Le forum de la communauté francophone de Warmaster
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La Fin des Temps - Khaine

Aller en bas 
AuteurMessage
latribuneludique
Admin
avatar

Nombre de messages : 7021
Age : 43
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: La Fin des Temps - Khaine   Lun 19 Jan - 3:48

Ce sujet a pour objectif de résumer les événements relatés dans le supplément La Fin des Temps - Khaine.

Ariel se meure. Elle reçoit la visite de Lileath qui la prévient que la tempête vient et qu'il est temps pour ses enfants de jouer leur rôle pour le meilleur comme pour le pire. Lileath lui révèle également que c'est elle qui l'a empoisonné car elle sait qu'elle ne serait pas d'accord avec ce qu'elle projette de faire. La déesse la laisse alors ensuite seule.
Quelques temps plus tard, elle reçoit une autre visite. Il reste peut-être encore une chance...


La Chute dans les Ténèbres

Le monde est mourant.
Se lèvent les champions de la Lumière et de l'Obscurité, de l'Ordre et de la Destruction, tous unis contre l'appétit des dieux sombres.

Les bastions du Vieux Monde vacillent sous les coups du Chaos !

La Bretonnie, dévastée par une guerre civile, ne tient plus que grâce à la volonté de son légendaire roi Gilles le Breton. La Tilée, l'Estalie et les Principautés Frontalières sont été détruites par les hordes d'hommes-rats. Athel Loren se meurt du même poison qui prend la vie de sa reine Ariel.

Au nord, les armées du Chaos ont marché sur Kislev et se massent au pied du Bastion Dorée érigé par Balthasar Gelt. Mais cette muraille magique ne pourra tenir éternellement. L'Empire appelle ses alliés à l'aide mais les Nains se sont retirés dans leurs forteresses, la Bretonnie est une terre dévastée et les Elfes ont leurs propres problèmes à régler.

Ulthuan est la proie des démons qui hantent les Dix Royaumes. Le Roi Phénix est absent et le plus puissant des royaumes elfiques, Caledor, n'est plus représenté à la cour du roi. Son prince Imril est considéré comme un traître mais refuse de changer de comportement.
Tyrion, héritier d'Aenarion, est à la tête des forces d'Ulthuan et sans lui l'île serait perdue. Mais il pleure sa fille, Aliathra, capturée par les morts-vivants et sa maîtresse, Alarielle, qui a quitté l'île pour Athel Loren.
Son frère, Téclis, est le seul à avoir vu le Roi Phénix ces derniers mois ainsi il est considéré comme son porte-parole. Le mage a compris le destin funeste qui attend le monde et il rassemble toute la magie possible pour aider les mortels à faire face. Il est guidé par Lileath, Déesse de la Prophétie, mais il ignore que cette dernière suit ses propres objectifs.

Loin à l'ouest, le Roi Sorcier fait face à la ruine de Naggaroth. Malekith sait qu'il doit se méfier de certains de ses plus puissants vassaux tels que Malus Darkblade et, pire encore, de Morathi, sa propre mère dont il n'a plus de nouvelles depuis fort longtemps.

En Athel Loren, les Elfes Sylvains ont compris, comme Téclis, que la fin est proche. Guidés par les visions de Lileath, ils savent que seul un peuple elfe uni pourra faire face aux combats qui s'annoncent...

Chapitre 1 - La Faiseuse de Veuves (Hiver 2524 - Hiver 2525)

Où comment l'invasion d'Ulthuan par les Elfes Noirs prend un tournant inattendu.

La guerre en Ulthuan fait rage. Les Dix Royaumes sont submergés par les démons mais les Hauts-Elfes leur opposent une résistance farouche !
Chrace n'est plus qu'un champ de cadavres. La cité de Tor Achare est en ruines. Les autres royaumes s'en sortent à peine mieux et seul Nagarythe, protégé par les mystérieux Guerriers Fantômes, parvient à conserver une vie presque normale.

De nombreux héros et champions se lèvent dans les rangs elfiques mais deux manquent à l'appel : le Roi Phénix Finubar et sa reine Alarielle. Leur absence est cause de dissension à la Cour où le Prince Imrik de Caledor appelle à l'élection d'un nouveau Roi.

La défense d'Ulthuan tombe une nouvelle fois entre les mains du Prince Tyrion. Il s'oppose à Imrik et prend le commandement des armées Hauts-Elfes. Il est soutenu par les silencieux Gardes Phénix qui lui jurent fidélité. Furieux, Imrik quitte la Cour et son royaume fait sécession bien que certains de ses nobles pensent que contribuer à la défense d'Ulthuan est plus important que de soutenir les prétentions de leur seigneur.

Sous la direction de Tyrion, les armées Elfiques reprennent la guerre contre les démons. Le Prince marche vers le nord. Il est de tous les combats et malgré les victoires son humeur ne fait que s'assombrir. Seul son frère jumeau, Téclis, connaît la vérité : Tyrion craint pour la vie de sa fille Aliathra que tous croient être l'enfant de l'union de Finubar et d'Alarielle. Convaincu par son frère, Tyrion est resté pour défendre Ulthuan et a envoyé Eltharion sauver sa fille à sa place.

Dans la guerre contre les démons, Tyrion fait de moins en moins preuve de prudence. A Port Elistor, il combat l'ennemi sur le seuil même de la faille inter-dimensionnelle. A Cairn Avon, il affronte un monstrueux démon au corps de métal, il est gravement empoisonné mais il refuse de se faire soigner et continue sa campagne contre l'ennemi. Ainsi lance-t-il la charge pour libérer la Tour Blanche de Hoeth.
Le siège de la Tour Blanche est cependant dirigé par son vieil ennemi, N'kari, un Gardien des Secrets. Nourri par la puissance des milliers de démons qui ont envahi Ulthuan, le démon majeur est au summum de sa puissance. Il faut l'intervention conjuguée de Tyrion, de Téclis et de la Garde Phénix pour obliger l'engeance de Slaanesh à battre en retraite.

La Tour Blanche libérée et Sephery fortifiée, Téclis se plonge dans l'étude d'anciens textes datant de Caledor le Dompteur de Dragons. Dans le même temps, Tyrion, forcé de prendre du repos, tente de se réconcilier avec Imrik de Caledor mais ce dernier ne reçoit même pas ses messagers. Tyrion le bannit alors de la Cour du Phénix poussant ainsi les derniers seigneurs de Caledor encore loyaux à retirer leurs forces pour rejoindre leur royaume.

Après la libération d'Yvresse, des rumeurs voient le jour. Elles disent que des fantômes se joignent au combat contre les démons. Il ne s'agit pas de morts-vivants mais des guerriers de jadis réveillés par l'afflux de magie en Ulthuan.

Lorsque les Guerres de Reconquêtes atteignent Avelorn, Tyrion s'est complètement remis de ses blessures. Il n'a pas eu de nouvelles d'Alarielle ou d'Eltharion et il est avide de combattre N'kari.
Téclis est persuadé que si le démon majeur est vaincu, il serait possible de libérer Ulthuan de tous les démons qui l'ont envahi. Ainsi Tyrion fait rechercher le Gardien des Secrets dans tout Avelorn. N'kari s'est emparé de la Tour de la Lune qu'il a transformé en lieu de débauche. Il a attiré des milliers de démons avides de profiter des cris de terreur et des tortures faites aux prisonniers. Sans attendre, Tyrion mène son armée contre N'kari.

Ainsi débute la bataille de la Tour de la Lune. A la tête d'une dizaine de milliers de démons, N'kari est certain de sa victoire mais il a oublié que la Tour de la Lune est un temple de la déesse des rêves, Lileath. Téclis est l'un de ses champions et il compte bien utiliser la puissance qui imprègne encore les pierres de la tour pour vaincre les démons.
Le mage fait tomber une pluie de météorites magiques contre les suivants de N'kari. La Garde Phénix menée par Tyrion et Téclis s'élance dans le tumulte. Finalement N'kari fait face aux jumeaux mais il est défait par la puissance magique de l'un et la férocité de la lame de l'autre. Cela n'empêche pas le reste des légions démoniaques de continuer le combat contre l'armée elfique.
Téclis s'empare de la tête décapitée du démon et monte en haut de la Tour de la Lune, il appelle à lui toute la puissance de Lileath pour lancer un terrible sortilège qui bannit tous les démons d'Ulthuan !

Quelques temps plus tard, Imrik convoque Téclis. Il lui apprend que la déesse Lileath lui a permis de parler au légendaire Calador Dompteur de Dragons. Son ancêtre lui a appris que la puissance d'Ulthuan serait restaurée et que le royaume de Caledor verrait sa gloire revenir.
Téclis est désespéré de voir que le prince a mal compris les signes.
Imrik lui dit que Calador a proclamé que les anciennes amitiés et haines devaient prendre fin. Il révèle également à Téclis qu'un navire plein d'oeufs de dragons lui est parvenu.
Imrik veut savoir ce que tout cela veut dire.
Téclis lui répond que la guerre sans fin doit se terminer...


Alors que Tyrion combat N'kari à la Tour de Hoeth, Naggaroth doit faire face à une menace sans précédent. Les hordes de Khorne ont profité de l'indiscipline des principaux seigneurs Elfes Noirs, soucieux de ne défendre que leurs domaines, pour assiéger les plus grandes cités du royaume. Les serviteurs du Chaos continuent leurs ravages malgré la mort de leur champion, Valkia, qui est tombé lorsque le Roi Sorcier a levé le siège de Naggarond.
Kouran Darkhand, capitaine de la Garde Noire, n'a jamais vu pareille invasion. Pour chaque armée de nordique détruite, une autre apparaît tout aussi assoiffée de sang.
La guerre atteint Clar Karond et la réduit en cendres, Malus Darkblade aurait pu opposer à l'ennemi l'armée de Hag Graef mais cela aurait été sans compter son égocentrisme.
Le scénario se répète ailleurs. La cité de Har Ganeth est transformée en un champ de bataille géant où Hellebron, après avoir demandé de l'aide en vain, s'est résolu à participer au massacre au nom de Khaine.
Après avoir été incapable de protéger la tour de garde de Volroth, Ebnir Soulflayer a mené son armée dans les glaciers en espérant juguler l'arrivée des nordiques. La bataille tourne au massacre et des milliers de soldats Elfes Noirs périssent avec lui.

Tous les seigneurs de guerre Elfes Noirs ne font pas preuve de égoïsme cependant. Ainsi Lokhir Fellheart et Drane Brackblood unissent leurs flottes pour protéger l'île de Karond Kar. Malgré tout le nombre des nordiques est trop grand et leur débarquement ne peut être empêché. La cité aurait pu résister mais elle subit soudain un tremblement de terre. Des hordes d'hommes-rats jaillissent des catacombes et attaquent la cité de l'intérieur tandis que les nordiques prennent d'assaut ses murailles. La flotte Elfe Noire ne peut alors que recueillir les quelques survivants qui arrivent à s'échapper tu terrible piège.

Après avoir sécurisé Naggarond, Malekith prend la direction du nord à la tête d'une grande armée. Il souhaite savoir pourquoi Morathi s'est enfermée dans Ghrond sans envoyer d'alerte à propos de l'invasion du Chaos.
La route pour Ghrond est dangereuse et l'armée doit faire face à de nombreuses attaques des serviteurs de Khorne. Malekith doit intervenir en personne lors de l'attaque d'une horde de démons. Chevauchant son dragon Seraphon, le Roi Sorcier défait le Buveur de Sang qui mène l'ennemi.
Enfin l'ost Elfe Noir atteint Ghrond pour découvrir que la tour est entourée de ronces géantes empêchant quiconque d'approcher. Malekith est accueillie par Drusala, une sorcière au service de Morathi, qui présente sa maîtresse comme l'incarnation de Hekarti et l'invite à la suivre à l'intérieur.

Malekith rencontre enfin sa mère et l'accuse de traîtrise. Mais il la remercie également car l'attaque des nordiques a permis de renforcer son peuple en en éliminant les plus faibles éléments. Il annonce qu'il est désormais prêt à se rendre maître d'Ulthuan. Il a tué le Roi Phénix de ses propres mains et il bénéficie de soutiens au sein même de l'île. Morathi se moque de son fils, pour elle la Fin des Temps est proche et la conquête d'Ulthuan est devenue futile. Elle se proclame d'essence divine malgré les protestations de son fils et lui indique qu'elle sait tout du mage Haut-Elfe qui prétend l'aider. Morathi prophétise à Malekith que s'il se rend en Ulthuan il perdra tout ce qui faisait de lui son fils.
Le Roi Sorcier ricane et prend congé de sa mère. Il ne la châtie pas mais n'oublie pas sa trahison.

Alors que Malekith se prépare à quitter Ghrond, il est rejoint par Drusala et la garnison de la tour. La sorcière se présente comme un cadeau d'adieu Morathi soit disant confuse d'avoir aussi mal reçu son fils et de lui avoir refusé son aide.

Une semaine plus tard, Malekith rassemble les survivants du Conseil Noir de Naggarond. Sur la centaine de membres, seule une douzaine est présente. Morathi n'a pas daigné répondre à la convocation. Le Roi Sorcier annonce que les Elfes Noirs vont quitter Naggaroth pour se lancer dans une ultime invasion d'Ulthuan. Les membres du conseil sont plus ou moins enthousiastes mais seul Malus Darkblade ose prudemment s'opposer au projet. Mais la majorité du Conseil Noir suit le Roi Sorcier. Tous savent que Naggaroth est perdu, tous sont des Elfes Noirs qui préfèrent mourir en envahisseurs que périr comme de vulgaire assiégés.

Et alors que Téclis bannit les démons d'Ulthuan par son puissant sortilège, la dernière et la plus grande flotte Elfe Noire jamais vue quitte Naggaroth et fait voile vers l'est. Les Elfes Noirs ont incendié leurs cités et exécutés leurs esclaves. Seuls restent en arrière les dernières troupes de Morathi à Ghrond et les Elfes Noirs de Hellebron plongés dans une guerre éternelle à Har Ganeth.

Ulthuan est devenue le seul objectif de Malekith. La victoire ou la mort.

L'armada Elfe Noire s'abat sur les ports fortifiés de Tor Inra et Merokal de la côte de Tiranoc.
Le Prince Morvai, tout juste revenu de la Bataille de la Tour de la Lune rallie les armées de son royaume et repousse les corsaires de Fellheart. Lors des combats à Tor Inra, il est cependant empoisonné par la lame d'un assassin Elfe Noir et il agonise pendant près de trois jours. Sa soeur, Eldyra, devient la nouvelle souveraine de Tiranoc.

Mais les raids de Fellheart ne sont qu'une diversion. Le véritable assaut Elfe Noir est mené par Drane Brackblood à la frontière entre Tiranoc et Nagarythe.
Sa flotte accoste Ulthuan alors que la vague magique invoquée par Téclis atteint les rivages. Après un premier moment de panique, l'armée Elfe Noire est débarquée dans la Marche des Ombres, elle est menée par Malus Darkblade.
Malekith a chargé Darkblade de prendre la Porte de l'Aigle et, bien que harcelée par les Guerriers Fantômes, les forces du Tyran de Hag Graef s'enfoncent dans les terres ravagées de Tiranoc. Darkblade n' a cure des pertes car son ost est immense : il est constitué des armées combinées de Hag Graef et de Clar Karond renforcées par la garnison de Ghrond commandée par la sorcière Drusalla.

Les Guerriers Fantômes ont prévenu le Prince Yvarn de Meletan, commandant de la garnison de la Porte de l'Aigle. Autrefois protégée par une puissante muraille, la position est affaiblie par une grande brèche causée par le démon de la peste Septimus Rot lors de l'invasion démoniaque. Yvarn se résout à tenir lui-même cette brèche à la tête de garde personnelle, la Garde d'Eataine.
Lorsque les Elfes Noirs arrivent en vue de la Porte, ils lancent immédiatement l'assaut sans prendre le temps de mettre le siège de façon traditionnelle. Malus Darkblade mène la charge de cavalerie des sang-froids contre la brèche car il compte rapidement submerger les défenseurs. Alors débute le Massacre à la Porte de l'Aigle.
Les chevaucheurs de sang-froid se jettent contre la Garde d'Eataine, le combat est féroce. Devant la résistance des Hauts-Elfes, les chevaliers elfes noirs battent en retraite malgré les menaces de Darkblade.
Une fois revenu à l'abri de ses lignes, le seigneur Elfe Noir fait exécuter plusieurs de ses officiers avant de rallier ses chevaliers. Il résiste aux suppliques du démon Tz'arkan, prisonnier de sa lame magique, et lance un nouvel assaut.
Au niveau de la brèche, les Hauts-Elfes ont fait un rempart des cadavres des sang froids tombés plus tôt empêchant ainsi toute nouvelle charge de cavalerie.  Le combat à venir serait celui de l'infanterie.

Lors du deuxième assaut, l'armée Elfe Noire se déploie face à l'ensemble des fortifications. En prenant d'assaut l'ensemble de la Porte de l'Aigle, Malus Darkblade veut empêcher l'arrivée de renforts à la brèche. Les corsaires jettent leur grappins pour escalader les murs, les hydres sont envoyées contre les portes et les sorcières déchaînent leur magie.
Les combats durent toute la nuit. Au niveau de la brèche, la Garde d'Eataine est soutenue par des archers de Caledor qui sont restés fidèles à leur poste contrairement à leur prince.
Puis le deuxième assaut prend fin à son tour alors que les Elfes Noirs battent à nouveau en retraite.

Le troisième assaut est lancé à midi. Malus Darkblade se trouve au premier rang de l'infanterie envoyée pour prendre la brèche. Il est accompagné de ses troupes d'élite.
Et la tuerie reprend partout sur le champ de bataille. L'assaut contre les défenseurs de la brèche est terrible et les Hauts-Elfes auraient été balayés s'ils n'avaient pas reçu des renforts. Des chevaliers d'Ellyrion ont rejoint la Garde d'Eataine et un vol de phénix traverse le ciel pour affronter les harpies. Pire encore pour les Elfes Noirs, trois régiments des Chasseurs de Chrace se joignent à la bataille.
Pour la troisième fois, l'assaut Elfe Noir s'enlise et les attaquants peuvent entendre des cors sonner à l'ouest. La Porte de l'Aigle est sauvée !

Désespéré, Malus Darkblade finit par céder aux supplications du démon Tz'arkan qui s'empare de son enveloppe charnelle pour semer la destruction autour de lui. Darkblade perd tout contrôle sur le démon qui s'en prend aussi bien aux Hauts-Elfes qu'aux Elfes Noirs ! Et si la Garde d'Eataine commence à reculer, leurs ennemis ne peuvent pas en profiter.
Derrière les lignes Elfes Noires arrivent soudain des dizaines de chars de Tiranoc dont les archers prélèvent un lourd tribut dans les rangs des officiers de Naggaroth.
Enfin des cris de victoire sont lancés par les Hauts-Elfes alors que les murailles de la Porte de l'Aigle sont survolées par les puissants chevaliers-dragons de Caledor. Le Prince Imrik a enfin décidé de mettre fin à son isolement.

Mais les cris victorieux se transforment soudain en hurlements de douleurs lorsque les dragons commencent à cracher leurs flammes sur les défenseurs Hauts-Elfes. Au sein de la garnison, les troupes de Caledor se retournent contre leurs anciens frères de bataille. Les portes de la forteresse sont ouvertes par traîtrise et les Elfes Noirs déferlent à l'intérieur.

Devant l'ampleur du désastre, les chars de Tiranoc doivent battre en retraite. La Porte de l'Aigle est tombée et pire encore...

Caledor se bat dorénavant pour le Roi Sorcier !

Même si des milliers d'Elfes Noirs ont péri dans la bataille, ce n'est qu'une goutte d'eau dans l'océan.
Après la fuite des chars de Tiranoc, les chevaliers-dragons de Caledor mènent leurs dragons dans les pics surplombant la Porte de l'Aigle, ne s'arrêtant que pour aider à évacuer les derniers guerriers Hauts-Elfes encore présents dans la forteresse. Leur défiance envers les Elfes Noirs est en effet trop grande pour qu'ils s'autorisent à les côtoyer de trop près.

Pendant ce temps Drusala a surmonté la surprise de voir Caledor combattre aux côtés de Naggaroth et elle se presse vers le lieu où le démon Tz'arkan a été acculé par les lances des Elfes Noirs.

Lorsque la nuit tombe sur le champ de bataille, les Elfes Noirs ont sécurisé la Porte de l'Aigle Noir. Le Roi Sorcier est passé dans leurs rangs pour leur interdire, sous peine de mort, de s'attaquer à leurs nouveaux alliés de Caledor.
De son côté le Prince Imrik est sombre même s'il sait que sa cause est juste. Cela lui a été confirmé par Téclis et surtout Calador Dompteur de Dragon lui-même. La Fin des Temps est proche, il ne veut pas voir son royaume périr et seul Malekith est la clé de la victoire.

A l'aube, Malus Darkblade rejoint enfin la cour de son suzerain. Il est redevable à Drusala de l'avoir tiré des griffes du démon et tous les témoins de sa transformation ont été massacrés. Il reçoit les félicitations de Malekith pour sa victoire ainsi que le commandement de l'une des trois armées qui doivent bientôt se mettre en marche...

L'assassin Shadowblade escalade un mur de pierres pour mieux espionner le Roi Sorcier qui tient conseil avec Imrik et Téclis. Malekith plaisante sur la divinité auto-proclamée de sa mère mais Téclis prétend qu'il arrive aux dieux se mêler aux mortels. En cette Fin des Temps, les actes qui vont avoir lieu ne sont que la répétition d'autres qui ont déjà eu lieu.
Malekith demande alors qui doit tenir le rôle de Khaine mais le mage lui répond qu'il n'est pas encore temps pour lui d'apparaître. Le chemin du Roi Sorcier le mènera ailleurs.
Dérangé par une harpie, Shadowblade perd une partie de la discussion, lorsqu'il revient à son poste d'écoute Malekith semble interloqué par ce qui lui a été révélé !
L'assassin doit cependant rejoindre sa retraite où il est surpris par Drusala. Il sait qu'il ne sera pas assez rapide pour survivre...


La nouvelle de la traîtrise de Caledor plonge Thyrion dans une fureur noire. Il se précipite à la Tour du Roi Phénix et arrive à convaincre Korhil Crinière de Lion, capitaine de la garde personnelle du Roi, qu'il faut entrer dans la tour.
C'est à la hache que Korhil ouvre la porte de la tour. Accompagné de Thyrion, il découvre le cadavre de Finubar.
Après l'enterrement du roi Phénix, Thyrion est proclamé régent d'Ulthuan en attendant que la guerre prenne fin et qu'il devienne le 12ème Roi Phénix.

Le régent ordonne que les princes de Caledor encore sous ses ordres soient arrêtés de peur qu'ils trahissent à leur tour et il envoie plusieurs armées harceler les Elfes Noirs qui dévastent Ellyrion et Avelorn. Thyrion souhaite les affronter lui-même mais la Cour du Phénix refuse de voir son régent prendre des risques alors qu'elle vient de perdre son roi. Ainsi c'est Ystranna d'Avelorn et Caradryan de la Flamme qui prennent la tête de la contre-attaque.
Thyrion fait appeler son frère mais Téclis est introuvable.
Puis la nouvelle que le Roi Sorcier est passé dans Chrace finit de convaincre le régent d'intervenir en personne : il a compris que Malekith a pris la route de l'Ile Blafarde et qu'il veut s'emparer de la Faiseuse de Veuves.
Il réunit une armée et embarque vers le nord, à travers la Mer des Rêves...

Au pied du Chêne des Ages, Arahan et Naestra sont de garde. Il leur faut du temps pour comprendre que l'intruse qu'elles tiennent en joue de leur flèche est Lileath. Soudain une elfe émerge du sol par un escalier souterrain : elles voient d'abord Alarielle, la Reine Eternelle d'Ulthuan mais aussi l'essence d'Ariel, la mère des Elfes Sylvains. Lileath leur révèle qu'elle est les deux à la fois.
Alarielle ordonne que l'on convoque le conseil. La guerre des dieux approche !


La flotte du Seigneur des Mers Aislinn traverse la Mer des Rêves avec l'armée de Thyrion à son bord. Aislinn est véritablement le Héraut de Mathlann, dieu de la Mer et de la Tempête, car les navires Hauts-Elfes naviguent dans un îlot de calme au milieu des orages. Dans l'eau des formes semblent également accompagner la flotte.
Les nouvelles rapportent que Malekith a passé les montagnes, que la princesse Ystranna a franchi la Porte du Phénix à sa poursuite, qu'elle l'a forcé combattre dans les forêts de Chrace mais que ses forces étaient insuffisantes pour vaincre.
Une autre armée Elfe Noire, commandée par Malus Darkblade, est restée au sud et ceux qui voudront suivre Malekith devront d'abord la combattre.

Lorsque la flotte débarque à la Baie d'Elrost, elle trouve les fortifications tenues par les Elfes Noirs. Ces derniers n'étaient pas assez nombreux pour résister très longtemps mais dans la course à la Faiseuse de Veuves, tout retard pouvait être mortel.

Malgré les conseil de Korhil qui souhaite faire voile vers l'est, Thyrion décide de lancer toutes ses forces à l'assaut. Alors que les Hauts-Elfes débarquent et tombent déjà sous les carreaux Elfes Noirs, des dizaines de merwyrms émergent des eaux sur l'ordre d'Aislinn et attaquent les Elfes Noirs à leur tour. Partout où les créatures interviennent, les Elfes Noirs sont balayés. Rapidement la garnison Elfe Noire bat en retraite et les rares guerriers à résister sont massacrés. Les prisonniers de guerre sont jetés du haut des murailles et les survivants dévorés vivants par les merwyrms.

L'armée de Thyrion ne perd pas de temps et se met en marche dans les plaines d'Ellyrion. Elle passe par des villages et des villes mises à sac par les Elfes Noirs et à chaque massacre découvert la colère grandit chez les Hauts-Elfes. Tor Emyrath, la seconde cité d'Ellyrion, est devenue un tombeau à ciel ouvert.
Les bandes Elfes Noires rattrapées par l'armée sont massacrées par les Hauts-Elfes. Ce déchaînement de fureur ne plait cependant pas à Korhil. Le capitaine sait que l'armée de Darkblade est proche et il craint un piège.
L'ost de Tyrion traverse les Collines de Pyradon et atteint les Marches du Patrouilleur. Là les Hauts-Elfes découvrent qu'un piège a bien été tendu mais qu'il ne leur est pas destiné.
Au loin, dans un océan de guerriers Elfes Noirs, se tiennent des îlots de blanc et d'argent. Au coeur de la bataille se tient le capitaine de la Garde Phénix, Caradryan.
Sans chercher à comprendre comment un guerrier aussi avisé que Caradryan a pu tomber dans un tel piège, Thyrion lance la charge !

C'est Tyrion et les chevaliers d'Ellyrion qui débutent la Bataille de la Marche du Patrouilleur. Leur charge est irrésistible et abat l'une des sorcières au service de Drusala et sa garde personnelle puis deux régiments de lanciers de Ghrond et de Clar Karond.
De son côté Caradryan se bat en silence, La blessure de sa monture phénix l'empêche de venir en aide à ses régiments isolés au milieu des Elfes Noirs. Mais il sait qu'il ne mourra pas aujourd'hui, les renforts sont arrivés.
Plus au sud, des lanciers de Chrace combattent avec sauvagerie les implacables exécuteurs de la Garde Ossienne. Tullaris Dreadbringer  est à la tête des Elfes Noirs, il abat le capitaine de Chrace et laisse la voix de Khaine le guider dans la tuerie !

Tyrion étant au coeur de la bataille avec ses chevaliers, c'est Korhil qui mène la charge de l'infanterie. Il est fier de voir la discipline des guerriers d'Ulthuan qui gardent une ligne de bataille cohérente. Mais son instinct lui crie que quelque chose ne va pas !

Installée sur un pic volcanique, Drusala contemple le champ de bataille. Ignorant que c'est Tyrion qui mène la charge de la cavalerie Haut-Elfe, charge qui ne peut que perdre son impact au fur et à mesure des combats, elle concentre son attention sur l'infanterie qui forme le gros de l'armée qui s'approche des combats. Elle lance alors un sortilège comme elle l'a fait contre les forces de Caradryan et désorganise d'un coup la ligne de bataille Haut-Elfe.

Alors qu'un instant auparavant Korhil courrait vers les combats, il se retrouve soudain face à une immense hydre qui manque de le tuer. Il n'est plus accompagné que par quelques dizaines de guerriers du Lion Blanc sur les centaines qui le suivaient ! Après avoir abattu la terrible créature, il organise ses maigres forces en un carré défensif car il est encerclé par l'ennemi.

Au coeur de la bataille, Malus Darkblade a repéré Tyrion et ses chevaliers. Il comprend que la bataille facile qu'il comptait gagner contre Caradryan serait plus âpre que prévue. Mais grâce à l'enchantement de Drusala pour contenir le démon Tz'arkan, il se sent plus fort que jamais, Tyrion pourrait être une victime de choix ! Il ignore qu'il n'est pas le seul à vouloir la mort du régent puisque dans le même temps Tullaris Dreadbringer prend exactement la même décision.

Les chevaliers de Darkblade et les exécuteurs de Dreadbringer s'abattent sur les chevaliers de Tyrion déjà éprouvés par leur glorieuse charge contre les Elfes Noirs. Tyrion mène la contre-attaque quand il est attaqué en traître par Malus Darkblade. Un duel s'engage alors que l'Epée Warp de Khaine portée par l'Elfe Noire est contrée par l'épée enchantée du Haut-Elfe.
Tyrion parvient à blesser Darkblade mais il est attaqué dans le dos par Dreadbringer.

Le cri de douleur de Tyrion alerte Drusala qui découvre avec consternation la présence du régent au combat et sa situation désespérée. Ses plans secrets n'incluent pas la mort de Tyrion mais elle ne peut intervenir  directement sans se découvrir. Il ne lui reste qu'une solution : libérer le démon Tz'arkan.

A l'est d'Ulthuan, dans une contrée nommée Sylvanie par les hommes, les serviteurs de Nagash terminent leur sinistre rituel. Arkhan le Noir sacrifie Aliathra.

Tyrion sent la mort de sa fille et la fureur prend possession de son âme. Il tourne sa colère contre Dreadbringer et le massacre.
Malus Darkblade sent que son heure est venue alors que le régent lui tourne le dos. Mais il s'aperçoit soudain que le démon Tz'arkan a été libéré ! Il tente de lui résister mais son esprit est balayé par le démon et se consume définitivement. Tz'arkan prend possession du corps de son hôte et le remodèle selon son bon vouloir. Il fait face à Tyrion et il est pris d'une grande peur car il perçoit une ombre au-dessus du régent Haut-Elfe.
Tyrion s'empare de l'Epée Warp de Darkblade et il combat le démon et finit par le détruire.

Alors que le démon tombe à terre, le sol se met à trembler. Nagash est de retour et le Vent de Mort souffle partout sur le monde. Des milliers de cadavres issus de millénaires de batailles se lèvent dans la plaine.
Drusala y voit une opportunité, elle prend le contrôle des morts-vivants et les lance contre les Hauts-Elfes.

Soudain la voix de Tyrion se fait entendre sur le champ de bataille. Il s'adresse aux morts d'Ulthuan et annonce qu'il détient l'Epée Warp de Khaine et qu'il parle au nom du Destructeur. Il leur ordonne d'obéir à ses ordres et de combattre ses ennemis.

Les morts-vivants se retournent alors contre les Elfes Noirs. Et derrière les cadavres se dressent les Hauts-Elfes possédés par la colère et la soif de sang de Khaine, seule la Garde Phénix est épargnée car elle sert Asuryan et en aucun cas Khaine.
Les Elfes Noirs sont massacrés, la bataille se transforme en un bain de sang et Caradryan sait que même si les Elfes Noirs sont défaits, il n'y a là aucune victoire pour les Hauts-Elfes.

Sur son pic, Drusala contemple le massacre des Elfes Noirs. Ses traits se troublent pour lui donner une nouvelle apparence et elle se joint à la tuerie...

Au lendemain de la bataille, l'armée de Tyrion campe à la frontière des Marches du Patrouilleur. A la demande de ses généraux le régent s'est cependant résolu à faire une halte avant de passer les montagnes.
La bataille a laissé un goût amer aux Hauts-Elfes : même si les morts-vivants qui ont combattu à leur côté se sont écroulés, sur l'ordre de Tyrion, après la bataille, de nombreux Hauts-Elfes se posent des questions.
Des messagers informent le régent que la marche de Malekith est également interrompue car son armée est harcelée par Ystranna dont les troupes ont été renforcées par un ost de guerriers de Nagarythe.
Pendant ce temps, Drusala pénètre dans le camp des Hauts-Elfes, elle a pris les traits d'une archère d'Avelorn. Usant de sortilèges elle pénètre dans la tente du régent et se révèle à lui, lui qui ressemble tant à son ancêtre. Elle est celle avec qui il a autrefois échangé un baiser. Elle est Morathi.

Quelques temps plus tard, Tyrion émerge de sa tente en compagnie d'une mystérieuse courtisane qui se fait appeler Riselle. Son humeur est massacrante et il fait appeler son frère Téclis.
Le mage parvient au camp à la tombée de la nuit, il est guidé par Korhil jusqu'au cercle en ruines de Haladra. Le capitaine est étonné de ne voir aucune trace de surprise sur le visage de Téclis lorsqu'il lui raconte les événements de la bataille de la Marche du Patrouilleur.
Seules les pierres de Khaine et d'Asuryan se tiennent encore intactes dans le cercle et c'est là que Téclis fait face à Tyrion et à celle en qui il a reconnu Morathi. Son frère l'accuse de trahison, ce qu'il ne nie pas. Et il confirme également que la mort de sa nièce, Aliathra, était nécessaire. Mais alors que Tyrion s’apprête à frapper mortellement son frère, celui-ci invoque sa magie pour s'enfuir !

Furieux Tyrion repart pour le campement en compagnie de Morathi. Trois silhouettes sortent alors de l'ombre et pénètrent à leur tour dans le cercle de pierres : il s'agit de la déesse Lileath accompagnée du Seigneur de Talsyn Araloth et d'une archère de son armée Karala. Tous trois viennent directement de Sylvanie où la déesse a convaincu l'Elfe Sylvain d'abandonner sa quête visant à délivrer Aliathra pour mener un combat plus important (voir La Fin des Temps : Nagash).
Lileath explique à Araloth qu'il est encore trop tôt pour prendre parti pour Tyrion ou pour Téclis. Sur les instructions de la déesse , Araloth ordonne à sa troupe de suivre à distance l'ost de Tyrion. Puis Karala et lui voit le cercle de pierres s'animer : les pierres prennent la forme de la cour divine d'Asuryan et se joue devant eux les terribles événements de la mythologie Elfe : Khaine combat Kurnous pour s'emparer d'Isha mais cette dernière préfère se jeter dans les flammes de son amant tandis que Hekari et Atharti s'affrontent pour gagner le droit de réconforter le Destructeur. Et soudain Asuryan se tourne vers Alaroth et ôte son masque, révélant le visage du seigneur de Talsyn !

Après cette vision, Lileath charge les deux elfes d'une quête importante. La déesse Shallya est prisonnière de Nurgle, elle doit être sauvée pour permettre aux humains de résister à la corruption de la divinité de la déchéance.
Alaroth et Karala sont envoyés dans le Jardin Putride de Nurgle. Ils se frayent un chemin jusqu'à son palais et la déesse Shallya est libérée grâce au sacrifice de Karala qui prend sa place dans sa cage. Shallya disparaît dans un éclair de lumière et ainsi c'est seul qu'Alaroth revient dans le monde des mortels où la guerre l'attend....

Malekith est particulièrement mécontent car malgré les succès initiaux depuis la Porte de l'Aigle son armée piétine.
Après avoir vainement tenté d'arrêter les Elfes Noirs à la Porte du Phénix, Ystranna d'Avelorn s'est repliée dans les forêts au pied des montagnes pour harceler l'ost du Roi Sorcier. Ce dernier décide d'en finir une bonne fois pour toute et traque ses ennemis dans la forêt de Blancboulonne mais son armée est prise à revers par une force de Nagarythe. A ce point de la bataille, tout aurait pu tourner mal pour les Elfes Noirs si Malekith n'avait pas utiliser sa puissance magique pour repousser ses adversaires.
Et soudain des morts-vivants se lèvent un peu partout sur le champ de bataille et s'attaquent à tous les Elfes qui croisent leur chemin. L'armée d'Ystranna parvient à battre en retraite et permet à Malekith de se concentrer sur les morts et de les renvoyer dans la tombe.

Le lendemain de l'affrontement les survivants de l'armée de Malus Darkblade parviennent jusqu'aux forces du Roi Sorcier qui apprend que Tyrion marche à la tête d'une armée presque aussi nombreuse que la sienne. Kouran, le capitaine de la Garde Noire, risque sa vie en réussissant à convaincre son maître d'abandonner l'idée d'écraser les troupes d'Ystranna et de se rendre rapidement à l'Ile Blafarde. Pendant que les Elfes Noirs reprennent leur marche, ce sont les dragons de Caledor qui sont chargés de traquer Ystranna.
Le Prince Imrik est réticent à obéir aux ordres de Malekith car jusqu'à présent il a laissé les Elfes Noirs affronter directement ses anciens alliés. Mais Téclis lui rappelle que Tyrion est peu à peu possédé par Khaine et que la Faiseuse de Veuves ne doit pas tomber entre ses mains. C'est ainsi que Imrik et ses hommes, à qui il a tout révélé, mène campagne contre les forces d'Ystranna. Les seigneurs dragons connaissant toutes les tactiques de leurs adversaires, le combat est rapide et c'est Imrik lui-même qui, la mort dans l'âme, abat la damoiselle de la Reine Eternelle.

L'Île Blafarde est un lieu de légende où d'innombrables batailles ont eu lieu : le sol est jonché d'ossements d'Elfes Noirs et de Hauts-Elfes. C'est le domaine de Khaine et le seul endroit au monde où les morts ne sont pas revenus à la vie.
La garnison de l'île a été renforcée par des navires en provenance de Cothique. La plus grosse part de l'armée d'Yvresse s'est déployée en ligne de bataille.
Au centre de dispositif se tient la troupe de Tor Yvresse qui, en l'absence de son seigneur Eltharion, obéit aux ordres des enfants de son frère : Anaran et Anarelle à qui l'esprit d'Eltharion est apparu après sa mort en Sylvanie et qui leur a remis Croc d'Acier et le Talisman de Hoeth. Le flanc est de ligne de bataille d'Yvresse est tenu par les chevaliers griffons de Tor Gaval tandis qu'à l'ouest se trouvent les guerriers de Nagarythe.
Derrière les Hauts-Elfes se dresse le temple de Khaine qui prend la forme qui plait au Destructeur. En l'occurrence, alors que la Bataille de l'Ile Blafarde va débuter, il s'agit d'un immense empilement de crânes taillés dans la pierre et de squelettes au-dessus duquel se tient l'Autel de Khaine et la Faiseuse de Veuves.

Alors que l'armée Elfe Noire se déploie, on apprend à Malekith que l'arrière garde combat déjà les premiers éléments de l'armée de Tyrion, le temps presse.
Le Roi Sorcier donne donc le signe de l'attaque et c'est la Garde Noire menée par son capitaine, Kouran, qui est à l'avant-garde de l'assaut.
A l'ouest les guerriers fantômes harcèlent les Elfes Noirs en marche mais des assassins sont envoyés pour faire taire cette menace. Mais au moment où la Garde Noire arrive au contact de la ligne de bataille d'Yvresse, Alith Anar, le Roi des Ombres, vient au secours de ses hommes et les sauve d'une mort certaine.
La Garde Noire enfonce la ligne de bataille elfique et personne ne peut faire face à Kouran.
Alors que les Hauts-Elfes battent en retraite, ils sont poursuivis par les lanciers Elfes Noirs qui dépassent la Garde Noire en perdant toute discipline. Ils massacrent les fuyards mais sont finalement pris en étau entre la deuxième ligne des Hauts-Elfes et Alaran à la tête de la Garde Argentée.

Plus loin, les chevaliers griffons s'abattent sur les rangs des Elfes Noirs provoquant le dispersement des régiments de Naggaroth, les guerriers Elfes Noirs deviennent alors des proies faciles pour la Garde Argentée du prince Alaran qui se couvre de gloire en ce jour.

Derrière les lignes Elfes Noirs, Teclis contemple la bataille en silence. Sa magie pourrait apporter la victoire à ses alliés mais il préfère l'économiser pour les événements à venir. Le mage sent la présence de son frère, Malekith doit absolument l'emporter rapidement.

Sur les collines, Anarelle profite des conseils prodigués par les voix du Talisman de Hoeth pour déchaîner sa magie contre les Elfes Noirs.

Voyant la première vague d'attaque piétiner, le Roi Sorcier lance une deuxième vague. Les Arbalétriers et les Lanciers avancent de pair, les uns couvrant les manoeuvres des autres. Les Elfes Noirs sont alors la proie des chevaliers griffons mais leur attaque ne surprend pas Malekith ! Une douzaine de dragons noirs surgissent du ciel et, Seraphon à leur tête, lance une contre-attaque. Le combat aérien est terrifiant et chaque camp est soutenu par les mages et les sorcières restés au sol. Malekith tente de mettre fin au combat grâce à ses pouvoirs mais ses sorts sont bloqués par la jeune Anarelle.

Au sol la bataille s'est transformé en une multitude d'escarmouches entre régiments ennemis. Kouran de Naggarond fait soudain face à Anaran d'Yvresse alors que s'affrontent la Garde Noire et la Garde Argentée. Le duel entre les deux champions est épique mais l'expérience de Kouran finit par l'emporter sur la fougue de la jeunesse d'Anaran. Le capitaine de la Garde Noire ne peut savourer longtemps sa victoire car il est ensuite vaincu par Alith Anar...

La mort d'Anaran est ressenti par sa soeur jumelle Anarelle juste au moment où elle est la cible du Roi Sorcier, la malheureuse elfe est mise en pièces par Seraphon.

La bataille tourne à l'avantage des Elfes Noirs alors que seuls les Revenants de Khaine se tiennent encore entre eux et l'Autel de Khaine. Soudain raisonnent les clairons des armées de Tyrion ! Chacun de leur côté, Téclis Tyrion, Caradryan, Malekith Alith Anar se pressent alors vers l'Autel...

Laissant Tyrion filer vers l'Autel de Khaine, Morathi reste avec le gros de l'armée qui se dirige vers les Elfes Noirs. Toutes les années passées à corrompre ses semblables sont récompensées car sur un signal de sa part une partie de l'armée de Malekith le trahit et se retourne contre ses anciens frères d'arme. Le massacre peut dès lors commencer.

Alors que le dragon noir de Malekith survole Alith Anar, le Roi des Ombres lui décoche une flèche. Seraphon s'abat près de l'Autel et est immédiatement attaqué par les Revenants de Khaine chargés de la protection des lieux. Mais les guerriers sont massacrés car la créature n'est pas morte et son cavalier n'est autre que le Roi Sorcier lui-même.

Mentalement contrôlé par Morathi, l'assassin Shadowblade (qui avait participé la bataille sous la forme d'un Garde Noir anonyme) tente de tuer le Roi Sorcier par traîtrise. Il parvient à briser l'épaule de Malekith mais il se fait repousser avec violence. Il reprend dès lors ses esprits et se rappelle qu'il travaille pour le compte de la sorcière Hellebron, la rivale de Morathi. Plutôt que de tenter d'expliquer la situation à Malekith, il profite de l'arrivée de Tyrion pour s'éclipser...

Le régent d'Ulthuan et le Roi Sorcier se font face. Le duel est terrible mais, déjà affaibli, Malekith est rapidement gravement blessé par son adversaire. C'est alors que Tyrion s’apprête à l'achever que Téclis arrive sur place. Le mage tente de raisonner son frère mais ce dernier lui explique qu'avant l'arrivée des divinités du Warp, cette guerre ne fait que renforcer son peuple et lui permettra d'être victorieux. Tyrion s'empare de la Faiseuse de Veuves pour tuer Malekith mais Téclis lance un sort pour le protéger d'un bouclier magique.
Lorsque Caradryan arrive sur les lieux, il constate que les révélations qu'il a vu en rêve se réalisent. Il s'interpose entre Téclis et Tyrion pour défier le régent. Dans le même temps Alith Anar vise à nouveau Malékith de ses flèches mais Téclis détourne son trait pour frapper son frère qui, déséquilibré, chute au pied de la colline de crânes.
Téclis profite de l'instant pour faire appel à Lileath et en un éclair il s'éclipse en emportant Malékith avec lui.

Après la fuite de Téclis, la bataille prend fin rapidement alors que les Elfes Noirs, qu'ils soient loyaux ou non au Roi Sorciers, sont massacrés ou poussés à fuir.
Inquiète de l'absence de Tyrion, Morathi part à sa recherche. Elle ne dissimule plus sa véritable identité. Tous les Elfes présents sont soumis à sa volonté, y compris Korhil malgré ses envies de meurtres à son encontre.
Morathi découvre Tyrion au pied de la colline de crânes, inanimé et gravement blessé par sa chute. Malgré tout le régent s’agrippe à la Faiseuse de Veuves.
Pendant toute la nuit, l'Elfe Noire utilise tous ses pouvoirs pour soigner Tyrion.
Le lendemain Tyrion s'est remis de ses blessures et au nom de Khaine il a rassemblé les Elfes Noirs au service de la Sorcière et ses propres Hauts-Elfes en une grande armée. Le Roi des Ombres, Alith Anar, est perplexe et inquiet devant un tel spectacle.

De son côté Shadowblade fuit l'Île Blafarde à bord d'un petit navire Haut-Elfe dont il a massacré l'équipage. Il espère rejoindre la flotte de Lokhir Fellheart plus loin à l'Ouest.

Au-delà des mers, Alarielle prépare le Conseil d'Athel Loren à la guerre. Orion l'a reconnu comme sa Reine mais les membres du Conseil n'ont que peu d'amitié pour Ulthuan et ne voient pas pourquoi ils verseraient leur sang pour la sauver... jusqu'à ce qu'Alarielle partage avec eux ses visions.

De son Alaroth rencontre Imrik et lui révèle qu'il est au service de Lileath et par conséquent l'allié de Téclis et de Malékith. Les deux Elfes rassemblent leurs armées pour partir au secours du Roi Sorcier.

Le Temple d'Asuryan est assiégé par la flotte d'Aislinn. L'assaut des gardes maritimes et des merwyrms est imminent alors que la Garde Phénix de Caradryan se prépare à défendre le Temple et que des volées de Phénix harcèlent les navires elfiques.
Malgré les soins de Téclis, les blessures de Malékith n'ont pas complètement guéri mais cela n'empêche pas le Roi Sorcier de refuser toute aide dans l'épreuve qui l'attend.
Tyrion est devenu l'incarnation de Khaine et Malékith doit de nouveau tenter d'affronter les flammes. Lors de sa précédente tentative il n'avait tout simplement pas été assez fort et les Rois Phénix qui avaient régné sur Ulthuan n'avaient pu passer l'épreuve qu'avec l'aide de puissants sortilèges. Ils avaient usurpé le trône qui revenait de droit à Malékith.
C'est ainsi que dans la Chambre du Feu, le Roi Sorcier pénètre à nouveau dans les flammes...

Chapitre 2 - Khaine Réincarné (Hiver 2525 - Hiver 2526)

Où comment la guerre civile en Ulthuan se termine par un désastre.

Les mois passent et la guerre pour Ulthuan s'intensifie.
Le Temple d'Asuryan a été englouti par les flots sans que l'on sache exactement ce qu'il s'y est passé. Tyrion, toujours convalescent après la Bataille de l'Île Blafarde, ce sont ses partisans qui continuent la guerre. Mais ils doivent faire face au Prince Imrik et aux dragons de Caledor. Le prince prend la précaution de rester loin de Nagarythe dont les armées se sont retirées et tiennent à leur neutralité après avoir été troublées par les discours du régent.
Dans les semaines qui suivent la Bataille de l'Île Blafarde, Imrik lance l'offensive contre Tiranoc et Eataine. En conquérant ces royaumes, il coupe la flotte de l'amiral Aislinn en deux. Lothern entre leurs mains, les amiraux de Naggaroth, Lokhir Fellheart et Drane Brackblood, peuvent se venger de siècles d'humiliation et les batailles navales se multiplient.
A la pointe de son offensive, le prince Imrik atteint Yvresse et Saphery. Yvresse est envahie de démons et les deux camps préfèrent ne pas en tenter la conquête.
Saphery tombe rapidement à l'exception de la Tour du Savoir de Hoeth qui se déclare neutre.

Tout change lorsque Tyrion reprend le chemin de la guerre. Il se comporte désormais non comme un régent mais comme le Roi Phénix légitime : ceux qui lui contestent ce titre, car il n'a pas traversé les Flammes d'Asuryan, disparaissent ou rentrent rapidement dans le rang.
En quelques semaines, Tyrion efface le résultat de mois de guerre. C'est en atteignant Saphery que le roi phénix auto-proclamé affronte le prince Imrik au combat. C'est le prince qui fait verser le premier sang en plantant sa lance au travers de l'armure de Tyrion mais la contre-attaque de ce dernier le désarçonne et il tombe inanimé. Il ne doit la vie qu'à trois de ses chevaliers dragons qui se sacrifient pour permettre son évacuation.

Avec la défaite d'Imrik, le sort de la guerre semble scellé. Non seulement Tyrion est un guerrier qui semble indestructible mais en plus il chevauche en compagnie de Morathi qui se comporte comme sa reine. Cependant Tyrion se désintéresse des combats argant qu'il n'a plus d'adversaire à sa mesure (certains pensent que la blessure infligée par Imrik est peut-être plus importante que l'on ne pouvait le penser). Le prince passe ses heures en compagnie de Morathi et des rumeurs sinistres courent sur le comportement de sa cour. Le prince Dalloran de Cothique s'émeut de telles pratiques mais il disparaît soudain. Sa fille rejoint les suivantes de Morathi et ses deux fils sont nommés à des postes importants à la cour.

Le capitaine Korhil est troublé. Le prince qu'il sert n'est plus l'elfe qu'il a connu. Il a l'impression d'avoir l'esprit embrumé. Il cherche désespérément à s'éloigner du prince et il se porte volontaire pour reconquérir Lothern. Ainsi quitte-t-il la cour pour combattre à Eataine où Lokhir Fellheart commande les forces de Malekith.
Le capitaine des Lions Blancs se couvre de gloire, il repousse les Corsaires de Fellheart et leurs alliés de Caledor jusqu'aux murs de Lothern.
Korhil met le siège à Lothen. Si le port tombe, la flotte d'Aislinn sera de nouveau libre de ses mouvements et Caledor sera vulnérable. La bataille a lieu sur terre comme sur mer car les navires d'Aislinn bloquent le port. Korhil est choqué lorsqu'il comprend que des citoyens de tous les royaumes ainsi que des gardes phénix combattent contre lui alors qu'ils devraient prendre d'assaut les murailles de la cité.
La bataille bascule lorsque Malekith se lance lui-même au combat. Le roi sorcier est escorté par les chevaliers dragons de Caledor. Même à distance Korhil sent que quelque chose a changé chez Malekith.
Son intervention lance le signal de l'attaque pour les défenseurs qui font une sortie. Elfes Noirs et Hauts-Elfes combattent sous la bannière du Phénix !
Les soldats de Korhil s'enfuient ou se jettent à genoux devant la gloire de Malekith et le capitaine comprend que la partie est perdue. Il embarque les restes de son armée à bord des navires d'Aislinn.

Après avoir rejoint le port d'Ilsina en Cothique, Korhil reçoit de nouveaux ordres. Ses forces doivent rejoindre celles de Tyrion qui marche contre Avelorn. Le capitaine comprend en cet instant qu'il ne veut plus rejoindre la cour de Tyrion et que ce dernier n'est plus le sauveur d'Ulthuan qu'il avait choisi de servir. Il sait cependant qu'il ne peut pas plus rejoindre les rangs de Malekith, son ennemi de toujours.
Le messager de Tyrion auprès de Korhil est Adranna, la fille du prince Dalloran de Cothique. Elle aussi à ouvert les yeux sur Tyrion et Morathi et elle implore son aide pour briser l'influence de la sorcière sur le prince. Elle lui révèle que son père a été exécuté par ses propres fils et qu'en récompense ils ont reçu des titres.

A Lothern, le règne de Malekith n'est pas aisé. Le nouveau Roi Phénix est sorti des ruines du Temple d'Asuryan en pleine santé, ses blessures guéries et sa puissance décuplée. Mais son caractère n'a pas été changé et sa réputation auprès des Hauts-Elfes demeure même si Téclis multiplie les efforts pour le faire accepter.
Malekith a passé des semaines à rassembler ses Elfes Noirs et à en renforcer ses armées avec des troupes fraichement débarquées des Arches Noires qui n'ont pas encore participé à la guerre.  Un si grand nombre d'Elfes Noirs est cependant vécu comme une invasion par les Hauts-Elfes.
Pire encore, Malekith gouverne comme a son habitude, par la menace et la violence. Il faut peu de temps pour que les problèmes surgissent sous la forme du pillage d'un avant-porte Haut-Elfes à Allardin par Drane Brackblood entraînant une tentative de coup d'état organisée par le Prince Torhaeron de Lothern. Malekith fait exécuter Brackblood et menace de s'en prendre aux familles des conspirateurs.  Téclis parvient de justesse à calmer la colère du Roi Phénix qui risquait de s'aliéner définitivement ses nouveaux sujets d'Ulthuan. Ainsi est préservée la fragile alliance entre les Hauts-Elfes et les Elfes Noirs.

De leur côté Korhil et Adranna atteignent la frontière d'Avelorn et l'armée menée par Tyrion et Morathi. Protégé par les sortilèges d'Adranna, le capitaine peut clairement contempler la voie ténébreuse empruntée par Tyrion.
Ce dernier ne le blâme pas pour sa défaite à Lothern, toute son attention est tournée vers Alarielle dont il sait qu'elle a rejoint les forêts d'Avelorn.
Le lendemain l'armée pénètre en Avelorn et prend la direction de Withelan où Alarielle tient sa cour. Là s'est déployée une armée d'Elfes Sylvains sous le commandement d'Orion.

Tyrion ordonne à Alarielle de le rejoindre et la menace lorsqu'elle refuse. Alors qu'il s'élance, elle invoque un sort qui l'emprisonne, lui et son armée, dans une forêt de racines. Le sortilège est cependant brisé par Morathi et les deux armées se jettent l'une contre l'autre !

La Bataille de Withelan débute alors que le contre-sort  de Morathi plonge Alarielle dans l'inconscience. Araloth s'interpose entre la reine et Tyrion qui cherche à s'emparer d'elle, le Seigneur de Talsyn est sauvé d'une mort certaine par la charge d'Orion et de ses chevaliers.
Au centre du champ de bataille, Tyrion est submergé par les adeptes de Kurnous mais sa détermination est telle qu'aucun guerrier ne peut l'arrêter.
Derrière les chevaliers d'Orion viennent la Garde Eternelle, les rangers, les dryades et les hommes-arbres dirigés par Durthu.
Voyant leur prince en danger, les chevaliers de Ghrond et de Cothique tente une contre-charge mais elle est brisée par Orion qui fait un massacre autour de lui.
Après un instant de confusion passé sous une pluie de flèches sylvaines, l'armée de Tyrion s'organise. Les frères d'Adranna, Dalroth et Dannor font preuve d'une grande cruauté en ne ménageant pas leurs hommes et en les envoyant vers une mort certaine.
Même si ses complots ne sont pas à l'origine de cet affrontement, Morathi est heureuse de pouvoir venger les humiliations passées infligées par les Elfes Sylvains et leur reine Ariel, même si pour ce faire elle doit se contenter de sa remplaçante Alarielle. La sorcière invoque un nuage de poussière noir qui vide de leur vitalité tous ceux qui ont le malheur de se trouver sur son passage. Sous la direction de la Prophétesse Naieth, les mages sylvains doivent concentrer toute leur force à la dissipation du sort et plusieurs le payent de leur vie.
Puis Naieth concentre son attention sur le rétablissement d'Alarielle.
Des dizaines de furies elfes noires s'attaquent soudain aux lanciers qui protègent la reine. Les lanciers cèdent face à un tel déchaînement de violence mais le seigneur Daith de Torgovann s'interpose. Il est vieux et aveugle mais il est aussi l'incarnation de Vaul : il massacre les furies et les met en fuite mais il est traîtreusement assassiné par l'une d'entre elle qui simulait la mort.

Plus loin au nord les Hommes-Arbres enfoncent les lignes de Ghrond et de Cothique. Pour les arrêter Dalroth envoie les pires créatures de Nagharoth, des hydres et des kharibdysses. Malgré de grandes pertes, les Hommes-Arbres résistent grâce à la détermination de Durthu.

Au centre de la bataille, Tyrion et Orion s'affrontent tel que le firent également Khaine et Kurnous. Le régent d'Ulthuan l'emporte finalement mais non sans avoir reçu une grave blessure qui laisse un bout de la lance d'Orion dans sa chair.
Alors qu'Orion pousse son dernier soupir, Alarielle reprend connaissance. Elle n'a pas choisi ce site par hasard. Elle invoque toute la magie accumulée à Whitelan et s'élève dans les airs alors que sous ses pieds grandit un escalier en spirale. Par un simple mot de pouvoir, elle met fin aux combats ! Une vague de magie se répand sur le champ de bataille transformant ses ennemis en arbres.
Désespérée Morathi rassemble toutes ses forces pour lancer un contre-sort. Lorsque les deux pouvoirs s'entrechoquent les deux elfes sont jetées au sol. Alarielle chute de son piédestal mais est sauvée par Durthu. Cet acte héroïque le laisse vulnérable à une attaque de Tyrion qui le blesse mortellement mais la contre-attaque de l'homme-arbre le projette loin du champ de bataille. La disparition de leur prince finit de saper le moral des troupes hauts-elfes et elfes-noires qui battent en retraite...

Plus tard Téclis vient à la rencontre d'Alarielle. La reine reconnaît que la malédiction d'Aenarion a frappé son amant et que le soutien à Malekith est la seule voie possible...

La bataille de Whitelan est un tournant dans la guerre puisqu'elle pousse les Elfes Sylvains d'Athel Loren à prendre le parti de Malekith.
Alarielle, en tant que Reine Eternelle, annonce qu'elle épousera Malekith à la fin de la guerre.
C'est ainsi que, le lendemain de cette annonce, Malekith reprend les combats à la tête d'une armée de Hauts-Elfes, d'Elfes Noirs et d'Elfes Sylvains.

Dans la cité Tor Alin de Cothique, Tyrion broie du noir. L'éclat de la lance d'Orion n'a pu être retiré de sa blessure qui ne guérit pas. Il explique à Morathi qu'il doit épouser Alarielle pour obtenir plus de légitimité et la sorcière s'y résout car les amants veulent la mort de la reine dès la naissance d'un héritier.
Korhil apprend ce complot car, protégé par les artifices d'Adranna, il n'est plus sous l'emprise de l'ombre de Khaine. Il est résolu à agir pour tenter de libérer son prince du maléfice.
Il est contacté par l'assassin Shadowblade qui arrive à le convaincre que s'il remet la Faiseuse de Veuves à Hellebron, la rivale de Morathi, cette dernière pourra détruit l'épée et libérer Tyrion.

Le capitaine des Lions Blancs envoie Adranna à l'abri à la cour de Malekith et profite de son statut pour voler l'épée de Tyrion. Il prend la fuite avec quelques uns de ses hommes les plus fidèles mais il est rattrapé par ses poursuivants aux marais de Cothique...

Rattrapés par des cavaliers noirs, l'avant-garde de l'armée dirigée par Morathi et le Prince Dannor, l'un des frères d'Adranna, les lions blancs de Korhil forment un carré défensif dans les ruines du Sanctuaire d'Analdar où leur capitaine devra payer le Prix de la Traîtrise. Les hauts-elfes sont en passe d'être submergés quand Shadowblade intervient pour les sauver.
Alors que se déploie l'armée de Morathi, un ost dirigé par Hellebron arrive à son tour. La sorcière a quitté Naggaroth et Har Ganeth pour tenter de séduire Tyrion et de prendre la place de Morathi.
Le choc entre les deux armées est terrible car si les troupes de Hellebron sont en infériorité numérique, elles sont sous l'emprise de Khaine par l'intermédiaire du Chaudron de Sang de la sorcière.
Le Prince Dannor veut capturer Korhil et il dirige ses guerriers de Cothique vers le Sanctuaire d'Analdar. Mais son régiment est intercepté par les furies de Hellebron et seuls quelques dizaines de guerriers parviennent au contact des Lions Blancs.
Ailleurs sur le champ de bataille, les troupes frénétiques de Har Ganeth résistent tant bien que mal à la multitude de leurs ennemis. Mais là où se tient Hellebron, ses troupes parviennent à percer les lignes de Morathi.
Cette dernière est attaquée par surprise par Shadowblade qui, pour se venger d'avoir été manipulé, lui inflige une balafre avant de disparaître. Furieuse, la sorcière lance toute sa puissance magique contre le Chaudron de Sang de sa rivale et le fait exploser.
Perdant l'influence de Khaine, la ligne de bataille de Hellebron s'effondre. La sorcière est capturée et aussitôt exécutée.
Dans le même temps le Prince Dannor est vaincu par Korhil mais ce dernier et la Faiseuse de Veuves tombent entre les mains de Morathi...


Dernière édition par fbruntz le Mer 23 Sep - 4:48, édité 19 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tribuneludique.canalblog.com/ En ligne
latribuneludique
Admin
avatar

Nombre de messages : 7021
Age : 43
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: La Fin des Temps - Khaine   Mer 21 Jan - 4:44

Malgré son échec, la trahison de Korhil n'est pas vaine. Prévenu par Adranna, Malekith profite de la dispersion des armées de Tyrion, lancées à la poursuite de la Faiseuse de Veuves, pour lancer une nouvelle offensive.
Le Roi Phénix fait appel aux pouvoirs de la Reine Eternelle pour faire voyager ses armées via les racines du monde et envahir à nouveau Saphery.
Tyrion n'a pas laissé le royaume sans défense pour autant car il y a envoyé ses plus cruels lieutenants, les Aestyrions (les Fils de Tyrion) qui n'hésitent pas à enrôler de force la population locale pour la sacrifier en première ligne ou à détruire des villes entières tel que Tesselia. Cette cruauté est telle qu'elle pousse les mages de la Tour de Hoeth à rejoindre les rangs de Malekith.

Lorsque Morathi regagne la cour de son amant avec la Faiseuse de Veuves, elle découvre que Tyrion a fait campagne contre Avelorn. Les forêts du royaume sont incendiés et sa population massacrée. Korhil est quant à lui exécuté après avoir été torturé toute une nuit par le régent.

Lorsque Malekith apprend que Tyrion a récupéré la Faiseuse de Veuves, il masse ses armées à la frontière entre Saphery et Cothique en prévision de l'assaut à venir. Les combats sont rudes dans les montagnes et les armées du Roi Phénix sont repoussées.
De plus Malekith doit également faire face à de multiples conspirateurs Hauts-Elfes qui n'apprécient pas de le servir. Sur les conseils de Téclis, il ne les exécute pas mais les promeut à des rangs élevés et les envoie au combat contre les forces de Tyrion où ils se font tuer les uns après les autres.
Le Roi Phénix se démène sur tous les champs de bataille et défie régulièrement Tyrion mais celui-ci refuse le combat.
Mais petit à petit ses forces sont repoussées de Saphery. La dernière grande bataille qui y a lieu se déroule dans les ruines de Tor Ellian où l'armée de Malekith, dont le flanc s'est effondré face aux assauts des troupes du Prince Dalroth, est sauvée in extremis par l'intervention des Elfes Sylvains. Adranna, qui avait été capturée par son frère, est délivrée par les filles d'Ariel, Naestra et Arahan.
Malgré la victoire Malekith doit cependant continuer à battre en retraite.

Le Roi Phénix envoie Téclis auprès des princes Hauts-Elfes restés neutres pour les convaincre de rejoindre ses rangs. Malgré quelques succès, la plupart préfère garder leur neutralité. Le mage se rend jusqu'en Nagarythe où avant de le renvoyer sèchement Alith Anar, le Roi des Ombres, lui révèle que son royaume est devenu le refuge de tous les elfes fuyant la guerre.

Téclis tente de convaincre Malekith que le véritable ennemi n'est pas Tyrion et que la guerre civile serait trop longue à gagner par les armes traditionnelles. Il souhaite mettre fin au Vortex afin que le Roi Phénix puisse absorber les vents de magie comme Nagash l'a fait avec le Vent de Mort. Mails Malekith refuse et souhaite vaincre Tyrion par la force des lances !
En désespoir de cause, Téclis tente de convaincre Alarielle mais la reine éternelle se range à l'avis du Roi Phénix. Seul Imrik soutient le mage car son ancêtre Caledor Dresseur de Dragons, avec qui il est toujours en contact, lui a confirmé que c'était aussi son plan.

Plus loin à l'est, au-delà de l'Océan, Lileath se rend au Château Drakenhof où Mannfred von Carstein a enfermé la seule survivante de l'ost d'Eltharion : la princesse Eldyra. En l'absence du comte-vampire occupé à suivre les ordres de Nagash, la déesse révèle à Eldyra que la déesse elfique de la mort Erth Khial a été détruite lors du rituel du Grand Nécromancien. Eldyra a été désignée pour succéder à la déesse. C'est ainsi que sous la direction de Lileath, la princesse accepte son nouvel héritage et s'enfuit dans les montagnes où elle apprend quel sera son rôle dans les événements à venir.

Sur Ulthuan, les armées de Malekith sont repoussées jusqu'à la Tour de Hoeth. L'armée du Roi Phénix est sous l'ombre de Khaine et nombreux sont ses soldats à déserter pour rejoindre Tyrion. Chaque jour qui passe rend les forces de Malekith plus faibles et le Roi Phénix se résout à suivre les conseils du mage Téclis à propos du Vortex. Il ignore cependant que ce sont les sortilèges de Téclis qui sont à l'oeuvre et non l'ombre de Khaine : désespéré, le mage n'a trouvé que cette solution pour faire plier son souverain.

Les forces de Malekith se replient vers la mer où elle doivent embarquer sur les vaisseaux de Lokhir Fellheart. Car nulle racine du monde ne permet de se rendre sur l'Île de la Mort où rayonne le Vortex.
Mais nulle trace de la flotte de Fellheart et l'armée se retrouve coincée entre la mer et les troupes de Tyrion.
Imrik et Araloth lancent des assauts contre l'armée de Tyrion pour la ralentir et soudain des voiles apparaissent au large. C'est la flotte d'Aislinn ! L'amiral a décidé de rallier Malekith en découvrant les cendres d'Avelorn.
Alors que l'ost du Roi Phénix embarque, ce sont les forces de Sceolan d'Athel Loren qui se sacrifient pour retenir les guerriers de Tyrion.

C'est alors que la flotte de Fellheart apparaît à l'horizon. Elle aussi a changé de bord, elle arbore maintenant les couleurs de Tyrion. Heureusement pour le Roi Phénix, les ordres de Fellheart sont clairs et il change de cap pour rejoindre les rivages de Saphery...

A bord d'un cotre volant, Aislinn rejoint en secret le navire amiral de la flotte de Fellheart. Enchaîné, il est conduit devant Tyrion qu'il maudit avant de mourir. Soudain la flotte est prise dans une terrible tempête...

La malédiction d'Aislinn est telle que la majeure partie de la flotte de Fellheart est détruite. Et c'est à la tête d'un ost amoindri que le régent prend pied sur l'Île de la Mort.
L'armée pénètre dans l'île sans rencontrer de résistance car c'est au pied du Vortex que l'ost de Malekith s'est déployée. L'armée du Roi Phénix protège Téclis et les mages Elfes chargés de s'emparer des Vents de Magie.
Les guerriers de Malekith reprennent espoir en voyant que leurs ennemis sont amoindris mais Tyrion lance un appel et soudain des milliers de squelettes s'extirpent des eaux et rejoignent lentement ses rangs. Pire encore, les cadavres de cinq anciens Rois Phénix sortent de leur tombeau pour prêter main forte au régent.
Si Tyrion avait attendu que les morts-vivants atteignent ses lignes, il aurait submergé les forces ennemies mais, impatient d'en découdre, il lance ses forces à l'assaut et débute la Bataille Finale.
Il prend lui-même la tête de l'attaque qui vise Malekith et sa garde personnelle composée de Gardes Noirs et de Gardes Phénix.
Alors que le combat s'engage Morathi et ses sorcières soutiennent les troupes de Tyrion par leurs sombres sortilèges.
Sur le flanc ouest de l'ost de Malekith, les chevaliers dragons d'Imrik harcèlent les corsaires de Fellheart et permettent à la cavalerie du Roi Phénix de lancer une charge dévastatrice.
Sur le flanc est de l'armée, la Reine Eternelle est la cible de l'attaque menée par le Prince Dalroth. On lui a ordonné de s'emparer d'Alarielle dont les sortilèges bénéfiques guérissent les plaies et les blessures des elfes. Elle est protégée par de nombreux elfes sylvains même si elle en a dépêché de nombreux autres dans les dix royaumes pour préparer les Hauts-Elfes à une éventuelle catastrophe. Adranna, la soeur de Dalroth, tente de s'opposer à lui mais elle est tuée par un contre-sortilège de Morathi.
Dans les cieux le combat est intense entre les Harpies et les Manticores accompagnant l'armée de Tyrion, les chevaucheurs d'aigles de guerre Elfes Sylvains et les Cotres Volants de la flotte d'Aislinn. Les forces aériennes de Malekith sont menées par le dragon Ceithin-Har chevauché par Naestra et Arahan.
Près du Grand Vortex, Téclis est entièrement concentré sur sa tâche. Cette dernière est dangereuse malgré ses deux ans de préparation et l'aide des mages de la Tour de Hoeth.
Sur le flanc Ouest, les morts-vivants se jettent à leur tour dans la bataille. Malgré le massacre qu'ils provoquent au sein des squelettes, les chevaliers dragons d'Imrik sont trop peu nombreux pour les empêcher de progresser.
Le Roi des Ombres, Alith Anar, observe la bataille. Il est indécis car Tyrion semble être devenu pire que Malekith. Il prie Lileath de le guider.
Au centre du champ de bataille, Malekith et sa garde personnelle font un tel carnage parmi les guerriers Elfes de Tyrion qu'ils ouvrent un passage aux morts-vivants et aux cadavres des Rois Phénix. Malekith reconnaît en eux ses anciens ennemis, il ordonne alors à sa monture de prendre son envol...
Témoin de sa fuite, son armée hésite et le prince Araloth peine à maintenir la ligne de bataille.
Soudain un rire éclate au-dessus de lui. Malekith accuse les Rois Phénix d'avoir été des menteurs et des usurpateurs et il leur ordonne de payer leur dette envers lui !
Si Tyrion a fait se lever les cadavres des Roi Phénix, Malekith puise dans l'énergie du Vortex pour invoquer leurs esprits et ceux de tous les champions qui les ont servis !
Les nouveaux arrivants renversent complètement le cours de la bataille même si les forces de Tyrion, toujours sous l'ombre de Khaine, refusent de lâcher prise. Partout les combats s'intensifient alors que les troupes de Malekith reprennent espoir.
Assistant à la venue des plus grands héros d'Ulthuan au service du Roi Phénix, Alith Anar prend enfin sa décision et choisit son camp.
Mais au pied du Vortex, Teclis maudit Malekith. En puisant dans son énergie magique, le Roi Phénix l'a complètement déstabilisé.  Le Vent de la Bête, Ghur, échappe au contrôle du mage elfe et s'élève vers les cieux sous la forme d'une chimère vaporeuse.

La fuite de Ghur fait comprendre à Tyrion que le véritable enjeu de la bataille se trouve au niveau du Vortex. Il éperonne Malhandir et file comme une ombre vers son frère. Mais au dernier moment l'étalon comprend que la cause de son maître n'est pas juste et il le désarçonne avant qu'il ne puisse porter un coup fatal. Alerté par Morathi, Tyrion échappe de justesse aux griffes de Seraphon, le dragon noir de Malekith. La bête est tuée par un sort de Morathi tandis que le Roi Phénix affronte Tyrion tel Asuryath combattant Khaine.
Mais même Malekith n'est pas de taille face à l'Avatar de Khaine, il est désarmé et se prépare à mourir. Le coup de grâce n'arrive cependant jamais car une flèche frappe Tyrion exactement à la blessure qu'Imrik lui avait infligé quelques temps plus tôt. Ainsi meurt Tyrion de la main d'Alith Anar... Une nouvelle flèche tirée par le Roi des Ombres abat Malekith dans le dos.

La mort de son amant plonge Morathi dans une fureur noire. Elle tente de tuer Alith Anar mais celui-ci a déjà disparu. Téclis sent que son plan a échoué et qu'il doit maintenant tenter de trouver un maximum de réceptacles pour les Vents de Magie avant que ceux-ci ne s'échappent comme celui de la Bête. Aqshy, Vent du Feu, et Chamon, Vent du Métal, s'élèvent à leur tour vers les cieux. Téclis ne parvient pas à retenir Azyr, Vent des Cieux, qui s'ensuit en direction des terres de l'Empire.
C'est alors que Morathi attaque Téclis. Après l'avoir frappé, elle tourne sa colère contre les mages de la Tour de Hoeth. Elle décide enfin qu'Ulthuan doit disparaître et elle frappe le Vortex de toute sa puissance magique laissant Slaanesh pénétrer petit à petit dans la réalité de ce monde.
Téclis reprend ses esprits à temps ! Il dirige Ghyran, Vent de la Vie, vers Alarielle puis Ulgu, Vent de l'Ombre, vers le corps encore en vie de Malekith. Le dernier vent, Hysh, Vent de la Lumière, est emprisonné dans le bâton du mage. Et soudain le Vortex s'effondre. Avant de disparaître dans un hurlement de colère, Slaanesh s'empare de Morathi et l'entraîne avec lui.

La disparition du Vortex provoque la fuite des dernières troupes de Tyrion qui sont toutes massacrées.
Alarielle traverse le champ de bataille pour rejoindre le lieu du duel. Sur son chemin, les elfes voient leurs blessures se refermer car elle détient le Vent de Vie. Elle se penche d'abord sur le corps de Malekith, la flèche est transformée en un nuage de graines qui s'éparpille sur l'île et donne naissance à une forêt. Mais la pointe de la flèche reste logée près du coeur du Roi Phénix. Téclis reconnaît son échec : des huit vents, il n'a pu en récupérer que trois et son frère est mort.

Ulthuan est secouée par des tremblements de terre et des irruptions volcaniques. Les enchanteurs d'Alarielle organisent l'évacuation des elfes vers le dernier lieu sûr en ce monde : Athel Loren. Mais si des dizaines de milliers d'entre eux quitte l'île-continent grâce aux racines du monde, beaucoup plus décident de ne pas fuir leur terre ancestrale et trouvent la mort lors que les flots arrivent.
Sur l'Île de la Mort, après le départ de Malekith et de son armée, il ne reste plus qu'Imrik et Téclis qui ne veut pas quitter le corps de son frère. Le prince s'envole finalement sur son dragon alors que la mer se referme sur le mage...
Ulthuan disparaît dans les flots !

Ainsi Athel Loren devient non seulement le dernier sanctuaire des Elfes Sylvains, Hauts-Elfes et Elfes Noirs mais aussi d'une partie de la faune de Naggaroth et d'Ulthuan : hydres, dragons, lions blancs et autres harpies. Tous prospèrent alors que par son pouvoir Alarielle guérit la forêt de la corruption. Seuls les Hommes-Bêtes souffrent du nouvel équilibre qui règne dans la région car même s'ils continuent à se multiplier ils doivent faire face à un pouvoir elfique renforcé.

A la première pleine lune après la destruction d'Ulthuan, Alarielle épouse Malekith qui devient Roi Eternel du peuple unifié des elfes. Leur mariage est béni par Lileath qui a cédé ses dernières parcelles de pouvoir à Eldyra pour l'aider à créer un sanctuaire hors de portée des divinités du Chaos.
Alors que la fête bat son plein, Lileath a un entretien privé avec la Reine et le Roi pour leur expliquer les horreurs qui restent encore à venir...

Peu de temps après, Lileath vient à la rencontre d'Araloth. Elle lui révèle l'existence de leur fille et l'invite à la rejoindre dans le domaine créé par Eldyra. Elle lui explique que tout ce qu'elle a fait directement ou indirectement par le biais de Téclis ne peut amener la victoire. Rien ne peut arrêter les divinités du Chaos. C'est à Araloth de fonder un nouveau royaume loin de la guerre.
Elle ne peut l'accompagner car elle attirerait les démons. Elle le regarde donc partir, seul, et disparaître dans un tunnel.


Dernière édition par fbruntz le Mer 25 Fév - 3:46, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tribuneludique.canalblog.com/ En ligne
latribuneludique
Admin
avatar

Nombre de messages : 7021
Age : 43
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: La Fin des Temps - Khaine   Jeu 22 Jan - 4:47

Ajout de la bataille de la Tour de la Lune. La guerre contre les démons prend fin en Ulthuan...

Notez que les événements ont lieu avant ou pendant ceux de la Fin des Temps : Glottkin.






Et pendant ce temps, à Naggaroth...


Dernière édition par fbruntz le Mar 17 Fév - 4:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tribuneludique.canalblog.com/ En ligne
Krikounet

avatar

Nombre de messages : 1041
Age : 46
Localisation : Mazingarbe - Pa s de Calais
Date d'inscription : 24/09/2011

MessageSujet: Re: La Fin des Temps - Khaine   Jeu 22 Jan - 8:50

Tu n'arrêtes jamais !!! Mais comment fais tu ?

- tribune ludique
- lecture de fluff
-resumation pour la communauté
- peinturlurage de chaotiques
- organisation de rencontre ludique
- participations actives à pas mal de fofo
- visionnages de films à tirelarigot
- jeu ( je suppose)

...

Il n'est pas humain... Méfions nous.

K
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vincent

avatar

Nombre de messages : 3904
Localisation : Los Angeles
Date d'inscription : 10/08/2007

MessageSujet: Re: La Fin des Temps - Khaine   Jeu 22 Jan - 9:37

Il a vendu ses enfants, ou il les fait travailler à la cave...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
latribuneludique
Admin
avatar

Nombre de messages : 7021
Age : 43
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: La Fin des Temps - Khaine   Jeu 22 Jan - 23:36

Il n'y a pas de secret...

Je n'ai malheureusement pas d'enfants, je prépare toutes les notes de mon blog le week-end (elles sont ensuite automatiquement publiées tous les jours de la semaine, pratique... Rolling Eyes ), je relis les suppléments EoT dans le train le matin pour pouvoir vous pondre un résumé rapide entre midi et deux, je ne bois pas de café et je ne fume pas (autant de pauses que je passe devant mon PC), mon boulot me permet de m'organiser de façon à pouvoir visiter les forums assez régulièrement (tant que le travail est fait et bien fait mes chefs me fichent la paix Rolling Eyes ), le week-end je me lève bien avant madame, etc.

Par contre je ne joue pas assez... Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tribuneludique.canalblog.com/ En ligne
latribuneludique
Admin
avatar

Nombre de messages : 7021
Age : 43
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: La Fin des Temps - Khaine   Lun 26 Jan - 4:28

Ajout du Massacre à la Porte de l'Aigle. Les Elfes Noirs de Malus Darkblade attaquent la garnison Haut-Elfe qui ne se doute pas qu'elle sera bientôt trahie ! Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tribuneludique.canalblog.com/ En ligne
latribuneludique
Admin
avatar

Nombre de messages : 7021
Age : 43
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: La Fin des Temps - Khaine   Mar 27 Jan - 4:17

Révélations et découvertes après la bataille à la Porte de l'Aigle. Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tribuneludique.canalblog.com/ En ligne
latribuneludique
Admin
avatar

Nombre de messages : 7021
Age : 43
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: La Fin des Temps - Khaine   Mer 28 Jan - 4:37

Tyrion et son ost traversent Ellyrion et découvrent les méfaits des Elfes Noirs... Une bataille se prépare à la Marche du Patrouilleur !


Dernière édition par fbruntz le Jeu 29 Jan - 4:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tribuneludique.canalblog.com/ En ligne
latribuneludique
Admin
avatar

Nombre de messages : 7021
Age : 43
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: La Fin des Temps - Khaine   Jeu 29 Jan - 4:54

Ajout de la Bataille de la Marche du Patrouilleur. Tyrion prend une voie bien sombre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tribuneludique.canalblog.com/ En ligne
latribuneludique
Admin
avatar

Nombre de messages : 7021
Age : 43
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: La Fin des Temps - Khaine   Lun 2 Fév - 4:41

Morathi est de retour et l'on entend parler de l'elfe sylvain Alaroth dont on ne connaissait pas le destin après sa mystérieuse disparition contée dans la Fin des Temps : Nagash.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tribuneludique.canalblog.com/ En ligne
latribuneludique
Admin
avatar

Nombre de messages : 7021
Age : 43
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: La Fin des Temps - Khaine   Mar 3 Fév - 4:43

Malekith se rapproche de l'Ile Blafarde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tribuneludique.canalblog.com/ En ligne
latribuneludique
Admin
avatar

Nombre de messages : 7021
Age : 43
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: La Fin des Temps - Khaine   Mer 4 Fév - 5:21

La Bataille de l'Île Blafarde a commencé !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tribuneludique.canalblog.com/ En ligne
latribuneludique
Admin
avatar

Nombre de messages : 7021
Age : 43
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: La Fin des Temps - Khaine   Jeu 5 Fév - 5:24

Fin de la Bataille de l'Île Blafarde et du Chapitre I de La Fin des Temps : Khaine (ouf !).

Tyrion est devenu l'incarnation de Khaine et Malekith se prépare à affronter les flammes du Temple d'Asuryan !

Notez que mon (mauvais) résumé ne permet pas de voir toutes les subtilités du dernier passage concernant le Temple d'Asuryan. Le revirement qui fera de Malekith le prochain Roi Phénix ne se fait pas comme cela, comme un simple deus ex machina, c'est un peu plus subtil que cela. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tribuneludique.canalblog.com/ En ligne
latribuneludique
Admin
avatar

Nombre de messages : 7021
Age : 43
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: La Fin des Temps - Khaine   Lun 9 Fév - 5:08

Début du deuxième chapitre. La Bataille de Withelan va débuter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tribuneludique.canalblog.com/ En ligne
latribuneludique
Admin
avatar

Nombre de messages : 7021
Age : 43
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: La Fin des Temps - Khaine   Mer 11 Fév - 4:31

Ajout de la Bataille de Withelan : les Elfes Sylvains choisissent leur camp.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tribuneludique.canalblog.com/ En ligne
latribuneludique
Admin
avatar

Nombre de messages : 7021
Age : 43
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: La Fin des Temps - Khaine   Jeu 12 Fév - 4:29

Pour avoir trahi Tyrion, Korhil doit payer le Prix de la Traitrise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tribuneludique.canalblog.com/ En ligne
latribuneludique
Admin
avatar

Nombre de messages : 7021
Age : 43
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: La Fin des Temps - Khaine   Mar 17 Fév - 4:49

J'ai vampirisé le deuxième message du sujet pour continuer le récit. Nous sommes à la veille de la Bataille Finale ! Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tribuneludique.canalblog.com/ En ligne
latribuneludique
Admin
avatar

Nombre de messages : 7021
Age : 43
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: La Fin des Temps - Khaine   Lun 23 Fév - 4:49

La Bataille Finale a commencé en Ulthuan ! Malekith et ses derniers guerriers fidèles doivent faire face à Tyrion qui n'hésite pas à lever des milliers de cadavres pour l'aider à vaincre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tribuneludique.canalblog.com/ En ligne
latribuneludique
Admin
avatar

Nombre de messages : 7021
Age : 43
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: La Fin des Temps - Khaine   Mar 24 Fév - 4:57

La Bataille Finale prend fin avec la destruction du Grand Vortex et la dispersion des Vents de Magie. Tyrion et Morathi rencontrent leur destin.

Mais les heures d'Ulthuan sont comptées...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tribuneludique.canalblog.com/ En ligne
latribuneludique
Admin
avatar

Nombre de messages : 7021
Age : 43
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: La Fin des Temps - Khaine   Mer 25 Fév - 3:50

Destruction d'Ulthuan et fuite des Elfes en Athel Loren. Fin de ce volet dédié à Khaine dans une ambiance de fin du monde.

J'ai bouclé la Fin des Temps : Khaine. J'ai bien conscience d'avoir un peu raté le résumé d'une bonne partie de la chose même si je me suis repris à la fin (j'ai précisé trop de détails), j'essaierai de refaire une passe pour simplifier.

Khaine est un tome très important dans le cycle car il explique certains événements des tomes précédents et met en place bien d'autres choses pour le grand final. La destruction d'Ulthuan n'est que la première étape d'une destruction à bien plus grande échelle. L'épilogue de Khaine laisse penser que les elfes tels que nous les connaissons (trois peuples) vont disparaître pour laisser la place à une nouvelle race unifiée certainement bien différente...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tribuneludique.canalblog.com/ En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Fin des Temps - Khaine   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Fin des Temps - Khaine
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Fin des Temps - Khaine
» [The End Times] - III - The Curse of Khaine de Gav Thorpe
» Combien de livres lisez-vous en même temps?
» DC ANTHOLOGIE : JLA – LA FIN DES TEMPS
» Votre Emploi du Temps année 2009/2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
warmaster_fr :: Warmaster :: Background-
Sauter vers: