Le forum de la communauté francophone de Warmaster
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La Fin des Temps - Glottkin

Aller en bas 
AuteurMessage
latribuneludique
Admin
avatar

Nombre de messages : 6956
Age : 43
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: La Fin des Temps - Glottkin   Mer 24 Déc - 0:58

Ce sujet a pour objectif de résumer les événements relatés dans le supplément La Fin des Temps - Glottkin.

Chapitre 1 - L'Avènement des frères Glott (Eté 2525)

Où comment les frères Glott rassemblent une armada pour envahir l'Empire.

Archaon sait que sa puissance doit être servie par des champions des quatre puissances de la ruine mais avec la mort de Festak Krann au Bastion Doré, il manque un guerrier pour représenter grand père Nurgle.
Le Roi aux Trois Yeux reçoit les hommages d'innombrables champions de Nurgle jusqu'à ce que le démon Ku'gath lui rende visite avec une offrande de Nurgle lui-même : trois amphores contenant chacun une maladie affectant non seulement l'Humanité mais également les terres et les cieux. Cette offrande guide le choix d'Archaon : les élus de Nurgle ne peuvent être que les trois frères Glott !
Le plan d'Archaon est simple : il enverrait les frères Glott, et tous les seigneurs de guerre qu'ils pourraient recruter, dans le Vieux Monde. Ils auraient le commandement de la première vague d'invasion : s'ils étaient victorieux, Archaron n'aurait plus qu'à porter le coup final et si jamais ils étaient vaincus, les dégâts subis par l'Empire le mettraient à genoux !

Dans les égouts d'Altdorf, le docteur Festus fait la rencontre du grand immonde Ku'gath, son bienfaiteur mécène. Le démon lui indique que Nurgle l'a chargé de préparer la cité à la venue de ses trois champions...

Les trois frères Glott sont le guerrier Otto et le sorcier Ethrac qui chevauchent leur troisième frère, le gigantesque Ghurk.  A la demande d'Archaon, ils rassemblent d'innombrables tribus de nordiques et forgent une alliance avec Orghotts Daemonspew, chef des monteurs de vers, et Gutrot Spume, Seigneur des Tentacules et amiral d'une immense flotte.
Après avoir embarqué les hordes de guerriers et ainsi que de monstrueuses créatures à l'Ultime Fjord, la flotte de Spume fait voile à travers la Mer des Griffes en direction du Grand Océan. Or l'endroit est non seulement infesté de monstres marins mais c'est également le terrain de chasse des flottes voilées de brume d'Ulthuan.

Alors que la flotte est en haute mer, elle subit les attaques des navires à la silhouette élancée des Hauts-Elfes. Mais la sorcellerie de Nurgle invoquée par Spure transforme la brume environnante en tentacules hideux qui repoussent les raids elfiques en détruisant des dizaines de navires.
Le lendemain de l'attaque des Hauts-Elfes, l'armada de la peste se scinde en trois parties.

La première flotte embarque les guerriers d'élite de Gutrot Spume et vogue vers le Nordland.
La seconde fait route vers le Golfe de Kislev et transporte Orghotts Daemonspew.
La troisième flotte, sous le commandement des frères Glott, se dirige vers la cité marchande de Marienburg. Elle atteint le port au printemps 2525 et affronte la flotte marchande de la cité. Les navires de Nurgle subisse les bordées des navires ennemis mais les frères Glott utilisent une arme inédite : au moyen de lourdes catapultes, ils font lancer de lourdes chaînes contre les navires Marienburgers afin de les agripper et de les traîner à leur suite pour ensuite les aborder et massacrer leurs équipages.

La cité marchande elle-même est protégée par de lourdes murailles hérissées de canons. L'artillerie impériale ouvre le feu, empêchant la flotte de s'approcher des fortifications. Les frères Glott utilisent alors leur arme la plus puissante, l'une des trois amphores offertes par Nurgle à Archaon. Le récipient est lancé contre les fortifications de Marienburg  qui sont rapidement submergées par un tapis de végétation corrompue : des fissures apparaissent bientôt sur les murailles qui s’effondrent rapidement.

Alors la flotte de Nurgle se fraye un passage jusqu'au port et débarque une armée de déments et de monstres dans Marienburg...

Le sacrifice de la flotte Marienburger n'a cependant pas été vain car les hordes des frères Glott s'écrasent contre les lignes de défense que la garnison a eu le temps de mettre en place.
Surveillant la bataille depuis leur navire amiral, le Loup Vert, les frères ordonnent de charger les catapultes de la flotte avec des sacs organiques, hideux rejets des appétits gargantuesques de Ghurk. Les projectiles s'écrasent derrière les lignes de bataille sans faire beaucoup de victimes jusqu'à ce que de terrifiants enfants du Chaos en émergent et sèment la confusion parmi les défenseurs. Un nouvel assaut des nordiques parvient finalement à briser la première ligne de défense impériale.
Dans le même temps, Ethrac invoque un nuage putride au-dessus du port et une pluie infectée commence à tomber sur les Marienburgers. Bientôt la Peste se propage dans les rangs des mercenaires qui manoeuvrent pour former une deuxième ligne de défense. Et alors que les frères Glott se lancent eux-mêmes au combat, la panique se répand parmi les mercenaires qui ne tardent pas à fuir la ville. La garnison impériale se retrouve seule face à la horde et se fait submerger.
Mais alors que les frères Glott semblent être victorieux, ils s'aperçoivent que la Bataille de Marienburg ne fait que commencer...

Cela fait en effet des siècles que Mundvard le Cruel et son alliée Alicia von Untervald oeuvrent dans l'ombre pour faire de Marienburg leur domaine. Comprenant que les hordes du Chaos vont submerger les défenseurs du port, les deux vampires décident d'agir. Ils invoquent des milliers de morts qui envahissent les rues de la cité, émergeant des cimetières ou des maisons abandonnées, squelettes et zombies se rassemblent avant de se jeter sur les nordiques trop occupés à massacrer les derniers soldats impériaux.
Si cette menace n'effraie au début pas les frères Glott, ils s'aperçoivent rapidement que chaque guerrier de leur immense horde qui tombe vient renforcer les effectifs de leurs ennemis et que les morts-vivants pourraient bien l'emporter.
Les clans nordiques se jettent dans la bataille, s'enfonçant dans les rangs des squelettes à coups de haches et d'épées mais pour finalement se retrouver encerclés puis submergés les uns après les autres.
La magie d'Ethrac permet bien quelques victoires isolées mais elle ne permet pas de changer le cours du combat. Soudain un terrifiant terrorgheist fait son apparition sur le champ de bataille. Les frères Glott sont conscients que le maître de la créature n'est pas loin et que le vaincre permettrait de remporter la victoire. En suivant la créature, ils parviennent à identifier Mundvard  au coeur des combats. Le vampire s'attaque à Ghurk mais ce dernier parvient à le contrer et, par un terrible coup, à l'expédier dans les flots, loin du port. Privés de leur maître les morts-vivants sont ensuite détruits par les nordiques.
La victoire n'est cependant pas encore acquise car un clairon raisonne à l'extérieur de la cité, une armée impériale est en marche !

Prévenu par les elfes de l'existence de l'immense flotte de Nurgle, le Reiksmarshal Kurt Helborg a chargé le général Aldred van Carroburg de renforcer la garnison de Marienburg avec ses troupes.
L'armée de l’irascible officier ne compte que deux cents hommes mais elle n'hésite pas à se lancer à l'assaut de la cité malgré le rapport de force en sa défaveur.
La discipline des troupes impériales fait la différence alors que les hallebardiers et les joueurs d'épée maintiennent une solide ligne de bataille face aux nordiques qui attaquent en se gênant les uns les autres. Mais la magie d'Ethrac s'abat sur les pistoliers qui harcèlent la horde sur le flanc droit impérial, tuant leur monture et laissant les jeunes nobles sans défense face à la frénésie de leurs adversaires.
Malgré tout le centre de l'armée impériale tient et repousse même la horde du Chaos jusqu'au port. Et c'est par un triste concours de circonstances que la victoire échappe aux courageux guerriers de l'Empire. Le sol est poisseux du sang des précédents combats et les soldats glissent les uns après les autres, ouvrant des brèches dans leur ligne. Le combat tourne au chaos et à l'avantage des nordiques d'autant plus que les frères Glott se lancent à nouveau combat, massacrant tous leurs ennemis sur leur passage.
Les troupes impériales sont éradiquées et Marienburg tombe définitivement entre les mains des serviteurs de Nurgle !

Dans le Royaume des Rêves, une présence infecte le paradis rustique du dieu Taal. Alors qu'il s'approche de la source de l'infection pour la bannir, la divinité est repoussée par Nurgle et se retrouve elle-même infectée par les maladies de son adversaire...

Chapitre 2 - Voyage vers le Sud (Eté 2525)

Où comment Gutrot Spume traverse la forêt de la Drakwald en direction d'Altdorf

La flotte dirigée par Gutrot Spume transporte l'élite des nordiques : guerriers en armure, chevaliers et dragons ogres en tête. Elle arrive sans encombre en vue de la côte du Nordland et contrairement à la dernière fois où Spume a lancé un raid contre l'Empire, aucune force ennemie n'est présente pour empêcher le débarquement des envahisseurs.
Après avoir longé la côte pendant quelques jours, Spume décide de couper par la forêt de la Drakwald car sa route actuelle le mène vers Marienburg qui a déjà dû tomber entre les mains des frères Glott. De plus l'amiral de la peste espère bien être le premier à atteindre Altdorf pour la faire tomber avant l'arrivée des autres forces d'invasion.
L'armée s'enfonce donc entre les arbres et, petit à petit, perd son élan. Les troupes doivent en effet se frayer un chemin à travers des bois épais tout en étant harcelés par les esprits maléfiques de la forêt et les hommes-bêtes.
Le passage des guerriers du Chaos ne reste pas inaperçu des éclaireurs impériaux. L'un d'eux, Markus Wulfhart, parvient à se soustraire à la vigilance de l'avant-garde du Chaos. Il se rend auprès du comte-électeur Graf Todbringer qui refuse de prendre en compte la menace car il pourchasse son ennemi de toujours, Khazrad le Borgne, et il considère qu'il ne s'agit que d'un raid mineur auxquels sont habitués les nordiques. Wulfhart, qui a vu la puissance de l'armée d'invasion, décide de se rendre à Altdorf en espérant être mieux entendu.
Lorsqu'il arrive à la capitale, le Reiksmarshal Kurt Helborg assure la régence et est empêtré dans des querelles politiques entre plusieurs comtes-électeurs. Mais Helborg est bien au courant de la menace : des épidémies se répandent dans l'Empire et des rumeurs indiquent que Marienburg est tombée et qu'un navire de la peste a été vu dans le Golf de Kislev. Le Reiksmarshal est conscient qu'il s'agit là d'une attaque concertée contre l'Empire et qu'Altdorf est la cible des armées d'invasion. Il a été prévenu du danger par un message signé V V C, message qui fait référence à une proposition inimaginable...

Dans les ruines d'un ancien hospice abandonné d'Altdorf, le Docteur Festus concocte de maléfiques décoctions. Des messagers Nurglings l'informent qu'il doit hâter son travail car les triplés sont en route et ils atteindront bientôt la capitale...

Les forces de Gutrot Spume continuent à piétiner dans la forêt jusqu'à ce que l'amiral rencontre la harde de l'Annonciateur, un chaman homme-bête qui reconnaît en lui un héraut de Nurgle et lui jure fidélité. Guidés par les hommes-bêtes, les guerriers du Chaos peuvent dès lors se déplacer plus rapidement mais ils entrent dans le domaine des gobelins des forêts et il s'approche de la grande clairière consacrée au culte de leur déesse araignée...
Les adorateurs de Nurgle et les hommes-bêtes sont harcelés par les gobelins jusqu'à ce qu'ils atteignent enfin la clairière et parviennent à former une ligne de bataille. La Guerre à la Drakwald peut commencer !
Les troupes d'élite du Chaos, menées par Gutrot Spume juché sur un Autel du Chaos, et les hommes-bêtes écrasent littéralement les fragiles chevaucheurs d'araignées mais le nombre de ces derniers semble illimité.
Et le fracas des combats a attiré de nouveaux ennemis : des tribus d'orques sauvages se joignent à la bataille.
Les hordes de peaux-vertes menacent littéralement de submerger les forces de Spume. L'amiral de la peste est lui-même mis en grand danger face à d'innombrables adversaires.
Soudain plusieurs arachnarocks entrent dans la clairière et commencent à massacrer serviteurs de Nurgle et hommes-bêtes. L'Annonciateur en immobilise une magiquement tandis que les dragons-ogres en attaquent une autre. Malgré la puissance du shartak, les créatures ne peuvent rien contre l'araignée géante et seule la magie de l'Annonciateur finit par l'abattre avant qu'elle ne les décime tous.
La mort du monstre géant sonne la charge des orques sauvages dont la frénésie réussit même à faire reculer les guerriers en armure de Spume. Les hardes d'hommes-bêtes qui tentent de venir en renfort sont balayées par les chevaucheurs de sangliers.
Au coeur des combat, Grokka, le chef orque sauvage, est défait par Eogric le Vil, le bras droit de Spume.
C'est à ce moment que les chevaliers du Chaos lancent leur contre-charge contre les orques sauvages démoralisés par la perte de leur chef.
Un chaman gobelin chevauchant une arachnarok noire invoque alors la puissance de sa déesse et une araignée géante fantasmagorique apparaît dans le ciel. Tout ennemi touché par ses pattes est immédiatement vaporisé. Mais la puissance magique du chaman attire un terrifiant jabberslythe qui gobe le sorcier et fait disparaître sa création.
C'est au centre de la bataille que la victoire se décide. Le Chef Masqué des gobelins affronte Spume. Sa répugnante araignée est tuée d'un coup de hache mais le petit gobelin se jette sur l'amiral de la peste et le mord au cou afin de l'empoisonner. Les maladies qui coulent dans les veines du champion de Nurgle sont cependant bien plus redoutables que le poison gobelin et le Chef Masqué tombe raide mort. Sa défaite sonne la retraite pour tous les gobelins des forêts qui abandonnent leurs alliés orques sauvages à un triste destin.
Alors que Spume achève la dernière arachnarok, il brise malencontreusement le don de Nurgle, l'une des trois amphores apportées à Archaon et que les frères Glott lui ont remis. Immédiatement une végétation corrompue digne du jardin de Nurgle se répand dans la forêt, transformant le lieu consacré à la déesse araignée des gobelins en un temple dédié à Nurgle. La générosité de grand père Nurgle se fait alors connaître quand la nouvelle végétation repousse les arbres de la Drakwald pour ouvrir un passage vers le sud.
La voie vers Altdorf est ouverte aux hordes de Gutrot Spume !

Chapitre 3 - Le Déluge de Talabheim (Eté 2525)

Où comment la horde démoniaque d'Orghotts Daemonspew détruit Talabheim avant d'atteindre Altdorf

La flotte d'Orghotts Daemonspew n'est constituée que d'un seul navire : le Vulfbite, une épave remise à flot par le Seigneur des Tentacules.
Le Vulfbite ne transporte qu'Orghotts Daemonspew et deux autres seigneurs de guerre : Bloab Rotspawned et Morbidex Twiceborn.
Otto Glott les a chargé de rejoindre le Fort d'Airain, dans les Monts du Milieu, pour enrôler sa garnison et la mener contre Altdorf.
Protégé par une escorte de krakens, le Vulfbite survit aux attaques des galions impériaux et des vaisseaux aigles elfiques : il évite les batteries côtières d'Ostland et atteint finalement le Golfe de Kislev.
Le trio débarque non loin de la cité Kislévite d'Erengrad qui est assiégée par le Chaos. Il est trop tôt pour que Daemonspew se lance déjà dans un combat contre une cité entière mais il ne compte pas attendre d'arriver à Altdorf pour semer la désolation sur son passage...

Dans les miasmes de son laboratoire souterrain, Festus reçoit la visite du démon Ku'Gath qui lui annoncer qu'Orghotts Daemonspew est en route vers Altdorf. Il est temps pour lui de commencer à répandre le fruit de son labeur dans les rues de la capitale...

Alors qu'Orghotts Daemonspew infiltre le nord de l'Empire, Vlad von Carstein ne peut que constater les dégâts causés par la végétation corrompue qui se répand partout dans l'Empire et ce jusqu'en Sylvanie. Il comprend que la guerre qui enserre le Bastion Doré n'est qu'un jeu de dupes, l'invasion se jouera à Altdorf et une fois encore les mortels risquent de le comprendre trop tard. Son choix est fait : l'Empire doit tenir ou il ne retrouverait jamais Isabella. Avant de prendre la route d'Altdorf, il envoie un dernier message aux dirigeants de l'Empire : si vous voulez l'appui des Morts dans le combat à venir contre le Chaos, allumez une flamme à la plus haute tour d'Altdorf aux alentours de minuit.

Alors que le printemps tourne à l'été, de terribles événements frappent l'Empire de Karl Franz.
Une mousse corrompue se répand partout et infectent les habitants. La végétation s'attaque aux vivants (et aux serviteurs de Nagash sans distinction) pour s'en repaître. La panique déchire l'Empire et pousse ses habitants les uns contre les autres.

En Bretonnie, Louen Coeur de Lion, que l'on croyait terrassé par Mallobaude, est revenu à la cour et à juré allégeance au nouveau roi. Apprenant le fléau qui s'abat sur l'Empire, il consulte la Dame du Lac puis rassemble tous les chevaliers possibles et les mène vers Altdorf.

Pendant ce temps, Orghotts Daemonspew mène ses deux comparses au travers des Monts du Milieu. Leur progression est rapide grâce à leurs créatures. Ils atteignent le Fort d'Airain et défient ses dirigeants, des champions de Nurgle eux-aussi, et finissent par rallier la garnison.

Au milieu de l'été, les hommes-bêtes se lancent dans un gigantesque rituel. Un peu partout dans la région de la Drakwald les pierres des hardes explosent pour être remplacées par des portails d'où émergent des hordes de portepestes, les démons de Nurgle !

C'est au début de l'automne 2525 qu'Orghotts Daemonspew et ses troupes descendent des Monts du Milieu. La petite force s'enfonce alors dans les bois qui entourent Talabheim. La cité est connue sous le nom de l'Oeil de la Forêt, c'est un havre de paix dans une région envahie de créatures monstrueuses. Elle est située dans un volcan éteint qui forme une forteresse naturelle renforcée par l'ingéniosité humaine : seul un passage, lourdement défendu, permet d'atteindre la ville et cette dernière est auto-suffisante car elle possède ses propres fermes dans son enceinte.
Cette place forte n'arrête cependant pas Orghotts Daemonspew : les maggoths des trois seigneurs de guerre, qui transportent la petite garnison du Fort d'Airain, n'ont que faire des murailles naturelles du volcan. Ils les escaladent sans effort et les troupes de Nurgle n'ont aucun mal à balayer les premiers défenseurs qu'ils rencontrent. Mais la garnison de Talabheim a été mise en garde par le Mage Céleste Gerovangion qui a pressenti une attaque du Chaos. Ainsi les troupes de Daemonspew découvrent avec surprise que les attend en ville un véritable mur de boucliers. Si les soldats impériaux ne peuvent prétendre abattre de tels guerriers, leur nombre leur permet de les submerger. Ainsi Daemonspew doit donner l'ordre de battre en retraite.
Aux abords de la cité, le champion de Nurgle découvre cependant une agréable surprise sous la forme d'une horde en marche de portepestes ! Les démons sont menés par Epidemius qui, après avoir été averti des formidables défenses de Talabheim par Daemonspew, finit par découvrir la solution qui fera céder la cité. Il conseille ainsi à Daemonspew d'utiliser la troisième et dernière amphore de Nurgle que les frères Glott lui ont confié.
Daemonspew ordonne qu'on mette le feu à l'amphore et un sinistre nuage de fumée s'élève du brasier. Il s'étend bientôt au-dessus de Talabheim et fait s'abattre une pluie de morve sur ses habitants paniqués. La pluie corrompue est si intense qu'elle menace d'engloutir la cité, ses dirigeants n'ont plus qu'une seule solution : faire une sortie pour tenter de détruire la source de la contamination. Ce faisant ils tombent dans le piège tendu par Epidemius !

La Bataille de Talabheim peut commencer.
L'armée de Talabheim est composée de nombreux vétérans et de plusieurs batteries d'artillerie. Malgré tout elle semble n'avoir aucune chance face à la marée démoniaque qui lui fait face.
Coincés contre le volcan, les soldats impériaux n'ont pas d'autre choix que de combattre sans céder le moindre pouce de terrain. Hallebardes et épées prélèvent un lourd tribut face à la lente mais implacable progression des portepestes et pendant un temps le combat est indécis. Mais là où le commandant impérial, Reban Greiss, se tient armé de son épée enchantée, les démons doivent reculer. Son exemple et ses ordres impérieux motivent les troupes impériales qui redoublent d'efforts.
Sur des positions plus élevées, les arquebusiers impériaux prennent pour cible les hideuses mouches géantes qui survolent le champ de bataille. Malgré leurs efforts, les drones finissent par les charger et par les faire fuir mais les créatures sont ensuite pulvérisées par les batteries de canons de la cité.
Le tank à vapeur Miragliano s'ouvre quant à lui un chemin en écrasant les portepestes sur son passage. Son canon ouvre une blessure béante dans le maggoth du seigneur de guerre Morbidex, ce qui n'a cependant pas l'air de ralentir la monture chaotique...
Les trois chevaucheurs de maggoth massacrent les Sigmarites, des flagellants fanatiques mais ils sont alors attaqués par le sorcier d'Ambre Adric Greenwood, un change-forme. Transformé en une manticore, Greenwood harcèle les trois seigneurs de guerre et leur inflige de nombreuses blessures. Mais le sorcier n'est pas de taille face à de tels adversaires et il finit par être vaincu.
De son côté Epidemius envoie des bêtes de Nurgle à l'assaut du Miragliano mais sans succès. Il finit par invoquer des Nurglings dont l'un vient se loger dans le canon du tank à vapeur et provoque une terrible explosion lorsque celui-ci tente à nouveau d'ouvrir le feu. Les débris du tank frappent les rangs impériaux et tuent leur commandant.
C'en est trop pour les troupes impériales qui débandent et rejoignent les réfugiés de la cité sur la route d'Altdorf. Talabheim tombe alors entre les mains des démons !

A l'ouest, le docteur Festus parcourt les rues d'Altdorf pour répandre la contagion de Nurgle.

Encore plus à l'ouest, les frères Glott peuvent contempler la décrépitude de leur divinité qui s'étend sur l'Empire. Après un siège de plusieurs mois, ils ont fait tomber Carroburg et ils mènent maintenant leur armée vers la capitale.

Dans les Montagnes Grises, une grande colonne de chevaliers Bretonniens est survolée par des dizaines de chevaliers pégases. Louen Coeur de Lion marche sur Altdorf.

Suite à la bataille de Talabheim, Orghotts Daemonspew est maintenant à la tête d'une grande armée démoniaque.

Un homme progresse dans l'Ostland : ses blessures guérissent petit à petit mais il doit continuer à pied car son fidèle compagnon Griffon, lui aussi blessé, ne peut pas encore reprendre son envol. Mais il compte bien reprendre la tête des armées de l'Empire et infliger de terribles défaites à ses ennemis même si cela doit lui coûter la vie.

Une centaine de vaisseaux loups Kurgan s'est rassemblée dans un fjord au nord de la Mer des Griffes. Un puissant seigneur de guerre  contemple la flotte un sourire aux lèvres.

Une avant-garde de chevaliers du Chaos progresse au devant d'une horde d'hommes-bêtes au travers de la Drakwald. A leur tête se tient le Seigneur des Tentacules, Gutrot Spume.

Dans le Royaume des Rêves, Taal lutte contre la maladie transmise par Nurgle.

A Altdorf, un vieux guerrier n'arrive pas à trouver le sommeil. Sa cité bien aimée est en train de sombrer dans un cauchemar. Il sait que son épée, autrefois forgée par les Nains, ne pourrai pas l'aider à vaincre ce nouvel ennemi.  Alors que minuit approche, il se résout à monter à la plus haute tour du Palais Impérial pour y sceller un terrible pacte...

Chapitre 4 - La Chute d'Altdorf (Automne 2525)

Où comment les hordes de Nurgle prennent d'assaut la capitale impériale

Un brouillard corrompu s'est répandu dans Altdorf et propage une maladie mortelle. Son origine reste indéterminée malgré les fouilles répétées organisées par le Reiksmarshal Kurt Helborg et la Reiksguard.
Pour maintenir l'ordre, Helborg est obligé de réprimer les émeutes dans le sang. Les éclaireurs envoyés par le Reiksmarshal lui rapporte que là où la peste ne sévit pas, ce sont les hardes d'hommes-bêtes et les démons qui massacrent la population dans tout l'Empire. Au moins trois armées ennemies marchent sur la capitale.
Craignant un siège, Helborg renforce la garnison de la cité avec les survivants de Talabheim ou de Carroburg. Il envoie également des messages à Kislev, Marienburg, la Tilée et l'Estalie. Il demande enfin de l'aide aux Bretonniens et aux Nains.
Il appelle à l'aide les mages des différents collèges de magie pour mettre fin au brouillard pestilentiel et il demande aux soeurs de Shallya d'installer un hôpital de fortune autour de leur temple en prévision des combats.
Tous pensent que Reiksmarshal a perdu l'esprit lorsqu'il demande à ce que les victimes de la maladie ne soient plus enterrés.
Malgré tout la garnison d'Altdorf se prépare au siège.

Dans une grotte aux alentours d'Altdorf, le Patriarche Suprême Martak a retrouvé Karl Franz. Il a soigné son griffon mais il le prévient avoir vu Taal dans ses rêves. La divinité lui a dit être mourante et que les mortels, les vrais fils de Sigmar, pouvaient la sauver. Mais ceux qui voudront combattre à Altdorf périront tous !

Dans son laboratoire souterrain, le Docteur Festus reçoit la visite  du Grand Immonde Ku'gath en personne. Le démon est venu à lui pour l'aider à lancer le dernier rituel, celui qui lui permettra de transformer Altdorf en une réplique du Jardin Putride de Nurgle et qui lui assurera l'immortalité...

Au plein coeur d'Altdorf, un puits se met soudain à cracher une épaisse fumée. La colonne grossit jusqu'à prendre la forme d'un gigantesque arbre. Une végétation corrompue se met alors à pousser à partir des cadavres des victimes de la peste que Festus a propagé dans toute la cité. Une pluie fétide se met à tomber.
Enfin la réalité se fissure à l'endroit d'où vient la fumée et des hordes de démons de déversent dans Altdorf...

Au sud de la cité la croisade Bretonnienne va bientôt atteindre la cité impériale.
Louen Coeur de Lion a rassemblé tous les chevaliers du Royaume, menaçant ceux qui hésitaient de les déchoir de leurs titres. Seuls les Chevaliers du Graal sont restés en Bretonnie pour y protéger les sanctuaires. C'est le plus grand rassemblement de chevaliers depuis la Croisade en Arabie.
L'armée a voyagé pendant quinze jours pratiquement sans faire de halte mais elle arrive trop tard.

Les Bretonniens arrivent à Altdorf à Geheimnisnacht, à l'heure du rendez-vous des trois forces d'invasion de Nurgle et la plaine au pied de la cité grouille des serviteurs du Chaos.
A l'ouest, des milliers de Nordiques sont menés par les frères Glottkin. Au nord une marée d'hommes-bêtes sort de la Drakwald, ils sont accompagnés de dragons-ogres, de minotaures et des troupes d'élite de Guttrot Spume. A l'est vient la menace la plus terrifiante : Orghotts Daemonspew et Epidemius dirigent une horde de portepestes.
Et les Bretonniens peuvent voir que la cité est également menacée de l'intérieur par une tempête maléfique.

Altdorf étant impossible à défendre de l'intérieur, le Reiksmarshal Kurt Helborg et ses capitaine déploient la garnison pour défendre les principales portes de la ville : régiments d'infanterie, ordres de chevalerie, sorciers des différents collèges de magie et batteries d'artillerie. De quoi faire face à des douzaines de tribus nordiques et la volonté absolue de défendre la capitale de Karl Franz même en son absence.

Au-dessus d'Altdorf, la lune Morrslieb semble prendre la forme de la tête de Nurgle ricanant. Au son du cor, hommes, démons et bêtes se lancent à l'assaut annonçant la Chute d'Altdorf !

Les Bretonniens chargent dans la plaine en formant deux colonnes, l'une s'abat à l'ouest sur les tribus de nordiques tandis que l'autre, menée par Louen Coeur de Lion lui-même, bifurque à l'est pour intercepter les hordes de démons.
A l'est comme à l'ouest la tempête bretonnienne enfonce les lignes du Chaos. Louen Coeur de Lion, monté sur un Hyppogryphe, abat un Cygor.
Mais malgré toute la force de cette charge, les nobles de Bretonnie sont encore loin d'avoir fait leur jonction avec la garnison impériale d'Altdorf.

A l'ouest, les frères Glottkin savent qu'Altdorf doit être détruite pour que l'ensemble des races civilisées tombent à genoux. Ils mènent la contre-attaque face aux Bretonniens et la bataille redouble d'intensité.

Au nord de la cité, sous le regard horrifié du Reiksmarshal Kurt Helborg, la forêt vomit d'innombrables tribus d'hommes-bêtes. L'infanterie impériale se prépare au choc tandis que les ordres de chevalerie entament un mouvement tournant, faisant mine de se débander. L'avant-garde du Seigneur des Tentacules percute la ligne de bataille impériale, chevaliers du Chaos, minotaures et dragons ogres massacrant les courageux hallebardiers d'Altdorf. Mais en se jetant sur les soldats impériaux et en distançant le gros de la horde, l'avant-garde de Spume est tombée dans un piège : les chevaliers impériaux font demi-tour et chargent, non pas les flancs des premiers hommes-bêtes, mais bien les tribus en train de sortir de la forêt. Ainsi la cavalerie impériale bloque les renforts du Chaos venus de la forêt.

A l'est, Orghotts Daemonspeaw fait face aux Tanks à Vapeur qui tracent des sillons sanglants dans les hordes de portepestes. Avec l'aide d'Epidemius, les trois chevaucheurs de Maggoths s'abattent sur les machines impériales et les détruisent les unes après les autres.
L'armée démoniaque est également sous le feu de l'artillerie positionnée autour de la Porte Est de la cité mais elle peine à freiner la marche des portepestes.

Sur tous les fronts, les forces de l'Empire sont sous pression. Le destin de la cité, et celui de l'Empire des Hommes, va se jouer dans les prochaines heures.

Alors que les combats font rage, Le reiksmarshal Kurt Helborg accuse Vlad von Carstein de ne faire qu'assister à la mort des courageux défenseurs de la cité. Puis, désespéré, il abdique enfin et proclame solennellement que la Province de Sylvanie est officiellement de retour de plein droit au sein de l'Empire et qu'il ordonne à Vlad von Carstein, Comte Electeur de Sylvanie, de contribuer à la défense de la cité impériale !
Obéissant à cet ordre, le vampire mène alors son armée de morts-vivants vers le sud au travers des rues d'Altdorf.


Dans Altdorf, escortés par plusieurs drones de Nurgle, le docteur Festus et le démon Ku'gath découvrent la nouvelle cité qui a été façonnée à l'image du Jardin Putride de Nurgle. Toutes les rues sont envahies par une végétation hideuse et corrompue. La magie seule peut maintenant venir à bout de cette malédiction.
Les différents Collèges de Magie ont tout tenté pour lutter contre cette invasion mais en vain et seul le quartier autour du Temple de Shallya résiste encore.
C'est dans cette direction que les deux serviteurs de Nurgle se dirigent, ils ont bien l'intention de mettre un terme à cette anomalie et livrer la cité entière à leur divinité.
Sur le chemin, ils participent à plusieurs escarmouches opposant les derniers défenseurs d'Altdorf encore en ville aux démons qui la hantent.
Au détour de Fleischmarkt, ils découvrent une unité de joueurs d'Epée, des chevaucheurs de demi-griffons et des sorciers du Collège Flamboyant résistant farouchement aux hordes de portepestes. Mais la ligne de bataille impériale est désorganisée par Ku'gath qui y lance un nurgling explosif, les soldats sont alors submergés et massacrés.
Plus tard, les deux comparses croisent un Tank à Vapeur que le démon renverse d'un simple geste puis une assemblée de sorciers du Collège Lumineux qui abattent les drones de Nurgle à l'aide d'un rayon de lumière. Les malheureux sont eux-aussi massacrés.
Bientôt ils arrivent en vue du Temple de Shallya  autour duquel se dresse un hôpital de fortune. Immédiatement Ku'gath charge les Soeurs de Shallya et les blessés et commence le massacre tandis que les drones se lancent dans des attaques en piquée.
Soudain un murmure s'élève des ruelles à proximité du Temple. Une horde de morts-vivants manoeuvre pour intercepter les légions de portepestes qui accompagnent les deux serviteurs de Nurgle, à leur tête se trouve Vlad von Carstein.
Le ciel se remplit alors d'une nuée de chevaliers Bretonniens sur pégase, Louen Coeur de Lion est en première ligne.

C'est ainsi que débute la Bataille du Temple.
Louen Coeur de Lion se jette sur le démon Ku'gath et l'empale de sa lance. Mais le Grand Immonde utilise cette dernière comme un levier pour projeter le champion Bretonnien et sa monture au loin.
Dans le ciel, drones et chevaliers pégases s'affrontent dans un ballet aérien.
Plus loin, les zombies font face à la première ligne des portepestes : ces derniers sont émerveillés par la chair en putréfaction et se laissent massacrer par les morts-vivants jusqu'à ce que le champion Putrefex leur ordonne de reprendre le combat. L'attaque des zombies permet aux Gardes des Cryptes de von Carstein d'attaquer les démons sur le flanc et de séparer la horde en deux, les Gardes des Cryptes formant un mur de boucliers infranchissable.

Devant le temple, Ku'gath affronte la dernière ligne de défense impériale constituée de soldats blessés et de flagellants. Soudain Louen Coeur de Lion réapparaît pour sauver la Grande Prêtresse de Shallya  d'un coup mortel porté par le démon, il plonge son épée dans la blessure déjà faite par sa lance. Furieux, le démon projette à nouveau son adversaire contre un mur. Mais ce dernier se relève encore une fois et supplie la Dame du Lac de le soutenir.
A l'arrière de la ligne de bataille, Festus invoque un terrible sortilège qui détruit les derniers chevaliers pégases. Les drones de Nurgle s'abattent alors sur les flagellants dont la frénésie leur permet de ne pas céder un pouce de terrain.
Pendant que Vlad von Carstein soutient la mur de boucliers des Gardes des Cryptes en relevant les squelettes au fur et à mesure qu'ils tombent, l'Empereur Wilhelm, un revenant à son service, défie le démon Putrefex et le renvoie dans le warp.

A la porte principale du Temple, Louen Coeur de Lion se jette à nouveau sur Ku'gath. Son fidèle hypogriffe s'abat sur le démon et lui laboure le dos jusqu'à l'intervention de Festus qui tue la noble bête.
Partout autour du Temple, les morts-vivants défient les démons devant des humains médusés. Mais les portepestes bénéficient de la puissance de Nurgle et petit à petit ils prennent le dessus sur les cadavres de Vlad von Carstein. La ligne de bataille des Gardes des Cryptes est sur le point de céder.
Le vampire lui-même est en danger, il est d'abord enseveli  sous une horde de nurgling puis attaqué par un Broyeur d'Âmes qui le projette à travers la place avant de s'en prendre aux derniers soldats impériaux.

Un cri rententit. Ku'Gath décime les derniers flagellants mais Louen Coeur de Lion a fiché son épée dans sa blessure. Le coeur corrompu du démon est aspergé du sang du champion Bretonnien, un sang béni par la Dame et qui l'empoisonne. Plus le démon blesse son agresseur, plus il souffre. Après une longue agonie, il s'écroule, vaincu.
Louen Coeur de Lion se tient fièrement sur la dépouille du démon majeur et défie Festus. Ce dernier bondit sur l'ancien roi de Bretonnie et finit par le décapiter. Le champion de Nurgle est à deux doigts d'atteindre l'immortalité quand il est bousculé par Vlad von Carstein.
Le docteur Festus invoque un sort qui réduit le vampire en poussière, son anneau magique roule sous une table. Le champion de Nurgle tourne alors son attention vers les Soeurs de Shallya  qui tentent d'invoquer une barrière magique, il balaye leurs vaines tentatives d'un geste.
Soudain Vlad von Carstein surgit à nouveau et se jette sur Festus. Ce dernier bloque l'épée du vampire mais ne peut esquiver l'autre coup porté par son ennemi à l'aide d'un pieu en bois. Nourrie par l'énergie corrompue qui bouillonne dans le corps du champion, le pieu se transforme en un gigantesque arbre corrompu et fait exploser son corps.

Grâce à l'intervention de Vlad von Carstein et au sacrifice de Louen Coeur de Lion, le Temple de Shallya  est sauvé et avec lui, l'âme d'Altdorf !

A la Porte Nord, Gutrot Spume combat la Reiksguard et met cruellement fin aux jours du Reikscaptain Hans Zintler. Les chevaliers repoussés, les hordes de mutants peuvent de nouveau déferler depuis la forêt.

A l'est, Epidemius et ses portepestes continuent à lutter contre les troupes impériales. Tout proche, les chevaucheurs de Maggoths menés par Orghotts Daemonspew s'abattent sur l'artillerie impériale. Mais il est trop tard, un soudain incident de tir d'un Feu d'Enfer provoque la destruction d'Epidemius.
Si les portepestes faiblissent suite à la perte de leur champion, ils ne sont pas les seuls alliés de Daemonspew. D'énormes minotaures chargent les rangs impériaux et bousculent les hallebardiers. Mais les bêtes sont stoppées par un mur de guerriers squelettes levé par le vampire Mundvard le Cruel.

A la Porte Ouest, la situation est plus délicate pour l'Empire. L'assaut Bretonnien a fait perdre patience aux frères Glottkin. Une explosion retentit à une centaine de mètre de la porte principale et Ghurk s'engouffre dans la brèche, balayant les lanciers squelettes qui tentent de l'intercepter. Les frères Glottkin pénètrent ainsi dans Altdorf et profitent du Jardin Putride qui s'y met en place puis ils prennent la direction du Palais Impérial.

Dans le ciel, deux griffons volent vers le centre de la cité : accompagné du Patriarche Suprême Martak, Karl Franz est de retour.

Les guerriers des frères Glottkin se frayent un passage dans les rues d'Altdorf envahies de morts-vivants. Mundvard le Cruel se dresse face à eux, avide de venger sa défaite à Marienburg. Il envoie contre eux son terrorgheist qui s'en prend à Ghurk.
Ses deux autres frères sont également attaqués par trois demoiselles vampires perchées sur un palanquin volant, elles font cependant face au couroux d'Otto et sont vaincues.
Et alors que Mundvard tente de lancer un puissant sortilège, il est contré par Ethrac et finalement détruit. Privé de son maître, le terrorgheist ne peut faire le poids face à Ghurk et se fait massacrer.

Les trois frères reprennent alors leur marche vers le Palais Impérial où les attendent l'Empereur lui-même et son plus puissant comte-électeur, Vlad von Carstein.

Des Dieux et des Monstres
Alors que les frères Glottkin parviennent au Palais, ils font face à Karl Franz qui leur laisse une dernière chance de fuir avant qu'il ne les tue.
Il en faut cependant plus pour faire peur aux champions de Nurgle qui s'avancent vers l'Empereur. Mais Vlad von Carstein s'interpose et défie Otto pour venger la mort de l'une des demoiselles vampires quelques instants plus tôt. Après un combat épique, Otto parvient à vaincre son adversaire et le force à fuir.
Les Glottkin reprennent alors leur marche contre Karl Franz. Ghurk est soudain attaqué par le griffon du Patriarche Suprême Martak qui lui arrache un oeil. Mais la créature et son cavalier sont repoussés par les sortilèges d'Ethrac. Martak tente de contrer la magie du sorcier du Chaos mais il n'est pas de taille : son griffon est tué et, gravement blessé, il doit fuir dans le Palais Impérial poursuivi par une harde d'hommes-bêtes menés par l'Annonciateur.
De son côté Ghurk fait face à Karl Franz sur son propre Griffon mais le Croc Runique de l'Empereur n'a que peu d'effet sur l'énorme frère Glott. Désarçonné, il est attaqué par Otto qui lui tranche un bras et le fait tomber à genoux.

Dans le Palais Impérial, Martak tente de semer l'Annonciateur et ses Hommes-Bêtes. Sa fuite l'entraîne dans la ménagerie impériale où il arrive à attirer ses poursuivants dans l'antre d'un Dragon Empereur. La vie de l'Annonciateur se termine dans les flammes crachées par la gigantesque créature.

Otto se tient devant Karl Franz mais l'Empereur est sauvé du coup de grâce par l'intervention du Reiksmarshal Kurt Helborg. Les deux hommes tentent de vaincre le champion du Chaos mais ils ne font pas le poids. Helborg parvient à sauver plusieurs fois son Empereur de la mort mais il est finalement tué par Otto. Enfin le champion de Nurgle abat sa lame sur Karl Franz quand soudain la Comète à Deux Queues semble s'abattre sur l'Empereur. Une explosion de lumière irradie Altdorf et détruit la végétation corrompue qui l'a envahie. Karl Franz se dresse alors, sain et sauf et armé d'un marteau lumineux, une aura de puissance extraordinaire émane de lui. D'un coup il écrase Ghurk tandis qu'il intercepte la charge d'Otto contre lui en lui envoyant un éclair de lumière. Alors qu'il se tourne vers Ethrac, le sorcier lance un dernier sortilège : ses frères et lui sont transformés en un nuage de mouches qui fuit loin de la cité.

Dans le Royaume des Rêves, Tall est guéri de la corruption de Nurgle par l'intervention combinée de la Dame du Lac et d'Ulric dont la puissance croit alors que l'hiver approche.

La tempête qui fait rage sur Altdorf se dissipe et les hordes du Chaos qui assiègent la cité comprennent que la victoire leur échappe. Gutrot Spume, Orgotts Daemonspew et ses chevaucheurs de Maggoths ordonnent à leurs forces de battre en retraite tandis que les nordiques des frères Glottkin sont massacrés par la contre-attaque des hommes.

Une vague de lumière se répand dans l'Empire et met fin à la corruption qui le frappait.

Karl Franz trône à nouveau au Palais d'Altdorf, il irradie toujours autant de puissance. Il est victorieux des forces du Chaos mais il ne peut se réjouir : près de la moitié de la population de l'Empire a péri et son plus proche allié, la Bretonnie, a épuisé ses dernières forces pour sauver la capitale impériale.

Pire encore il apprend qu'une immense flotte vaisseaux loups a été repérée dans la Mer des Griffes : Archaon arrive.

Le navire amiral d'Archaon est survolé par un énorme oiseau à deux têtes. La créature explique à l'Elu du Chaos que les forces de Nurgle ont échoué. Ce dernier n'est pas impressionné, les frères Glottkin ont fait leur travail et c'est à lui de porter le coup de grâce non seulement aux hommes de l'Empire mais également aux Nains et aux Elfes qui n'ont pas su unir leurs forces face à la menace. Il ne craint aucun mortel.
Ce à quoi la créature bicéphale lui répond que ce n'est pas d'un mortel qu'il doit se méfier...


Dernière édition par fbruntz le Mer 23 Sep - 4:48, édité 27 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tribuneludique.canalblog.com/
latribuneludique
Admin
avatar

Nombre de messages : 6956
Age : 43
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: La Fin des Temps - Glottkin   Mer 24 Déc - 1:00

Initialisation du sujet dédié à Glottkin. Nous allons nous concentrer sur la première véritable vague d'assaut contre l'Empire. Arkhaon a chargé les serviteurs de Nurgle de frapper la capitale impériale et ce sont les trois frères Glott qui mènent l'attaque !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tribuneludique.canalblog.com/
latribuneludique
Admin
avatar

Nombre de messages : 6956
Age : 43
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: La Fin des Temps - Glottkin   Lun 29 Déc - 4:45

On commence le Chapitre 1 avec l'avènement des frères Glott. Rien de très nouveau par rapport à ce que j'ai déjà évoqué pour l'édition Lyonnaise du Warmaster Day mais il faut bien commencer quelque part... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tribuneludique.canalblog.com/
latribuneludique
Admin
avatar

Nombre de messages : 6956
Age : 43
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: La Fin des Temps - Glottkin   Mar 30 Déc - 4:31

Ajout de la (tripe) Bataille de Marienburg et fin du Chapitre 1.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tribuneludique.canalblog.com/
latribuneludique
Admin
avatar

Nombre de messages : 6956
Age : 43
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: La Fin des Temps - Glottkin   Mer 31 Déc - 4:53

Début et fin du Chapitre 2 avec la Guerre à la Drakwald. La Confrérie de la Rouille, en marche vers Altdorf, affronte les Gobelins des Forêts et leurs alliés Orques Sauvages !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tribuneludique.canalblog.com/
latribuneludique
Admin
avatar

Nombre de messages : 6956
Age : 43
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: La Fin des Temps - Glottkin   Lun 5 Jan - 4:14

Début du chapitre 3 : le déluge se rapproche de Talabheim... Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tribuneludique.canalblog.com/
latribuneludique
Admin
avatar

Nombre de messages : 6956
Age : 43
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: La Fin des Temps - Glottkin   Mar 6 Jan - 4:48

Ajout de la Bataille de Talabheim et fin du Chapitre 3.

La guerre s'étend jusqu'à Altdorf : sa garnison se prépare au combat et elle pourra compter sur ses alliés traditionnels ainsi que sur d'autres beaucoup plus terrifiants ! Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tribuneludique.canalblog.com/
latribuneludique
Admin
avatar

Nombre de messages : 6956
Age : 43
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: La Fin des Temps - Glottkin   Jeu 8 Jan - 4:49

Début du Chapitre 4 : Altdorf est au bord du gouffre ! Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tribuneludique.canalblog.com/
latribuneludique
Admin
avatar

Nombre de messages : 6956
Age : 43
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: La Fin des Temps - Glottkin   Mar 13 Jan - 4:23

C'est la Fin des Temps ! La Chute d'Altdorf est proche mais les Bretonniens ne sont pas les seuls alliés sur lesquels la cité peut compter. Un sinistre Comte Electeur est de retour ! Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tribuneludique.canalblog.com/
latribuneludique
Admin
avatar

Nombre de messages : 6956
Age : 43
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: La Fin des Temps - Glottkin   Mer 14 Jan - 4:25

A la Bataille du Temple, Louen Coeur de Lion et Vlad von Carstein affrontent le docteur Festus et le démon Ku'Gath !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tribuneludique.canalblog.com/
latribuneludique
Admin
avatar

Nombre de messages : 6956
Age : 43
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: La Fin des Temps - Glottkin   Jeu 15 Jan - 4:13

Les frères Glottkin réussissent à pénétrer dans Altdorf, le combat qui décidera du sort de la cité va bientôt commencer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tribuneludique.canalblog.com/
latribuneludique
Admin
avatar

Nombre de messages : 6956
Age : 43
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: La Fin des Temps - Glottkin   Ven 16 Jan - 2:59

Karl Franz et ses alliés font face aux Frères Glottkin dans un duels opposant Des Dieux et des Monstres !

Fin de la Fin des Temps : Glottkin. C'est un supplément beaucoup moins riche et original que Nagash mais il est loin d'être inintéressant. J'avoue avoir été séduit par la bataille d'Altdorf qui est l'occasion de mettre en place plein de batailles intéressantes (voir l'organisation du Warmaster Day Lyonnais).

Vous serez certainement déçu par le Deus Ex Machina de la fin du supplément mais sachez qu'il aura son explication dans La Fin des Temps : Khaine dont je commencerai le résumé la semaine prochaine.

En attendant j'espère que tout cela vous permet de mieux comprendre les terribles événements qui frappent le Vieux Monde et que cela vous inspirera pour vos batailles Warmaster. ! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tribuneludique.canalblog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Fin des Temps - Glottkin   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Fin des Temps - Glottkin
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Fin des Temps - Glottkin
» La Fin des Temps - Glottkin - La Chute d'Altdorf
» La Fin des Temps - Glottkin - La Bataille de Marienburg
» La Fin des Temps - Glottkin - Personnages Spéciaux
» La Fin des Temps - Glottkin - La Bataille de Talabheim

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
warmaster_fr :: Warmaster :: Background-
Sauter vers: