Bastion céda, libérant le démon majeur Gurug'ath qui avait été emprisonné lors de la précédente bataille.
Les hordes de nordiques écrasent toute résistance dans le village puis, contre toute logique, se dirigent vers le château von Rauken. Seul Vlad von Carstein comprend que leur destination finale est la Sylvanie où Nagash a enraciné une partie de sa magie. Le vampire décide de réunir ses troupes pour apporter son soutien aux armées impériales qui convergent vers la cité de Heffengen...

L'Empereur décide de livrer bataille en rase campagne car les murailles de la cité ont été négligées. Il déploie son armée dans les plaines au nord et utilise les eaux profondes de la rivière Revesnecht pour couvrir son flanc droit.
La Bataille de Heffengen débute par les tirs de l'artillerie impériale mais les boulets ralentissent à peine la horde de Nurgle menée par le démon majeur Gurug'ath. Les serviteurs de la divinité du Chaos ne suivent aucun plan et aucune stratégie et ils en payent un prix élevé.
La première vague du Chaos s'écrase contre les lignes impériales, les pertes sont énormes d'un côté comme de l'autre.
La deuxième vague est menée par Gurug'ath lui-même et une hors de démons. Lorsqu'elle atteint les rangs impériaux, le reiksmarshal Helborg lance la Reiksguard à l'assaut : la cavalerie s'enfonce dans les rangs du Chaos et le reiksmarshal peut défier le démon majeur. Le champion impérial n'est sauvé que par l'intervention de Karl Franz et de Valten accompagné de nombreux flagellants.
C'est alors qu'intervient une nouvelle vague d'assaut, cette fois-ci constituée de guerriers en armure. Les flagellants sont massacrés jusqu'au dernier laissant Valten isolé au milieu de l'ennemi. L'Empire tente une contre-charge mais son armée est surprise par un nouvel assaut du Chaos. Les lignes impériales sont sur le point de céder lorsque soudain, émergeant de la rivière Revesnecht, surgissent des hordes de morts-vivants !  
Vlad von Carstein, conscient qu'il ne pourrait convaincre l'Empereur d'une alliance, a caché son armée dans les eaux profondes jusqu'à ce que son heure vienne. Les guerriers du Chaos sont submergés par les cadavres dirigés par le Vampire et son nouveau serviteur, Balthazar Gelt.
Plus loin Valten continue à lutter pour sa vie. Avec l'aide du prêtre-guerrier Huss, il arrive à vaincre Crom le Conquérant, héraut d'Archaon.
Le flanc est du Chaos s'effondre mais le flanc ouest tient bon. Constituée de cavaliers maraudeurs, cette partie de la horde s'abat sur l'artillerie impériale et la détruit.
Au centre Gurug'ath continue sa lutte contre Karl Fraz et Kurt Helborg. Le Croc Runique de l'Empereur met cependant fin à la vie du démon majeur. Juché sur son Griffon Griffe Mortelle, l'Empereur survole la bataille et constate que la victoire est encore possible.
Soudain apparaît Harkon et ses Dragons de Sang. Ils avaient disparu lors de la Defense d'Alderfen. Mais Harkon a changé d'allégeance pendant son séjour en dehors de l'Empire, il sert dorénavant Khorne : ses chevaliers s'abattent aussi bien sur les troupes impériales que sur les morts-vivants de Vlad von Carstein !
Sur son dragon zombie, Harkon défait l'Empereur dans un duel aérien, le corps de Karl Franz disparaît dans la horde du Chaos. Puis le Chevalier de Sang affronte Vlad von Carstein mais, par magie, le vampire prend le contrôle de la monture d'Harkon et la retourne contre lui.
La bataille est cependant perdue pour l'Empire et ses alliés morts-vivants. La charge des chevaliers de sang a redonné courage aux hordes de nordiques. La ligne de bataille impériale se disloque et les hommes s'enfuient laissant la province d'Ostermark sans défense...

Quelque part dans le territoire contrôlé par le Chaos, Karl Franz attend son heure. Il a miraculeusement survécu à la bataille mais, pour revenir à Altdorf, il doit libérer Griffe Mortelle qui a été capturé par les serviteurs des divinités du Warp...

Chapitre 5 - La Terre des Morts (Hiver 2524 - Automne 2525)
Où comment Nagash retourne en Terre des Morts pour y retrouver sa toute puissance.

Un mur d'obscurité s'abat sur les déserts de Nehekhara alors que les Rois des Tombes rassemblent leurs forces sur les ordres de Settra : la flotte du roi Kalhazzar a pris position sur le Delta du Mortis et l'armée de Zandri du roi Behedesh s'est ensevelie sous le sable du désert des marches occidentales. La Reine Khalida décide quant à elle de ne pas obéir aux ordres qui sont d'assister (et de surveiller) le Roi Tharruk dans la défense de l'entrée ouest de la Vallée Charnelle, elle préfère attendre d'avoir des informations sur les mouvements de Neferata dont elle rêve de se venger.
De grandes idoles s'arrachent du flanc de la montagne, au coeur de la Vallée Charnelle, et entament leur marche vers Khemri pour la protéger.
A Numas, le roi Phar rassemble ses légions et les déploie dans la Plaine de Sel pour verrouiller la route d'invasion la plus probable depuis le nord.

Les ténèbres convergent vers Nehekhara, elles sont attirées par la Pyramide Noire de Nagash et le Roi des Rois Settra sait ce qu'elles veulent dire : Nagash l'Usurpateur est de retour...

Nagash a pu donner vie à l'obscurité qui envahissent Nehekhara en absorbant la magie accumulée dans le Dolmen de Valaya. Il a donné ses ordres aux Seigneurs Noirs présents dans le sud : Krell, accompagné de Dieter Helsnicht, mène le fer de lance de l'invasion par les Marais de la Folie et la Plaine de Sel, Manfred von Carstein doit également attaquer depuis les Terres Arides mais par l'ouest en suivant le Grand Océan. Nagash compte bloquer la flotte de Khemri grâce à l'armada du Roi Pirate Luthor Harkon. Enfin le Necromancien ordonne à Neferata de jouer les appâts en l'envoyant dans les ruines de Lahmia afin qu'elle attire le plus d'armées ennemies loin de Khemri.
A l'exception d'Arkhan le Noir, tous les Seigneurs Noirs croient qu'ils partent à la conquête de Nehekhara afin d'assouvir la vengeance de Nagash mais ses plans sont beaucoup plus ambitieux...

L'armée de Krell progresse dans les Terres Arides en écrasant toutes les peaux-vertes qui tentent de s'opposer à elle. Des milliers de cadavres sont sacrifiés dans la traversée les Marais de la Folie. Enfin elle arrive en vue de la Rivière Malade...
Survolée par des nuages de chauves-souris géantes et de terreurgheists, l'armée commence la traversée de la rivière. C'est alors que le Roi Phar, monarque de Numas, déclenche son piège et déploie son armée dans la Plaine de Sel.
La Bataille de la Rivière Malade débute par un véritable déluge de tirs sur les premiers squelettes de l'armée de Krell qui se hissent en dehors de la rivière. Le Seigneur Noir de Nagash sait qu'il doit absolument prendre pied sur la berge et éloigner la ligne de bataille de la rivière, il ordonne à ses forces volantes de harceler l'ennemi : si les nuées de chauves-souris géantes n'arrivent pas à ébranler les morts-vivants de Khemri, les terreurgheists parviennent à ralentir les forces du Roi Phar. Ainsi l'armée de Krell parvient-elle à établir une ligne de bataille digne de ce nom.
La tête de pont de Krell est cependant encore faible, le gros de son armée étant encore du mauvais côté de la Rivière Malade. Il ordonne à ses nécromanciens de soutenir les régiments de morts-vivants pendant qu'il mobilise ses meilleures unités. Leur magie s'appuie sur l'obscurité produite par Nagash lui-même et elle surclasse celle des prêtres du Culte Mortuaire. Ainsi soutenus, les morts-vivants décérébrés de Krell prennent petit à petit le dessus sur la discipline et l'art martial des guerriers de Numas. Finalement c'est un groupe de varghulfs qui finit par enfoncer la ligne de bataille du roi Phar, ce dernier a échoué à repousser l'ennemi dans la rivière.

Mais la guerre ne fait que commencer. Le roi Phar lance deux légions de chars sur la Plaine de Sel : telles les pinces d'un scorpion gigantesques, les deux forces se referment sur les flancs de l'armée de Krell. L'objectif de Phar est non seulement de soulager le centre de son dispositif mais également de faire la chasse aux nécromanciens ennemis... La monture de Dieter Helsnicht est abattue par de gigantesques flèches décochées par deux Géants d'Os. De nombreux autres nécromanciens ont moins de chances : trop avancés dans les combats, ils sont débusqués et tués par les troupes de Phar. Les prêtres du Culte Mortuaire peuvent à nouveau faire jeu égal avec leurs ennemis.
La bataille se transforme alors en une guerre d'usure faite de feintes et de ruses. Mais, petit à petit, l'armée de Krell se taille un chemin vers le sud...

L'armée de Sylvanie menée par Mannfred von Carstein a contourné les marécages par l'ouest et passe entre les Collines des Cairns et le Grand Océan. Le comte-vampire est d'une humeur noire car ne supportant pas d'être soumis à Nagash et redoutant les espions infiltrés dans son ost par Arkhan le Noir ou même Neferata.
Mais Mannfred redoute Nagash et, pour l'instant, il lui obéit en menant son armée vers la cité tentaculaire du désert de Khemri. Il espère ainsi plaire au Nécromancien et sauver au moins son autorité sur le nord et la Sylvanie.
Obnubilé par ses pensés, le comte-vampire tombe en plein dans l'Embuscade au Coeur du Désert que lui tend l'armée de Zandri !
Les troupes du roi Behedesh II jaillissent soudain des sables et encerclent l'ost de Mannfred. Puisant dans ses ressources magiques, le comte-vampire n'a que quelques instants pour former une ligne de bataille et soutenir le choc de la charge principale de son ennemi.
Les lieutenants de von Carstein se démènent pour sauver l'armée en détruisant les scorpions géants qui harcèlent la troupe et en ranimant rapidement les cadavres au fur et à mesure des pertes mais l'un d'entre succombe à la soif rouge et mène les Chevaliers de la Mort Rouge droit contre l'ennemi. La cavalerie traverse l'armée de Zandri jusqu'à ce que Hapusneb, hiérophante de Zandri, invoque des myriades de scarabées et de scorpions qui submergent les chevaliers.
Malgré tout les forces de Behedesh II n'arrivent pas à donner le coup de grâce à l'armée de Sylvanie habilement soutenue par la magie des vampires.
Mais Mannfred est conscient qu'il ne peut remporter la bataille, il sacrifie une partie de son armée et prend la fuite avec le reste de ses troupes. Mais il est poursuivi par l'armée de Zandri et commence alors une longue traque dans le désert.
Le compte-vampire et ses suivants sont finalement acculés sur les berges du fleuve Mortis sur lequel vogue la flotte de boutres de guerre de Nehekhara...

La troisième force d'invasion de Nagash est constituée d'une armada de navires hétéroclites dirigée par le Roi Pirate de la Côte Vampire, Luthor Harkon. La flotte fait voile vers le delta du fleuve Mortis, elle traîne derrière elle de grandes barges de transport. Avant de commencer à remonter le delta, la flotte laisse les barges accoster et déverser ses contingents de zombies.
Les feux d'alarme des tours de garde s'allument sur la côte et le roi Kalhazzar comprend que l'ennemi est en approche. La flotte nehekharienne se déploie alors pour défendre le fleuve, l'objectif du roi est d'attirer l'ennemi à portée de tir des batteries côtières.
La flotte de Luthor Harkon est la première à ouvrir le feu, une pluie de boulets s'abat sur les navires adverses sans pour autant inquiéter Kalhazzar qui compte bien sur le nombre de ses bâtiments ainsi que sur le soutien de ses précieuses batteries côtières. Mais ces dernières restent silencieuses car elles sont submergées par les zombies débarqués par Harkon peu avant la bataille. Le roi fulmine et il ordonne à sa flotte de se lancer à l'abordage !
Mais Harkon dévoile alors son arme secrète : des projectiles incendiaires créés à partir des cadavres de salamandres de Lustrie. L'incendie se propage à l'armada nehekharienne et lui cause de terribles dégâts. Puis les deux flottes entrent au contact et pendant deux jours et deux nuits les combats font rage.
Finalement la dernière galère nehekharienne est coulée et la flotte du Roi Pirate, bien qu'affaiblie, arrache la victoire...

Acculé, Mannfred von Carstein et ses dernières troupes se réfugient sur un tertre rocheux, dans les ruines d'un ancien temple dédié à Ualatp, le dieu-vautour. Le tertre est riche en squelettes et en âmes tourmentée que le vampire se dépêche d'invoquer avant que l'armée de Zandri n'arrive.
Behedesh doit vaincre Mannfred rapidement car ses éclaireurs l'ont informé qu'une armée ennemie a débarqué à proximité de Port Pharoakh. C'est une mauvaise nouvelle car le port est loin à l'intérieur de son domaine et donc que Delta Mortis n'est plus défendu... Ce sont là les forces du Roi Pirate Harkon. Suite à la bataille contre la flotte nehekharienne, après deux semaines de réparations entrecoupées d'escarmouches, Harkon a remonté lentement le fleuve pour piller les forts côtiers et les temples de Zandri. Le vampire a repéré les ruines du temple d'Ualatp sur le tertre rocheux et compte bien le piller à son tour.
Behedesh profite du fait que les deux vampires, ignorant chacun la présence de l'autre, ne réunissent pas leurs forces. Il lance un assaut massif contre les zombies de Harkon et se prépare à un rude combat pour capturer von Carstein retranché sur la colline rocheuse.
L'attaque contre von Carstein se fait par les versants nord et sud. Au sud les lanciers squelettes nehekhariens piétinent face aux esprits tourmentés mais au nord ils repoussent les cadavres hâtivement ranimés par le vampire. La situation de Mannfred est critique car l'ennemi peut apporter d'un instant à l'autre de l'artillerie ou des troupes plus puissantes que ses maigres forces ne pourront pas contenir malgré leur position avantageuse. Mais il comprend enfin que la flotte qui vogue sur le fleuve Mortis est celle de Harkon et lui envoie des messagers sous la forme de chauve-souris mortes-vivantes.
Behedesh est conscient qu'il doit vaincre von Carstein rapidement et surtout l'éliminer pour l'empêcher de jamais revenir. Il concentre son attention contre cet adversaire tout en envoyant de nombreuses cohortes circonscrire les hordes de zombies de Harkon.
Le roi décide d'intervenir en personne sur le versant sud pour terrasser les spectres, la progression des troupes nehekhariennes reprennent alors et von Carstein est sur le point d'être pris entre deux feux.
Ayant reçu le message de Mannfred, Harkon prend la tête d'une nuée de chauve-souris géantes. Il découvre et détruit Hapusneb, hiérophante de Zandri, mais cela ne ralentit pas pour autant les forces de Zandri.
Bien qu'ayant perdu toute sa garde du corp, le roi Behedesh parvient enfin jusqu'à Mannfred von Carstein et le défie au combat. Le roi des tombes est cependant tué par un coup en traître d'un des vampires liés à von Carstein. Zandri est vaincue.

Conformément aux ordres de Nagash, Neferata a déployé son armée au sein des ruines de sa bien aimée cité de Lahmia. Elle a ainsi provoqué la colère de la grande reine Khalida qui a complètement vidé la cité de Lybaras pour former une puissante armée qu'elle mène vers Lahmia et ce malgré les instructions de Settra et l'avis du général Hassep, son bras droit. Neferata a également attiré le roi Tharruk, dernier seigneur de Mahrak, dont la lignée a été jadis massacrée par la vampire. Il laisse cependant une grande partie de ses armées à Mahrak car tous ne veulent pas trahir la confiance de Settra et certains ont secrètement prêté allégeance à Nagash.
Ainsi Neferata jouait parfaitement son rôle d'appât comme l'avait prévu Arkhan le Noir et son maître.
L'ost de Lybaras pénètre dans Lahmia en ruines par ses voies principales, Khalida est bien déterminée à massacrer tout ennemi qui se présenterait face à elle. Les guerriers de la reine sont harcelés par les âmes des anciens habitants de la cité. Et bientôt des centaines de squelettes font leur apparition, brandissant les bannières de Neferata et provoquant l'ire de Khalida et de ses alliés.
Les combats s'engagent dans les avenues en ruines et la bataille de Lahmia dégénère en d'innombrables escarmouches.
La bataille s'éternise, la conquête de chaque rue et de chaque place nécessite plusieurs jours de combats. Les légions de Khalida grignotent peu à peu du terrain pour finalement être repoussées par des embuscades tendues par des goules cachées dans les ruines.
Finalement sur la Place des Mille Délices, les cohortes d'archers de Khalida font la différence et l'armée de Lybaras en profite pour progresser vers le coeur de la cité maudite.
Dans les anciens quartiers pauvres, constitués de petites ruelles, les chars du prince Nefhotep s'enlisent petit à petit dans la masse des squelettes ennemis.
C'est alors que des vampires interviennent enfin directement dans les combats. Les demoiselles de Neferata défient le roi Tharruk mais ce dernier reste insensible à leurs sorts et à leurs charmes. Après un combat épique, les vampires et le roi des tombes tombent au combat.
Les légions de Khalida se rapproche du Palais Royal et au coeur du combat la reine capture et tue l'une des demoiselles de Neferata, lui faisant avouer où se cache sa maîtresse.
Le reste de l'armée, mené par Hassep, continue à conquérir quartier après quartier. Les forces de Neferata risquent de se désagréger. Pour gagner un peu plus de temps et fixer encore un peu plus les armées de Lybaras et de ses alliés, la vampire décide de se lancer elle-même dans la bataille à la tête de ses dernières demoiselles et de leurs réserves.  Par sa magie, Neferata décime les troupes de Hassep et détruit son fils, Settuneb, devant lui. Mais voyant que rien ne peut arrêter les troupes de Khalida, la vampire bat en retraite dans le Palais Royale où elle entend utiliser un antique tunnel pour fuir la cité.
Là l'attend la Reine Khalida qui veut se venger d'elle pour l'avoir autrefois tuée. Les deux mortes-vivantes se lancent dans un duel terrible qui est interrompu par une nuée d'esprits d'âmes torturées. Neferata en profite pour s'éclipser et fuir Lahmia, sa cité bien aimée.

Alors que la bataille de Lahmia fait rage, Nagash se rend à Mahrak, la seule cité nehekharienne a lui être favorable. Contrairement aux instructions de Settra, la Reine Khalida et le Roi Tharruk ont été attirés loin de la cité dont ils devaient s'assurer de la loyauté. Le hiérophante de Mahrak, Haptmose, profite de l'absence de son roi pour livrer la cité au Nécromancien. A la tête de l'armée de Mahrak, Nagash se rend à la Vallée des Rois et entame un mystérieux rituel...

La guerre fait rage un peu partout à Nehekhara. Les forces de Krell sont en lutte contre l'armée de Numas depuis des mois. Le roi Phar harcèle sans cesse les troupes du Seigneur Noir mais aucun des deux généraux n'arrive à remporter une victoire définitive, chaque camp récupérant régulièrement ses guerriers perdus au combat.
Alors que l'ost de Krell repousse l'armée de Numas au-delà d'une région constituée de collines et de mastabas, le nécromancien Dieter Helsnicht réussit à invoquer les antiques Morghasts, des monstres squelettiques énormes qui avaient autrefois servi Nagash.
Pendant ce temps, Phar a organisé sa prochaine attaque en plaçant ses chars au centre de son dispositif et son infanterie sur les flancs, il espère prendre l'armée ennemie dans une nasse mortelle. Plus le plus grand plaisir du Roi des Tombes, Krell divise ses forces pour faire face à la menace. Les Morghasts passent alors à l'attaque et font s'effondrer les plans de Phar en rattrapant puis détruisant ses chars. Le reste de la bataille n'est qu'un massacre et le roi Phar doit fuir. Il sait que la destruction attend les envahisseurs à Khemri.


Dernière édition par fbruntz le Mer 23 Sep - 4:49, édité 61 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tribuneludique.canalblog.com/
latribuneludique
Admin
avatar

Nombre de messages : 7136
Age : 43
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: La Fin des Temps - Nagash   Lun 22 Déc - 2:32

Khemri est une cité immense et incroyablement ancienne. Outre la Pyramide Blanche de Settra l'Impérissable, on y trouve la Pyramide Noire de Nagash qui domine toute la ville.
Lorsque Krell arrive aux Portes de Khemri, il constate que l'obscurité du ciel se concentre autour du mausolée du Grand Nécromancien. Même après avoir relevé les squelettes du roi Phar, l'armée du Seigneur Noir semble insignifiante face aux défenses de la capitale de Nehekhara. Alors que les nécromanciens de l'armée mettent en position des catapultes d'ossements pour s'attaquer aux murailles, Krell lance son assaut.
Settra n'ignore pas que détruire Nagash et ses lieutenants ne serait pas suffisant pour apporter la paix. Ainsi a-t-il ordonné à Khenteka, hiérophante de Khemri, de préparer un rituel visant à détruire les âmes du Nécromancien et des Seigneurs Noirs. Il donne également l'ordre au nécrotecte Ramhotep d'éradiquer l'armée de Krell.
De gigantesques statues de pierre s'extirpe alors des murailles de Khemri, acompagnées de sphinx de combat, d'ushabti, de scorpions des tombes et de bien d'autres créatures elles s'enfoncent dans les rangs ennemis en provoquant d'immenses destructions.
L'armée de Krell est sur le point de disparaître quand soudain une immense faille apparaît sur le champ de bataille et sépare les constructs de Khemri des assaillants de la cité. Arkhan le Noir vient d'arriver dans la bataille ! Malgré cette intervention, Krell est attaqué par surprise par un scorpion des tombes qui le décapite.
La faille créée par Arkhan donne le temps à son armée, les forces conjointes de Nagashizzar, Mahrak et Quatar, de se déployer. En l'absence de Krell, la liche prend le commandement des armées d'invasion, son pouvoir est décuplé par la présence toute proche de son maître et des nuages de magie de Mort qui flottent dans le ciel.
De son côté, le nécrotecte Ramhotep entame la construction d'un pont par-dessus l'abîme. Furieux de voir les troupes de Mahrak et Quatar se rebeller contre lui, Settra fait mander son char de combat.
Plusieurs ponts ont été jetés par-dessus la faille et les combats reprennent de plus belle lorsque les constructs de Ramhotep sont rejoints par les innombrables légions de squelettes de Khemri envoyées par Settra.  

Alors que la bataille fait rage, un assassin Skaven se faufile dans les tombes des pyramides royales de Numas. Il libère le Prince Apophas et, au nom du Conseil des Treize, lui indique où il peut trouver le Destructeur d'Eternité, l'arme la plus puissante de Nehekara...

Les légions de Khemri réussissent à repousser les forces d'Arkhan et à se déployer de l'autre côté de la faille. Les guerriers de Khemri forment une mer de boucliers turquoise. L'assaut fait céder la ligne de bataille formée par l'armée de la Liche mais là où cette dernière se tient les guerriers de Settra subissent sa puissance magique.
Les combats s'éternisent alors que nécromanciens et prêtres liches réaniment les guerriers au fur et à mesure qu'ils tombent. Mais au bout de quatre jours, les effectifs supérieurs des armées de Settra permettent à Khemri de prendre l'avantage.
Pire encore l'Arche des Âmes Damnées est présente sur le champ de bataille, un torrent d'esprits torturés frappe le Dread Abysaal d'Arkan. Le seigneur noir chute au sol et devient la proie de Settra : la liche est vaincue par le Roi des Rois qui traîne sa dépouille derrière son char jusqu'à Khemri pour la remettre à ses prêtres... Les nuages de ténèbres disparaissent du ciel et le soleil fait de nouveau son apparition.

Alors que Settra rejoint les combats, Ankhmare, Maître de l'Embaumement et Gardien des Huiles Sacrées de Khemri, révèle sa traîtrise. Il entame un rituel qui permet d'invoquer Nagash à partir des restes de Harkan. Le Nécromancien s'est caché dans l'enveloppe de son serviteur et il se tient maintenant dans l'antique cité alors que ses ennemis en gardent encore les murs !

De retour sur le champ de bataille, Settra constate que l'ennemi a reçu des renforts sous la forme d'une multitude de zombies : l'armée menée par Luthor Harkon et Manfred von Carstein a finalement rejoint Khemri. En l'absence de Harkan, c'est Dieter Helsnicht qui maintient les forces de Nagash à flot sur le flanc droit alors que le centre résiste grâce à la Garde de Nagashizzar. Mais Ulffik la Main Noire, lieutenant de Krell, peine à résister aux assauts du roi Phurthotek. Malgré la mort au combat d'Ulffik, le flanc réussit finalement à tenir grâce à l'intervention des deux vampires.

A Khemri, Arkhan revient d'entre les morts. Suivi d'Ankhmare, Nagash est en chemin vers la Pyramide Noire et la puissance qui fera de lui l'égal d'un dieu. Le Nécromancien affronte le Gardien Doré de Ptra, un antique sphynx de guerre, et le terrasse. Puis il pénètre enfin dans la Pyramide.
Nagash se projette dans l'Outre-monde où il a fait venir son serviteur, Dieter Helsnicht. Là Nagash affronte Usirian, le Dieu des Enfers, et parvient le à vaincre et à le dévorer ! Helsnicht devient le gardien polycéphale de l'Outre-monde.

Un ombre menaçante se lève au-dessus de la Pyramide Noire tandis que le vent se lève sur le champ de bataille. Tous les guerriers s'immobilisent un instant car Nagash est de retour !
Settra ordonne à plusieurs de ses légions  de détruire le Nécromancien mais elles sont toutes balayées les unes après les autres ou passent sous son contrôle. Les litanies des Prêtres Liches restent sans effet car Nagash est devenu le seigneur de l'Outre-monde.
Mais si Nagash est devenu un dieu, il n'est pas insensible aux attaques et Settra n'a pas perdu espoir de le vaincre.
Soudain le sable se met à bouillonner derrière Nagash quand Apophas, le Seigneur Scarabée Maudit de Numas, surgit. Il plonge le Destructeur d'Eternité dans le dos du Nécromancien qui disparaît dans un cri d'agonie sous une masse de scarabées de Khepra.
Mais la lame du Destructeur d'Eternité devient soudain inerte et tombe finalement en poussière. Nagash émerge des scarabées et détruit Apophas.

Les chars dirigés par Settra sont embourbés dans une horde de zombies mais ils continuent de progresser vers le Grand Nécromancien occupé par l'attaque d'Apophas. Finalement le Roi des Rois peut mener la charge contre son grand ennemi mais ses chars sont détruits les uns après les autres par deux rayons incandescents générés par Nagash. Et finalement Settra fait face au Nécromancien. Mais même lui ne peut rien faire face au nouveau dieu qui, par sa magie, le maintient captif. Nagash propose à Settra de le servir mais ce dernier refuse et il voit son corps exploser, ses ossements tombent à terre. Leur roi vaincu, les armées de Khemri cessent le combat et tous les guerriers posent un genou à terre devant le Nécromancien.

EPILOGUE
Le corps disloqué de Settra n'est pas mort. Nagash a maintenu la conscience du Roi des Rois dans ses restes afin qu'il assiste à la destruction de Khemri. L'antique cité est rasée et le sable du désert se déverse sur ses ruines.
Peu de temps après la chute de Khemri, le reste de Nehekhara est obligé de se soumettre à Nagash et à sa Pyramide Noire qui flotte dans les airs. Le roi Phar est l'un des rares à résister... et à périr. La Grande Reine Khalida préfère reconnaître la supériorité du Necromancien pour survivre et ainsi prendre sa vengeance sur Neferata.

Les armées de Nagash prennent le chemin du nord à l'ombre de la Pyramide Noire où Nagash tient son conseil de guerre. C'est en Sylvanie que Nagash veut parachever son ascension et devenir un dieu à part entière. Une bataille a été gagnée mais la guerre contre le Chaos ne fait que débuter.

Dans le désert de Khemri, Settra ne connaît pas le repos. Mais soudain ses os se ressoudent et son corps retrouve sa force. Quatre voix sont portées par le vent : "La bataille n'est terminée que si tu le désires. Tu peux encore redevenir roi."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tribuneludique.canalblog.com/
 
La Fin des Temps - Nagash
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Fin des Temps - Nagash
» La fin des temps?
» Warhammer Battle : la fin des temps Nagash
» La Fin des Temps : Nagash - Idées de conversion
» La Fin des Temps - Nagash - Règles spéciales

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
warmaster_fr :: Warmaster :: Background-
Sauter vers: