Le forum de la communauté francophone de Warmaster
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Codex Lugdunum 2016 - Prologue

Aller en bas 
AuteurMessage
latribuneludique
Admin
avatar

Nombre de messages : 7021
Age : 43
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Codex Lugdunum 2016 - Prologue   Sam 23 Jan - 5:43


Le monde était au bord de la ruine. Kislev avait été rayée de la carte par les hordes de nordiques qui menaçaient maintenant tout le nord de l'Empire. Mais ce n'était là que la première griffe que tendaient les divinités du Chaos vers les royaumes des hommes.

L'Elu des Puissances de la Ruine, Archaon le Maudit se tenait sur le trône qu'il avait fait érigé au centre de l'immense campement de ses armées. Chaque jour de nouvelles tribus venaient se soumettre à lui et augmenter un peu plus sa force. Il savait pourtant qu'il n'était pas encore l'heure pour lui de se mettre en route. Il venait d'envoyer les frères Glottkin à l'assaut d'Altdorf afin de porter un nouveau coup mortel à l'Empire mais il lui restait encore un détail à régler.

- Que s'avance Vytor le Corrompu, tonna Archaon.

Les Epées du Chaos, sa garde personnelle, s'écartèrent pour laisser passage à un grand guerrier en armure. Un nuage de mouches le précédait. Archaon ne voyait que trop bien le sourire confiant qu'affichait le nouvel arrivant. On disait de lui qu'il gardait son armure à tout instant car c'était là la seule façon de garder en seul morceau son corps corrompu et pourrissant.

Vytor s'avança jusqu'au pied du trône d'Archaon et jeta un regard haineux à Kairos, le Duc du Changement qui conseillait l'Elu et dont les deux têtes caquetaient des propos méprisants envers les serviteurs de Nurgle.

- A genoux devant l'Elu, ordonna Archaon.

Le champion de Nurgle s'exécuta de mauvaise grâce.

- Je suis venu pour servir, grogna Vytor.

- Et tu serviras, lui répondit Archaon. Les frères Glottkin vont faire voile vers Altdorf. La cité de l'Empereur doit tomber mais je n'en oublie pas pour autant tous ceux qui s'opposent à la volonté des Quatre. Connais-tu Kazad Lok ?

Vytor leva la tête.

- J'en sais assez. Je sais que les manigances des serviteurs de Tzeentch ont échoué et que Nagash le Nécromancien s'est emparé de l'Arche des Lamentations.

Kairos fit claquer ses becs de colère mais Archaon le fit taire d'un geste.

- Dans la région de Kazad Lok se tiennent deux cités des Hommes, dit-il avec rage, elles ont osé se dresser contre les Puissances de la Ruine. Elles doivent être détruites !

Vytor le Corrompu se leva pour dégainer son épée qu'il planta devant lui.

- Elles ne seront plus ! Je les rayerai de la carte pour la plus grande gloire de Nurgle.

Une heure plus tard, Vytor le Corrompu arrivait au galop dans le campement des Corbeaux Nauséeux. La tribu était mécontente car elle avait reçu l'ordre de ne pas se joindre aux forces des Glottkin qui partaient pour mettre à sac Altdorf. Mais tous s'effacèrent devant la fureur du Champion de Nurgle qui mit pied à terre en beuglant :

- Qu'on m'amène Miasm' et Pustul' ! J'ai une mission pour eux !


Vytor le Corrompu


Dernière édition par fbruntz le Mer 27 Avr - 5:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tribuneludique.canalblog.com/ En ligne
Gilles Guerrier

avatar

Nombre de messages : 2865
Age : 53
Localisation : Dieppe... mais au Nouveau-Brunswick Canada
Date d'inscription : 24/05/2007

MessageSujet: Re: Codex Lugdunum 2016 - Prologue   Sam 23 Jan - 8:45

bounce

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marell le Fou
Sombre Cracheur de Feu
Sombre Cracheur de Feu


Nombre de messages : 5482
Localisation : Nouméa
Date d'inscription : 19/10/2009

MessageSujet: Re: Codex Lugdunum 2016 - Prologue   Dim 24 Jan - 13:26

Tremble, Kazad Lok...

Bon texte, comme toujours. Ah, la vieille rivalité entre les dieux du chaos... Ça coute rien de la rappeler Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
latribuneludique
Admin
avatar

Nombre de messages : 7021
Age : 43
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: Codex Lugdunum 2016 - Prologue   Mer 27 Avr - 5:22

Brasm le Vomissant, gouverneur titulaire du port de Nurgle Gniloy More - anciennement port Kislevite de Morskoy Zamok, se prélassait dans son bain quand Môche, son aide de camp, fit irruption sans ménagement dans la pièce.

- Merde ! Merde ! Merde ! éructa Môche en bavant.

- Non, Môche, merci mais je n'en ai pas besoin de plus, tu sais bien que cela finit par m'irriter la peau, lui répondit le gouverneur d'un ton nonchalant. Puis Brasm fronça les sourcils. Mais ne t'avais-je pas dit que l'on ne devait me déranger que si Archaon lui-même se présentait à la porte principale ?!

Môche s'inclina bien bas et leva les mains en signe de soumission.

- Mille pardons, votre pourriture. Mais justement...

Brasm se leva d'un bond dans sa baignoire en bois, exhibant une partie intime de son anatomie que même un fidèle serviteur de Nurgle tel que Môche aurait préféré ne jamais contempler.

- Archaon est à mes portes ?! balbutia le gouverneur.

- Non, non, votre horreur, intervint rapidement Môche. Les deux frères ! Miasm' et Pustul' sont de retour à Gniloy More.

Brasm se laissa tomber dans l'eau infecte de son bain dont une partie aspergea les pieds de l'aide de camp.

- Personne ne m'a prévenu, se murmura Brasm à lui-même, que veulent-ils ? Ils n'ont rien à me reprocher puisque je n'ai rien à me reprocher. La garnison est restée à Gniloy More comme l'avait ordonné l'envoyé des frères Glottkin. Mais que veulent-ils alors ?

Le gouverneur se tourna vers Môche.

- Qu'on sonne le rappel. Je veux que la garnison soit en ordre de bataille à l'arrivée des deux frères. Et qu'on prépare tout ce qu'il faut pour accueillir leur navire au port et les recevoir avec les honneurs dûs aux plus glorieux serviteurs de Nurgle !

Môche se dandinait d'un pied sur l'autre, l'air manifestement encore plus constipé que d'habitude ce qui força Brasm à froncer à nouveau les sourcils.

- Mais qu'il y a-t-il donc, Môche ! Ne me dis pas que leur navire a déjà accosté ?!

- Non, votre mocheté, répondit l'aide de camp. C'est que les frères ne viennent pas avec un navire. Ils ont toute une flotte avec eux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tribuneludique.canalblog.com/ En ligne
Marell le Fou
Sombre Cracheur de Feu
Sombre Cracheur de Feu


Nombre de messages : 5482
Localisation : Nouméa
Date d'inscription : 19/10/2009

MessageSujet: Re: Codex Lugdunum 2016 - Prologue   Mer 27 Avr - 14:09

Bouahahaa !! J'adore !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
latribuneludique
Admin
avatar

Nombre de messages : 7021
Age : 43
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: Codex Lugdunum 2016 - Prologue   Jeu 5 Mai - 6:25

- LA FIN DU MONDE !

Suivi par une horde dépenaillée, le vieillard fendait la foule du Haut Marché de Wielstadt en hurlant. Il était vêtu de haillons et il brandissait un fouet qu'il faisait s'abattre régulièrement sur ses propres épaules. La population de la ville, venue en grand nombre pour reconstituer ses réserves après les terribles événements qui avaient frappé la région, s'écartait des flagellants comme s'ils étaient contagieux. Les citoyens les plus pauvres comme les riches bourgeois observaient les zélotes avec crainte et même souvent haine. La place du marché surplombait le sud de la cité ravagée par les flammes de Tzeentch et devenue un territoire interdit car des bandes de démons y continuaient leur saccage. Les hommes et les femmes de Wielstadt n'avaient pas besoin qu'une bande de pouilleux viennent leur rappeler encore plus à quel point la situation était catastrophique.

- REPENTEZ-VOUS ! PRIEZ SIGMAR POUR VOTRE SALUT ! continuait de beugler le vieillard quand il tomba nez à nez avec la patrouille du sergent Frantz.

Les hallebardiers se déployèrent immédiatement en arc de cercle autour des flagellants, autant pour leur couper le chemin que pour les séparer de la foule qui se faisait plus hostile.

- LA FIN DU MONDE !

- Oui, oui, on lui dira, soupira Frantz en examinant le vieillard de plus près. Abbé Schnaks ?! C'est bien vous ?!

Le sergent avait peine à croire qu'il se tenait face au prêtre du temple de Sigmar de son quartier. Le vieillard s'approcha de lui et s'agrippa à son uniforme comme s'il allait tomber.

- C'est la fin du monde, jeune Frantz ! Ils arrivent !

Le soldat le repoussa doucement.

- Mon père, vous voyez bien que vous êtes en train de terroriser nos concitoyens, dit-il en englobant la foule d'un geste. Après la destruction des quartiers sud et tous les troubles provoqués par les morts-vivants, ils ont besoin de souffler un peu.

- Il ne faut pas craindre la mort, lui répondit Schnaks, sa voix tremblait. La mort fait partie du cycle de la vie. Mais ce qui marche sur nous n'a rien de naturel ! Ils sont une insulte à Sigmar lui-même !

- Mais qui ça "ils", mon père ?

Le vieillard recula d'un pas et haussa la voix pour que tous l'entendent.

- Les deux démons ! Les deux frères !

Petit à petit les murmures de la foule se turent. Frantz avait fait deux pas en arrière en voyant la folie se peindre sur le visage du père Schnaks, l'homme si doux et attentionné qui, quelques semaines encore auparavant, priait Sigmar plein d'espoir.

- LA FIN DU MONDE ! hurla à nouveau le vieillard. ILS ARRIVENT ! LES FRERES DE L'APOCALYPSE !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tribuneludique.canalblog.com/ En ligne
latribuneludique
Admin
avatar

Nombre de messages : 7021
Age : 43
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: Codex Lugdunum 2016 - Prologue   Ven 8 Juil - 6:27



Il y a peu vous m'avez interrogé sur les motivations des Hauts-Elfes. Je vous ai répondu que nul ne pouvait savoir ce qui animait de tels êtres. Cette réponse ne vous a pas convaincu, je me permets donc de vous rapporter cette vieille légende...

On dit que, bien avant la création de la forteresse de Kazad Lok dans la région, les Hauts-Elfes établirent un avant-poste sur la Baie des Crocs. La Forteresse Etoilée abritait une puissante garnison dont la tâche était de lutter contre les créatures malveillantes tentant d'aborder la côte.
Quelques années avant la Guerre de la Barbe, la Forteresse Etoilée était commandée par le capitaine Aënys l'Agile dont la lignée était renommée pour ses songes divinatoires. Un jour, il rassembla les guerriers de l'avant-poste et les mena au nord, au pied de ce que les Nains nomment les Montagnes de la Roche Noir, là où s'étendent aujourd'hui les Marais de la Désolation.
Aënys avait rêvé que s'y cachait un sceau magique, un portail pouvant ouvrir la région à des créatures inhumaines. Ses songes lui avaient révélé que ce sceau pourrait avoir une importance capitale lorsque la fin de ce monde arriverait et que les esclaves de Slaanesh en avaient découvert l'existence !
Aënys et ses hommes savaient qu'ils pouvaient périr dans la bataille à venir et qu'ils n'en comprenaient pas vraiment les enjeux mais cela ne les arrêta pas. Lorsque la horde du Chaos se présenta face à la garnison de la Forteresse Etoilée pour s'emparer du sceau, Aënys la plongea dans un piège, les Serres de l'Aigle. Le champion de Slaanesh tenta d'empêcher les Hauts-Elfes de manoeuvrer mais ses troupes se retrouvèrent coincés entre la terrible charge de la cavalerie Elfique et les attaques en piquée des aigles géants. Malgré une résistance acharnée, les serviteurs des Puissances de la Ruine furent exterminés.
La garnison et son capitaine réintégrèrent par la suite la Forteresse Etoilée et ne fit jamais aucune mention de cette bataille dont l'issue pourrait bien avoir des conséquences sur les tristes événements que nous vivons actuellement.

Voilà, Monseigneur, ce dont sont capables les Hauts-Elfes...




La puissante flotte des Corbeaux Nauséeux fit rapidement escale à son port d'attache dans le Vieux Monde, Glinoy More. Là Pustul' débarqua la moitié des forces de la tribu et vida la garnison pour renforcer ses troupes. Il prit alors la route du sud avec l'intention de rejoindre Kazad Lok par la voie terrestre. Son objectif était la cité de Wielstadt qu'il voulait raser en signe de soumission à Vytor le Corrompu qui prenait lui-même ses ordres d'Archaon l'Elu du Chaos.
Pustul' ne souhaitait pas perdre de temps en vaines destructions. Il évita avec soin les forteresses humaines qui pouvaient se dresser sur son chemin et réussit à convaincre le champion de Slaanesh N'Peace de mettre ses forces à son service pour lui ouvrir un chemin vers Kazad Lok. Grand bien lui en prit car, quelques temps plus tard, l'avant-garde de Slaanesh se heurta à une puissante armée de morts-vivants menée par le comte-vampire Davidov. Ce dernier montait du sud, des Bois Sanglants de Kazad Lok, pour répondre à l'appel de Nagash le Nécromancien qui rassemblait ses forces en vue de l'ultime confrontation contre le Chaos.
N'Peace et Davidov se reconnurent comme ce qu'ils étaient à ce moment là : les pires ennemis qui soient. Ils ne perdirent pas le temps à tenter de négocier un passage, ils se lancèrent au combat !
Les hordes de Slaanesh se révélèrent plus rapides que les marionnettes du comte-vampire et alors que les Morts-Vivants commençaient à peine à manoeuvrer ils subirent la terrible charge du Chaos. Une première vague était constituée de chars et de chevaliers du Chaos, les pertes étaient terribles du côté des Morts-Vivants mais pour dix squelettes qui tombaient en poussière un puissant guerrier à la valeur martiale irremplaçable succombait à ses blessures. Davidov avait parfaitement verrouillé sa ligne de bataille et ses serviteurs ne cédaient pas un pouce de terrain. N'Peace dut finalement envoyer une deuxième vague, constituée de guerriers du Chaos et de Démonettes, pour enfin faire plier le comte-vampire qui décida qu'il devait rester en "vie" pour servir son maître. Les morts-vivants battirent en retraite mais ils avaient infligé de terribles pertes aux guerriers de Slaanesh.
Alors que les hordes de Pustul' continuaient leur route vers Kazad Lok, Davidov reçut une étrange réponse au message envoyé à Arkham le Noir, lieutenant de Nagash, pour le prévenir des mouvements de troupes de l'ennemi. C'était Vlad von Carstein qui était à l'origine de la missive et il lui ordonnait de retourner à Kazad Lok pour s'opposer aux desseins du Chaos par tous les moyens possibles, y compris la coopération avec les hommes de l'Empire si cela était nécessaire...


Après avoir débarqué Pustul' et ses troupes à Glinoy More, la flotte de Nurgle reprit la mer et fit voile vers la région de Kazad Lok sous les ordres de Miasm'. Si Pustul' avait pour objectif Wielstadt , c'était la cité Bretonnienne de Bel Port qui était la cible du second Frère de l'Apocalypse. Miasm' savait cependant que la région qu'il devait traverser était patrouillée par les flottes des Hauts-Elfes et les patrouilles Naines de Kazad Lok. Il profita de l'inconscience d'un kaptain orque, assez fou pour oser s'attaquer à la flotte des Corbeaux Nauséeux, pour s'emparer de plusieurs navires peaux-vertes et s'en servir d'avant-garde pour tromper ses ennemis et cacher la progression de ses forces.
Son plan fonctionna à merveille lorsqu'une petite flotte Naine repéra les navires orques capturés et se lança à l'attaque sans se douter un seul instant qu'elle avait en fait à faire aux serviteurs de Nurgle ! La bataille navale se déroula autour du Roc du Gardien, à l'entrée de la Baie des Crocs. Chacune des deux flottes tenta de déborder l'autre par un flanc mais Nurgle lui-même semblait avoir béni ses serviteurs : chaque tir touchait son but et chaque éperonnage coulait sa cible. Finalement le navire amiral de la flotte Naine fut abordé par l'équipage d'un croiseur et le capitaine Nain comprit alors sa terrible erreur en constatant que c'étaient des guerriers du Chaos et des hommes-bêtes qui se lançaient à l'attaque de son bâtiment. Il ne put jamais prévenir la Forteresse de Kazad Lok qu'une puissante flotte du Chaos allait atteindre la Baie des Crocs...





Tous les détails et toutes les photos des batailles jouées lors du Prologue #1 des Frères de l'Apocalypse sont disponibles ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tribuneludique.canalblog.com/ En ligne
Daviddu38

avatar

Nombre de messages : 235
Age : 46
Localisation : Isère
Date d'inscription : 11/04/2008

MessageSujet: Re: Codex Lugdunum 2016 - Prologue   Sam 9 Juil - 3:51


Le Comte Vampire Davidoff a informé Arkham le Noir, lieutenant de Nagash le nécromancien, que son armée est à nouveau sur pied et qu'elle est prête à prendre sa revanche sur les forces du Chaos. Twisted Evil

Il a donné l'ordre à son armée de se diriger en direction de Kazad Lok afin de se battre au côté de ses nouveaux alliés de circonstance, l'empire humain. Laughing


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
latribuneludique
Admin
avatar

Nombre de messages : 7021
Age : 43
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: Codex Lugdunum 2016 - Prologue   Jeu 29 Sep - 22:37

Dans la vallée, encadrée par des dizaines de rangers nains, s'étendait une longue colonne de réfugiés et de marchands ambulants. Les visages étaient défaits car les humains quittaient la Forteresse de Kazad Lok, expulsés comme des ennemis et non raccompagnés dans leurs foyers tels des alliés.
Centimètre après centimètre, les deux immenses portes de Kazad Lok se refermaient et l'isoleraient du monde extérieur pour une période dont nul ne pouvait prédire la durée. Seuls deux hommes se tenaient face au cordon de Brise Fer qui protègerait l'accès jusqu'à la fermeture totale, les ambassadeurs de Wielstadt et Belport, le marchand Franck Schmidt et le chevalier Yohan Dutreuil. C'était le vénérable général Thraor Croc d'Ours que l'on avait chargé de s'assurer de la bonne marche de l'opération, certainement une façon de punir sa farouche opposition à la nouvelle politique édictée par le jeune roi Tanagor.

- Général, tenta une nouvelle fois Franck Schmidt, vous ne pouvez pas vous couper du monde extérieur ! La région a besoin de la protection des Nains !

- Le roi a décidé que la trahison des hommes de Wielstadt libérait la Forteresse de ses engagements, grogna le Nain. Comme par le passé, nous survivrons à la tempête qui vient en nous réfugiant au coeur montagnes.

- Mais vous savez bien que la cité impériale a tout autant souffert du crime d'Esslingen que Kazad Lok et que Belport n'a pas failli à son honneur ! s'enflamma Yohan Dutreuil.

Le visage de Thraor s'assombrit.

- Ce sont les conseillers les plus conservateurs de Normag qui ont l'oreille de notre jeune souverain, répondit-il. Il faudra un peu de temps avant qu'il ne comprenne que cette politique n'est pas forcément la meilleure. Il est cependant mon roi et j'obéis à ses ordres. La flotte continuera à patrouiller la Baie des Crocs pendant quelques temps encore et nos Rangers ne cesseront pas totalement leur surveillance des montagnes...

Les lourdes portes de la forteresse allaient bientôt se refermer sur le vieux général Nain et il éleva la voix aussi bien à l'intention des deux hommes que de ceux qui étaient à l'écoute pour ses ennemis politiques à la cour du Roi.

- Je n'oublierai pas nos vieilles alliances et les devoirs de Kazad Lok mais en attendant vous serez seuls !

Les portes terminèrent leur chemin dans un silence de mort. La Forteresse Naine était désormais fermée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tribuneludique.canalblog.com/ En ligne
latribuneludique
Admin
avatar

Nombre de messages : 7021
Age : 43
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: Codex Lugdunum 2016 - Prologue   Dim 2 Oct - 6:37

Après avoir vaincu les séides du comte-vampire au nord de Kazad Lok, la horde de Pustul' continua son voyage vers le sud et la région de Kazad Lok. L'avant-garde de Slaanesh dirigée par N'Peace ravageait tout sur son passage et les rares survivants étaient ensuite massacrés par le gros des troupes de Nurgle qui suivaient de près.
C'est ainsi que les forces de Pustul' entrèrent en Kazad Lok par le nord. Elles longèrent les Montagnes de la Roche Noire et si les éclaireurs dépêchés par N'Peace repérèrent bien des patrouilles de Rangers Nains, aucune armée de la forteresse de Kazad Lok ne sembla vouloir s'opposer à la marche du Chaos.
Ce fut au niveau des Bois Sanglants qu'un premier obstacle se dressa enfin sur le chemin des serviteurs des Puissances de la Ruine. Une grande armée de mercenaires Arabiens bloquait la route du sud. C'était là l'escorte de la dépouille du fils du Duc de Bel Port, tombé en Bretonnie en tentant de protéger un site sacré de la Dame du Lac contre des Hommes-Bêtes et dont le corps était renvoyé à son père. Le Vizir chargé de la sécurité de la caravane avait déployé ses troupes de façon à laisser le temps au vieux chevalier chargé de ramener le corps sans vie de prendre la fuite devant les serviteurs du Chaos.
Ainsi bloquée dans sa marche, la horde de Pustul' arriva petit à petit sur le champ de bataille. L'avant-garde de Slaanesh fut la première à se porter au contact des Arabiens en prenant d'assaut des ruines tenues par les mercenaires et en ne craignant pas de se mesurer dans la plaine aux terrifiants éléphants ennemis. Bien que durement harcelés par la magie du désert et d'agiles archers juchés sur des tapis magiques, les guerriers de N'Peace repoussèrent les Arabiens en leur infligeant de lourdes pertes.
Pendant que les serviteurs de Slaanesh luttaient âprement contre les mercenaires, Pustul' retenait ses troupes. La fureur de son avant-garde dévastait tout sur son passage et il ne voyait pas l'intérêt d'éreinter ses Corbeaux Nauséeux avant d'atteindre Wielstadt. Mais voyant les Arabiens prêts à rompre il consentit finalement à sa cavalerie d'entrer en action pour ne pas laisser toute la gloire à Slaanesh.
Seuls quelques cavaliers du désert réussirent à échapper au massacre et à rejoindre Bel Port où le vizir Arabien fut obligé d'annoncer la triste nouvelle au Duc de la Fouche. Pour échapper aux serviteurs du Chaos, le chevalier Dompierre avait quitté la grande route et s'était perdu dans les terres sauvages infestées d'Orques et de Skavens. Qui pouvait savoir ce qu'il était advenu de la dépouille de Tristan de la Fouche ?


Pendant ce temps, l'Epaulard Boursoufflé, le vaisseau amiral de la flotte de Miasm', entrait sans encombre dans la Baie des Crocs...



Dernière édition par fbruntz le Sam 5 Nov - 6:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tribuneludique.canalblog.com/ En ligne
latribuneludique
Admin
avatar

Nombre de messages : 7021
Age : 43
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: Codex Lugdunum 2016 - Prologue   Lun 10 Oct - 4:06

Malgré sa victoire lors de la campagne de l'Arche des Lamentations, l'Emissaire de Nagash avait perdu la confiance du grand Nécromancien. Ce dernier lui reprochait d'avoir été berné par les Hauts-Elfes et il lui avait ordonné de rester en Kazad Lok à la tête de quelques légions de morts-vivants de Khemri pendant que le reste de ses forces était envoyé en Sylvanie pour augmenter encore plus la puissance de son maître.
Ainsi Kazad Lok avait-elle connu une période marquée d'un calme précaire, l'influence des morts-vivants à nouveau cantonnée aux Bois Sanglants et les hordes du Chaos vaincues lors de la guerre précédente.
L'Emissaire en avait profité pour explorer discrètement la région sous la forme d'un voyageur solitaire rejoignant les caravanes armées qui osaient encore s'aventurer entre les cités et les bourgs. Là il prenait des nouvelles de la forteresse Naine et des cités humaines, une petite voix dans sa tête le poussait à chercher le meilleur moyen de leur porter un coup fatal et de regagner ainsi les faveurs de Nagash.
Ce qu'il apprit ne fit qu'augmenter sa rancoeur. Les hommes se félicitaient du retrait des morts-vivants comme s'ils avaient remporté une grande victoire et, petit à petit, grandit en lui la haine des cités de Bel Port et de Wielstadt. Les mortels méprisaient sa puissance, leur mépris alimentait celui de Nagash. Le Nécromancien lui-même méritait-il d'avoir un serviteur aussi zélé ? Un serviteur qui lui avait offert la puissance de l'Arche des Lamentations et qui avait été récompensé par la disgrâce. Pire encore, ses éclaireurs lui avaient appris que Vlad von Carstein avait chargé l'un de ses lieutenants d'apporter une aide discrète aux hommes dans leur lutte contre le Chaos.
Dans sa tête, la petite voix lui parlait des Frères de l'Apocalypse dont les hordes étaient en marche contre Bel Port et Wielstadt. N'était-ce pas là le moyen de venger toutes les humiliations qu'il avait subies : l'arrogance des hommes et l'ingratitude de Nagash. Oui, s'allier à Miasm' et Pustul' était la solution que l'Emissaire cherchait.
C'est ainsi que le Chaos réussit à corrompre un nouveau serviteur du Grand Nécromancien et que plusieurs légions de morts-vivants de Khemri s'engagèrent aux côtés des Frères de l'Apocalypse...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tribuneludique.canalblog.com/ En ligne
latribuneludique
Admin
avatar

Nombre de messages : 7021
Age : 43
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: Codex Lugdunum 2016 - Prologue   Ven 14 Oct - 0:04

Mort et destruction.

Il les sentait dans sa chair, il les sentait dans sa tête.

Le grand orque noir se tenait à l'entrée d'une grotte au pied des Montagnes de la Roche Noire. Il humait l'air chargé d'électricité alors qu'un orage grondait au loin et que la pluie tombait avec force.
Il plia son bras gauche, ses muscles puissants roulant sous sa peau. Ses blessures avaient guéri. Il avait bien failli être emporté par la vague de démons qui avait déferlé dans les plaines. Les clans orques avaient été dispersés et avec la guerre pour l'Arche des Lamentations il avait été incapable de les réunir à nouveau.
Mais tout était en train de changer. Gork et Mork appelaient leurs enfants à la guerre. Les serviteurs du Chaos arrivaient en Kazad Lok et les orques pouvaient profiter de la situation pour revenir en force. Il était temps pour Morglock le Sauvage de lancer à nouveau sa Waaaagh !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tribuneludique.canalblog.com/ En ligne
latribuneludique
Admin
avatar

Nombre de messages : 7021
Age : 43
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: Codex Lugdunum 2016 - Prologue   Ven 21 Oct - 0:05

"Ô Sigmar ! Protège l'Empire de la Fin des Temps !"

Inscription récente au pied de la Chapelle de Sigmar du petit village de Heilig, Kazad Lok.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tribuneludique.canalblog.com/ En ligne
latribuneludique
Admin
avatar

Nombre de messages : 7021
Age : 43
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: Codex Lugdunum 2016 - Prologue   Mar 1 Nov - 2:25

Alors que la Fin des Temps s’abattait sur Kazad Lok, le Bâton de Jade refit surface en Lustrie.
Après plus d'un siècle de veille, le Prêtre-Mage Azka réalisa les prophéties. Il prit d'assaut la forteresse en ruines où se terrait le comte-vampire qui, jadis, s'était emparé du précieux artefact et il en reprit le contrôle. Il ouvrit ensuite un portail vers les Marais de la Désolation en Kazad Lok : le Bâton de Jade devait rejoindre la cité de Bel Port pour participer à sa défense.

Lorsque l'armée des Hommes-Lézards se matérialisa dans le Vieux Monde, elle était attendue par l'ost des Hauts-Elfes du mage Chrystof et les mercenaires arabéens du vizir al bob'bob envoyés par le Duc de la Fouche. Azka avait peuplé les rêves du sorcier elfe et du seigneur de Bel Port pour qu'il en soit ainsi. Le slann devait remettre l'artefact aux arabéens pour qu'ils le transportent à Bel Port mais il savait que son arrivée en Kazad Lok ne passerait pas inaperçue.

En effet la puissance du Bâton de Jave avait attiré l'attention des hordes du Chaos qui progressaient vers le sud. Pustul', le Frère de l'Apocalypse chargé de détruire Wielstadt, décida d'envoyer plusieurs de ses lieutenants et leurs hordes pour s'emparer de cette source de puissance qu'il ressentait jusqu'au au plus profond de ce qui restait de son âme. Ainsi lorsque les Hommes-Lézards franchirent le Portail, les forces combinées des champions N'Peace et O'lrick les attendaient aussi. Elles avaient également rejointe par les légions de morts-vivants du roi Fredhotep IV envoyées par l'Emissaire qui était soucieux de complaire à ses nouveaux alliés.

Alors une grande bataille eut lieu dans les Marais de la Désolation. Les cohortes d'Azka se portèrent en avant pour défier les guerriers de N'Peace et les légions de Fredhotep IV. Assistés par la cavalerie des Hauts-Elfes, elles détruisirent une bonne partie des forces du Chaos. De leur côté les arabéens d'al bob'bob subirent de plein fouet l'assaut des hordes de démons d'O'lrick. Les créatures du Warps mirent en charpie les malheureux guerriers du désert et seule l'intervention des alliés du vizir évitèrent que le Bâton de Jade ne tombe entre les mains de l'ennemi.

Après avoir repoussé l'assaut des forces du Chaos et des légions de Khemri, les alliés se séparèrent. Les cohortes d'Azka retournèrent en Lustrie où le Prêtre-Mage avait encore beaucoup à faire pour lutter contre l'influence grandissante du Chaos et des Skavens tandis que le mage Chrystof devait revenir en Ulthuan qui était déchirée par la guerre civile. Il revint donc au vizir al bob'bob de transporter le Bâton de Jade jusqu'à Bel Port à travers une région en guerre...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tribuneludique.canalblog.com/ En ligne
latribuneludique
Admin
avatar

Nombre de messages : 7021
Age : 43
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: Codex Lugdunum 2016 - Prologue   Sam 5 Nov - 2:25

Le Duc Sébastien de la Fouche, seigneur de Bel Port, et Voltricht, gouverneur de Wielstadt, étaient penchés sur une carte de la région de Kazad Lok. Affolée, une horde d'aides de camp courait autour d'eux pour transmettre leurs messages et leurs ordres.

- Deux grandes forces d'invasion ont été identifiées au Nord-Est et au Nord-Ouest, dit Voltricht en indiquant la Baie des Crocs et les Marais de la Désolation. Il n'y a aucun doute sur leur destination finale.

- Nos cités, soupira de la Fouche. Les serviteurs du Chaos seront à nos portes dans quelques jours, une semaine tout au plus. Nous avons besoin de renforcer nos défenses le plus possible.

- Les dégâts subis par les murailles sud de Wielstadt sont trop importants. Je ne laisserai pas cette engeance mettre le siège à la cité, je la défierai en rase campagne.

- C'est parler en vrai chevalier, répondit le Duc en posant sa main sur l'épaule du gouverneur. C'est ainsi que je comptais défendre Bel Port, par une dernière charge de cavalerie !

Un écuyer Bretonnien s'approcha discrètement des deux hommes et remit un parchemin à de la Fouche qui en prit rapidement connaissance.

- Le vizir al bob'bob est sur la route du retour avec le Bâton de Jade. La Dame du Lac m'a encore guidé avec justesse. Il écrit qu'il y a eu une grande bataille et qu'il prend des chemins détournés pour revenir à Bel Port.

- Enfin une bonne nouvelle, souria Voltricht. Mais revenons à la défense des cités. Pour préparer nos garnisons, nous avons besoin de temps. J'ai chargé le général Neusergmann et ses hommes de patrouiller la région et de s'opposer aux hordes du Chaos à chaque fois que cela lui était possible. Son objectif est de les ralentir et de les affaiblir au maximum.

- Le Baron de la Pierre et son ost ont reçu les mêmes ordres, renchérit de la Fouche. Tout adorateur du Chaos, mort-vivant ou peau-verte doit être passé au fil de l'épée.

- Que pensez-vous des rumeurs affirmant qu'un vampire a été vu voyageant à travers Kazad Lok sans s'attaquer à nos villages et à nos garnisons ? demanda Voltricht à la mention des morts-vivants.

- Je ne sais que penser en ces temps troublés, si cette créature s'oppose à nous elle sera détruite. Mais on peut espérer qu'il n'y ait que peu d'amitié entre elle et nos ennemis.

Le duc et le gouverneur se redressèrent. Les dés étaient jetés et la survie de leurs cités ne tenait plus qu'à un fil mais le courage des hommes ne flancherait pas... même face à la Fin des Temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tribuneludique.canalblog.com/ En ligne
Daviddu38

avatar

Nombre de messages : 235
Age : 46
Localisation : Isère
Date d'inscription : 11/04/2008

MessageSujet: Re: Codex Lugdunum 2016 - Prologue   Sam 5 Nov - 4:41

Pendant ce temps là, de l'autre côté de Kazad Lock, une créature à la peau pelée, aux crocs dépassant de sa bouche et aux ongles ressemblant à des serres jaunies, chevauchait une monture cauchemardesque et contemplait sa légion de morts vivants qui marchait en rang serré et discipliné à travers la campagne et les villages civilisés.

Il s'appelait Strahd Von Zarovich, il était l'émissaire noir et un des fidèles lieutenants du Comte Davidoff.

Depuis sa défaite contre l'armée Chaotique du Champion de Slaanesh, Le Comte était fatigué et avait décidé de retourner à son domaine pour reprendre des forces et rassembler de nouvelles forces.

Le seigneur Vampire Von Zarovich observait d'un air amusé et sadique l'horreur et la peur des habitants que suscitait la vue de son armée sur leurs terres.

Il se remémorait l'ordre de son maître : Tu devras rejoindre les armées des humains pour défendre leurs mondes jusqu'à mon nouvel ordre.

NB: Combien de personnes vont reconnaitre le nom de ce nouveau venu ? les moins de 20 ans ne pourront pas connaître ! Laughing


Dernière édition par Daviddu38 le Dim 6 Nov - 22:02, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
latribuneludique
Admin
avatar

Nombre de messages : 7021
Age : 43
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: Codex Lugdunum 2016 - Prologue   Dim 6 Nov - 1:42

Davidoff est prudent à ce que je vois. Wink

C'est bien noté.




Bourg-Le-Duc était en flammes après le passage des tribus orques unifiées par le boss Chamsnik. Il n'y avait aucun survivant parmi les paysans Bretonniens dont les cadavres jonchaient le sol ou pendaient aux arbres. Cependant on pouvait apercevoir trois formes sur la petite place du village, les cendres et les étincelles des incendies traversaient les silhouettes qui n'étaient que des projections magiques, celles de deux Grands Immondes de Nurgle et d'un individu énigmatique drapé dans un grand manteau sombre.

Miasm' contemplait les ruines de Bourg-Le-Duc avec un large sourire. Voir les peaux-vertes profiter du désordre provoqué par l'invasion du Chaos était particulièrement réjouissant.

- Voilà un village qu' O'lrick, qui dirige mon avant-garde, n'aura pas à dévaster, dit le Grand Immonde en désignant l'incendie d'un geste. Si les orques continuent à ainsi nous faciliter la vie nous serons à Bel Port dans quelques jours seulement.

- Mes serviteurs ont quant à eux rencontré quelques difficultés, admit Pustul' en gloussant. Un comte-vampire, des arabiens... Mais nous avançons aussi d'un bon pas vers Wielstadt. N'Peace et M'rkos m'ouvrent la voie et ils font preuve d'une cruauté des plus rafraîchissantes même s'ils ne prêtent pas directement allégeance à Nurgle. Je garde Uruk en réserve pour faire une petite surprise aux défenseurs de la cité.

Les deux Grands Immondes se tournèrent alors de concert vers le troisième individu, cet allié de circonstance qui croyait peut-être encore être indépendant mais qui était déjà devenu l'un des innombrables serviteurs du Chaos.

- Pouvons-nous toujours compter sur vos légions, Emissaire de Nagash ? demanda Miasm'.

- Nagash n'est plus mon maître, répondit sèchement l'Emissaire. Vous pouvez compter sur mes morts-vivants pour détruire ces arrogants humains. J'ai ordonné au roi Jedgeth II de se lancer à la poursuite des arabiens qui transportent le Bâton de Jade.

A la mention de l'artefact de Lustrie Miasm' et Pustul' échangèrent un bref regard. Nul n'en soupçonnait l'importance, pas seulement pour cette guerre mais pour la Fin du Monde elle-même.

- Et j'ai chargé le roi Fredhotep IV de fouiller les ruines de la Forteresse Etoilée dans la Baie des Crocs, reprit l'Emissaire. J'espère qu'il y a trouvera des informations sur le portail que le prêtre-mage de Lustrie a ouvert dans les Marais de la Désolation pour faire entrer le Bâton en Kazad Lok. Il y a certainement un moyen de détourner ce passage magique pour accélérer la chute de Bel Port.

- Ainsi tout fonctionne selon nos plans, dit Miasm'. Nos forces dévastent Kazad Lok, Bel Port et Wielstadt seront rasées. Telle est la volonté de Vytor le Corrompu et d'Archaon l'Elu du Chaos.

- Donnons-nous rendez-vous dans les ruines de ces cités, ajouta Pustul'

- Qu'il en soit ainsi, conclut l'Emissaire.

Les projections magiques disparurent alors soudain de la place de Bourg-Le-Duc laissant l'incendie faire rage sans aucun autre témoin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tribuneludique.canalblog.com/ En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Codex Lugdunum 2016 - Prologue   

Revenir en haut Aller en bas
 
Codex Lugdunum 2016 - Prologue
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Codex Lugdunum 2016 - Frères de l'Apocalypse
» [Lyon]Codex Lugdunum 2010 - Debriefing
» Lugdunum 2016
» CODEX LUGDUNUM 2009 - Opération Noctis
» [CODEX LUGDUNUM 2013] Sujet officiel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
warmaster_fr :: Warmaster :: Background-
Sauter vers: