Le forum de la communauté francophone de Warmaster
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Page 22 à 31 - Phase de Mouvements

Aller en bas 
AuteurMessage
Marell le Fou
Sombre Cracheur de Feu
Sombre Cracheur de Feu


Nombre de messages : 5719
Localisation : Nouméa
Date d'inscription : 19/10/2009

MessageSujet: Page 22 à 31 - Phase de Mouvements   Lun 16 Mai - 21:06

LA PHASE DE MOUVEMENT

Ce chapitre couvre les règles de mouvement générales des unités, y compris les effets dues au terrain. Le chapitre dédié aux commandants couvre les règles de leurs mouvements spécifiques.

MOUVEMENT STANDARD

Pendant la Phase de Mouvement, une unité doit choisir à chacun de ses mouvement le mode de déplacement qu'elle choisit : soit par ordre, soit par initiative. Il peut aussi arriver qu'une unité se déplace pendant les phases de combat ou de tir.

La distance que peux parcourir une unité dépends du type de troupe et de la formation. Certaines troupes sont naturellement plus rapides que d'autres, comme la cavalerie par exemple.

Les unités se déplacent d'une distance maximale déterminée par leur type, sauf exception :

- Infanterie : 20 cm
- Monstres : 20 cm
- Cavalerie : 30 cm
- Chars : 30 cm
- Volants : 60 cm
- Artillerie : 10 cm
- Machines : variable
- Personnages : 60 cm
- Personnages sur volants : 100 cm

Les unités peuvent se déplacer de moins que cette distance maximale si elles le désirent.

FORMATION

Chaque unité doit être déployée et restera en formation. Cela signifie que les socles la constituant se touchent. Il est possible de former une formation standard, ligne ou colonne, ou bien d'autres types de formations dites "irrégulières", qui influeront sur le mouvement de l'unité.



Une formation en ligne a ses socles contiguës (contact par bord ou coin) placés cotes à cotes et pointant dans la même direction.

Une formation en colonne a ses socles contiguës (contact par bord ou coin) les uns derrière les autres et pointant dans la même direction.

Toute autre formation doit avoir ses socles contiguës (contact par bord ou coin) et est dite irrégulière.

La vitesse de chaque unité peut être altérée par sa formation.

- En ligne : Vitesse maximale normale.
- En Colonne : Vitesse maximale normale.
- Irrégulière : Mi-Vitesse (sauf volants).

DISTANCE DE DÉPLACEMENT MAXIMALE

Certains mouvements ou états spécifiques font varier la distance maximale de déplacement :

- Mi-vitesse : Distance maximale divisée par deux, sauf pour les volants qui conservent leurs 60 cm.
- Unité fortifiée : Mi-Vitesse
- Charge : Distance maximale normale quelle que soit la formation.
- Évitement : Distance maximale normale quelle que soit la formation.
- Volants : Distance maximale normale quelle que soit la formation.
- Mouvement déterminé par les dés : La distance maximale normale quelle que soit la formation.

DÉPLACER UNE UNITÉ SUR LA TABLE

Quand on déplace une unité, on déplace chaque socle l'un après l'autre pour s'assurer qu'il a un déplacement correct et que celui-ci n’altère pas les mouvements suivants des autres socles. Avec de l’expérience, on peut bien sûr déplacer les unités entières facilement.

Chaque élément qui se déplace doit parcourir un chemin libre de tout obstacle. Un élément n'est pas obligé de se déplacer vers l'avant. Il peut avancer dans n'importe quelle direction (en crabe, vers l'arrière, en tournant...). Il peut également changer son orientation à sa guise.

Aucun socle ne peut se déplacer de plus que sa distance autorisée. On mesure donc souvent à partir des coins.

Un élément peut traverser un autre élément de la même unité, à condition que celle-ci n'ait pas à bouger et ne soit pas engagée en combat.

Un élément ne peut pas traverser un élément d'une autre unité, amie ou ennemie, même en partie.

Un socle de Commandant ne gêne en aucun cas le mouvement d'une unité, amie ou ennemie.

Le type de terrain peut influer sur la distance parcourue par l'unité.

A la fin du mouvement, la formation de l'unité peut bien évidement avoir changé.

CONTACTS ET OBSTACLES

Des socles amis peuvent se contacter sans conséquences, bien qu'aucun chevauchement ne soit possible. Il est donc possible de coulisser contre une unité amie, par exemple.

Des socles ennemis, eux, ne peuvent être contactés que dans le cadre d'un combat.

Chaque élément d'une unité en déplacement peut se faufiler entre deux obstacles non agressifs (terrain infranchissables, unité amie...). Pour cela, il faut que l'espace disponible soit au moins égal à la largeur d'un socle (2 cm). On considère alors que le socle peut traverser ce goulet d'étranglement sans conséquences sur son mouvement.

LES DIFFÉRENTS MOUVEMENTS

AVANCE : C'est le mouvement normal.

ÉVITEMENT : Une unité s'éloigne de son ennemi visible le plus proche en agissant par initiative.

CHARGE : Le mouvement permettant de contacter l'ennemi. Il peut se faire sur ordre ou par initiative.

ÉVITEMENT

Une unité ne peut choisir ce mouvement qu'en s'activant par initiative. Un évitement vise à s'éloigner de l'ennemi visible le plus proche. L'unité se déplace donc à l'opposée directe de celle-ci. "A l'opposée directe" signifie que la direction est déterminée en plaçant une règle entre les points les plus proches des deux unités.

Quelle que soit la formation initiale de l'unité, elle peut se déplacer de sa vitesse normale pour ce déplacement. Elle n'est pas obligée d'utiliser tout son mouvement. Elle doit finir celui-ci à au moins 1 cm de toute unité (amie ou ennemie) engagée dans un combat. On déplace l'unité en commençant par son socle le plus proche de l'ennemi évité. Les autres socles sont déplacés ensuite et positionnés dans la formation désirée.

Pendant ce déplacement, les socles peuvent s'orienter comme ils le souhaitent et éviter des obstacles normalement. N'oubliez pas de prendre en compte les distances nécessaire requises pour se réorienter etc.

A titre d'exception à la règle des obstacles, une unité réalisant un évitement peut traverser une unité amie. Cela s'appelle une traversée de rangs, et nécessite trois conditions :
- Le mouvement de l'unité lui permet de traverser entièrement l'unité traversée, de façon à ne pas chevaucher d'éléments de l'unité traversée quand elle aura réalisé son déplacement.
- L'unité traversée n'est pas en train de combattre.
- Le joueur contrôlant l'unité traversée accepte la traversée.

Cela représente une unité bien entrainée ouvrant ses rangs pour laisser une unité amie les traverser. Cela risque toutefois de perturber les troupes, et les deux unités doivent immédiatement faire un test de confusion.



LA CHARGE

La charge est le mouvement permettant de contacter un ennemi. Il peut se faire par ordre ou par initiative et sera résolu de la même façon.

Le joueur souhaitant charger doit annoncer son intention avant de procéder à tout déplacement. Il se peut en effet que l'adversaire puisse agir de façon à contrecarrer la charge, et que le mouvement soit à la fin peu judicieux ou même impossible.

Certaines unité comme les fanatiques n'ont pas le choix et doivent charger si un ennemi est à portée de mouvement.

La procédure de charge se décline en plusieurs étapes :

- Annonce de la charge.
- Vérification que l'ennemi est en vue.
- Vérification que l'ennemi est à portée de mouvement.
- Détermination du coté du contact.
- Contact.
- Réalisation des Charges en soutien
- Tirs de contre-charge.

ÉTAPES PRÉALABLES

Au moins un des socles de l'unité doit voir l'adversaire (voir règles sur la visibilité) au moment ou la charge est déclarée. Notez que le mouvement d'une unité au même tour a pu dégager ou au contraire couvrir la vue de l'unité. Il faut donc bien vérifier la visibilité au moment de la déclaration de charge.

L'unité chargeant dispose d'un mouvement maximal selon sa formation initiale. Si sa formation est régulière, il dispose de son plein mouvement. Si sa formation est irrégulière, il ne peut charger qu'a mi-vitesse.

L'unité chargeant peut contacter différents cotés de l'adversaire : front, flanc, arrière. Il est important de le déterminer car cela provoque des malus pour l'adversaire dans certains cas. C'est la position initiale des deux unités qui détermine cela. Si une unité charge depuis la zone frontale, elle contacte son front, et de même pour les flancs et la zone arrière.



Si l'unité chargeant ne se trouve pas entièrement dans une zone, on considère qu'elle occupe le plus et la charge est réalisée depuis la zone correspondante. En cas d'égalité, on résout cela de façon aléatoire.

Une unité chargée disposant d'armes à distances peut effectuer un Tir de contre charge : et tirer sur l'ennemi au moment ou la charge est déclarée. Ceci est une exception aux règles indiquant que les tirs ont lieu pendant la phase de tir. Notez qu'un tir de contre-charge peut faire des dégâts mais en aucun cas empêcher qu'une unité qui charge n'arrive au contact.

CONTACT DU PREMIER SOCLE

On déplace l'unité chargeant au contact de son adversaire sur le coté déterminé, en déplaçant les socles un par un. Cela permet de s'assurer que chaque socle a l'espace nécessaire pour se déplacer et parvenir au contact. On commence en choisissant un socle de l'unité chargeant, qui soit être capable de voir l'ennemi et de se déplacer jusqu'à lui. Il ne s'agit donc pas forcément du socle le plus proche.

On place ce socle au contact du plus proche socle visible ennemi, du coté déterminé lors de la charge.

Si possible, on centre le socle par rapport au socle ennemi contacté.

CONSTITUTION DE LA LIGNE DE FRONT

Une fois le premier socle placé, on place les autres socles au contact de l'ennemi de façon à toujours se maintenir en formation (les socles restent au contact par un coté ou un coin). Chaque socle doit pouvoir se déplacer en respectant les règles de mouvement vers son ennemi.

Il peut y avoir des exception à la constitution d'un front de combat, voir ci après.

Les socles placés après le premier doivent maximiser le contact avec l'ennemi. Cela signifie qu'il faut placer les socles autant que possible au contact de l'ennemi. Si le contact n'est pas frontal, il doit être via un coin. Les éventuels socles qui ne peuvent pas contacter l'ennemi sont placés là ou le joueur le souhaite, toujours en réalisant une formation (le plus souvent derrière pour octroyer un soutien).

Si d'autres unités ennemies sont positionnées à coté de l'unité chargée, alors l'obligation de maximiser le contact s'étend à celles-ci. Une unité chargeant doit donc contacter une seconde unité ennemie si c'est son seul moyen de maximiser le contact. Mais il doit privilégier le contact avec l'unité chargée avant de s'étendre sur les unités proches.



Toute unité ennemie complémentaire chargée est également considérée comme une unité chargée. Elle peut donc effectuer un tir de contre-charge, etc. Peu importe qu'elle soit la cible originelle ou non.

Si une unité d'infanterie amie était située derrière l'unité chargeant, elle peut accompagner celle-ci dans sa charge, réalisant une charge de soutien. Le placement des socles de cette seconde unité suit les mêmes règles que pour l'unité originelle chargeant.

EXCEPTIONS AUX RÈGLES DE CHARGES

Les joueurs rencontrerons des exceptions au fur et à mesure des parties. Voici quelques points permettant de les régler.

Ennemi protégé

Parfois, le placement des armées fait qu'il est impossible de centrer un socle en chargeant une unité. Le socle est alors positionné au mieux, en essayant de centrer au maximum.

Au moment de la déclaration de la charge, la zone de contact disponible doit cependant faire au moins 1 cm. Si une zone plus petite est seulement disponible pour un contact, alors la charge est impossible. L'ennemi est dit "protégé".


Ligne de front impossible

Une fois le premier socle au contact de l'ennemi, il est possible que les éléments suivants de l'unité ne puissent pas contacter ce dernier. La formation devant être maintenue, ils doivent alors être placés derrière le premier socle ou à coté de celui-ci, ou au pire en contact canard (coin à coin cheers ) donnant une formation "en escalier".

Les éléments placés derrière le premier socle doivent avoir la même orientation que celui-ci.

En dernier recours, si une unité ne peut pas conserver sa formation (contact de tous les socles), alors elle ne peut pas charger.


Bord le plus proche inaccessible

Parfois, le bord ennemi le plus proche n'est pas accessible pour le premier élément chargeant. Cela signifie en général que la zone de contact disponible est inférieure à 1 cm. Cela arrive par exemple quand l'ennemi est au moins partiellement caché par un élément de décors ou une unité.

L'unité chargeant peut alors contacter un socle de l'unité ennemie autre que le plus proche. Mais celui-ci doit être contacté dans la même zone (front, flanc, arrière) que prévue initialement. Cela signifie par exemple qu'une unité ne peut charger le flanc alors qu'elle avait prévu de charger de face sous prétexte que l'avant de l'ennemi est protégé et que le flanc est à portée.

Si aucun bord de la zone chargée n'est disponible, alors la charge n'est pas permise. Il y a une exception lorsque l'ennemi est "cloué" (voir plus loin).

Cibles clouées

Une cible est dite clouée si tous ses éléments sont déjà au contact de socles ennemis, sans aucune zone de contact supérieure à 1 cm disponible. Les socles rendus impossible à contacter par un élément de terrain ne clouent pas une unité.

Une unité qui charge un ennemi cloué peut placer son premier socle déplacé en contact coin à coin avec l'ennemi et en contact de coté avec les troupes amies. Pour cela, il faut que le coin en question soit visible et à portée de déplacement, comme d'habitude.



Charger une formation irrégulière

Si l'unité chargée est en formation irrégulière, la ligne de front s'adapte et la règle de contact maximum prend le pas sur elle. La ligne de front qui en résulte n'est pas rectiligne, et l'unité se bat en formation irrégulière.



Effectuer une charge enveloppante

Cette charge est une charge particulière et n'est réalisable que dans des cas bien précis. Elle a été mise en place pour éviter qu'une unité chargée de flanc ne se retrouve dans une situation avantageuse du fait de l'étroitesse des socles.

En effet, bien souvent on se trouvera dans la situation ci-dessous. Les règles précisant qu'on ne peut charger que du coté d'où l'on arrive (ici coté droit), et la taille des socles faisant que les deux socles attaquant latéraux ne contactent pas l'ennemi, le socle chargeant central se retrouverait seul face à l'ennemi. Cela constitue un désavantage alors que, l'ennemi étant chargé de flanc, cela devrait constituer un avantage. Des règles spéciales ont donc été mises en place pour régler ce cas de figure.



Cette règle s'applique lorsque :

- L'unité chargeant est soclée non-choc (comme de l'infanterie, face à la largeur du socle).
- L'unité chargée est contactée de flanc.
- Le premier socle a pu contacter l'unité chargée.
- L'unité qui charge est d'un type permettant de poursuivre l'unité chargée.

La conséquence de cela est que les socles latéraux sont autorisés à se rabattre pour contacter l'ennemi en l'enveloppant. C'est l'attaquant qui décide si il effectue une charge enveloppante ou non.

- Les socles n'étant pas au contact de l'ennemi peuvent se rabattre pour le contacter.
- Les socles qui se rabattent doivent avoir assez de mouvement pour effectuer cette rotation.
- Les socles qui se rabattent doivent rester en formation en maintenant le contact avec le premier socle.
- Les socles qui se rabattent doivent contacter l'ennemi, de front ou au pire par un coin.



Les socles qui ne peuvent contacter l'ennemi peuvent être positionnés comme le joueur le désire, toujours en formation.  Un socle qui se rabat peut contacter une autre unité ennemie et ainsi l'amener à participer au combat normalement.

Les tirs de contre-charge sont réalisés après l'enveloppement.

Si l'unité qui charge est de l'infanterie entrainant dans sa charge une autre unité placée dans son dos, alors les deux unités se déplacent mais cette seconde ne peut effectuer de charge enveloppante et reste en ligne. Elle ne peut pas non plus combler les pertes de l'unité de tête en avançant pour combler les trous.

Ennemi Fortifié

L'infanterie et l'artillerie peuvent être fortifiés. Ceci est défini dans le cadre d'une bataille spéciale, ce n'est pas une action réalisable en cours de bataille. Seul l'infanterie peut charger un ennemi fortifié. En cas de fortification en hauteur, des échelles et autres tours de guet sont nécessaires (voir terrains et mouvements).

Une unité fortifiée ne peut être contactée par le flanc. Elle doit être chargée par l'avant, même si l'unité chargeant arrive par le coté et même si elle est clouée. Une charge depuis le coté est simplement résolue en amenant les socles sur le devant de l'unité ennemie (si les conditions le permettent, bien évidement).



Notez que pour des raisons physique liée aux décors, les figurines ne seront jamais exactement au contact. Mais on considère que l'infanterie contactant le mur charge en réalité l'unité postée derrière. Une unité n'étant pas de l'infanterie ne pourra attaquer qui que ce soit en contactant le mur.

UNITÉS SORTANT DE LA TABLE

Parfois, les unités sont amenées à sortir de la table. Par exemple à la suite d'une Gaffe, d'un recul ou d'un repoussement. Si au moins une partie de l'unité sort de la table, on fait un jet sur la table ci-dessous pour connaitre son destin, avec un malus de -1 pour chaque socle perdu auparavant.



Si l'unité réapparait, elle est placée à l'endroit d'où elle a quitté la table, l'arrière de son socle collé au bord. Si cela devait l'amener sur une unité ennemie, on la positionne alors aussi près que possible de cet endroit. Les unités soclées choc doivent être placées en ligne. Les autres, comme l'infanterie par exemple, peuvent être placés en ligne ou en colonne.

Les commandants qui s'étaient joints à l'unité subissent le même sort qu'elle. Les commandants qui n'avaient pas rejoint une unité ne devraient normalement pas sortir de la table, mais si la situation devrait arriver on ferait un jet pour eux comme pour une unité normale. Si le général quitte la table et ne revient pas immédiatement, son armée se retire à la fin de la phase en cours. Il compte alors comme une perte.


Dernière édition par Marell le Fou le Mar 1 Mai - 21:28, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marell le Fou
Sombre Cracheur de Feu
Sombre Cracheur de Feu


Nombre de messages : 5719
Localisation : Nouméa
Date d'inscription : 19/10/2009

MessageSujet: Re: Page 22 à 31 - Phase de Mouvements   Lun 16 Mai - 21:23









Citation :
Ce chapitre couvre les règles de mouvement générales pour les unités, y compris les effets dues au terrain. Le chapitre dédié aux commandants couvre les règles de leurs mouvements.


MOUVEMENT STANDARD

Pendant la Phase de Mouvement, une unité doit choisir à chacun de ses mouvement le mode de déplacement qu'elle choisit : soit par ordre, soit par initiative. Il peut aussi arriver qu'une unité se déplace pendant les phases de combat ou de tir.

La distance que peux parcourir une unité dépends du type de troupe et de la formation. Certaines troupes sont naturellement plus rapides que d'autres, comme la cavalerie par exemple.

Les unités se déplacent d'une distance maximale déterminée par leur type, sauf exception :

- Infanterie : 20 cm
- Monstres : 20 cm
- Cavalerie : 30 cm
- Chars : 30 cm
- Volants : 60 cm
- Personnages sur volants : 100 cm
- Machines : variable

Les unités peuvent se déplacer de moins que cette distance maximale si elles le désirent.

FORMATION

Chaque unité doit être déployée et restera en formation. Cela signifie que les socles la constituant se touchent. Il est possible de former une formation standard, ligne ou colonne, ou bien d'autres types de formations dites "irrégulières", qui influeront sur le mouvement de l'unité.







Une formation en ligne a ses socles contiguës (contact par bord ou coin) placés cotes à cotes et pointant dans la même direction.

Une formation en colonne a ses socles contiguës (contact par bord ou coin) les uns derrière les autres et pointant dans la même direction.

Toute autre formation doit avoir ses socles contiguës (contact par bord ou coin) et est dite irrégulière.

La vitesse de chaque unité peut être altérée par sa formation.

En ligne : Vitesse maximale normale.
En Colonne : Vitesse maximale normale.
Irrégulière : Mi-Vitesse (sauf volants).

DISTANCE DE DÉPLACEMENT MAXIMALE

Certains mouvements ou états spécifiques font varier la distance maximale de déplacement :

- Mi-vitesse : Distance maximale divisée par deux, sauf pour les volants qui conservent leurs 60 cm.
- Unité fortifiée : Mi-Vitesse
- Charge : Distance maximale normale quelle que soit la formation.
- Évitement : Distance maximale normale quelle que soit la formation.
- Volants : Distance maximale normale quelle que soit la formation.
- Mouvement déterminé par les dés : La distance maximale normale quelle que soit la formation.



Dernière édition par Marell le Fou le Mar 1 Mai - 20:46, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marell le Fou
Sombre Cracheur de Feu
Sombre Cracheur de Feu


Nombre de messages : 5719
Localisation : Nouméa
Date d'inscription : 19/10/2009

MessageSujet: Re: Page 22 à 31 - Phase de Mouvements   Lun 16 Mai - 21:38









Citation :

DÉPLACER UNE UNITÉ SUR LA TABLE

Quand on déplace une unité, on déplace chaque socle l'un après l'autre pour s'assurer qu'il a un déplacement correct et que celui-ci n’altère pas les mouvements suivants des autres socles. Avec de l’expérience, on peut bien sûr déplacer les unités entières facilement.

Chaque élément qui se déplace doit parcourir un chemin libre de tout obstacle. Un élément n'est pas obligé de se déplacer vers l'avant. Il peut avancer dans n'importe quelle direction (en crabe, vers l'arrière, en tournant...). Il peut également changer son orientation à sa guise.

Aucun socle ne peut se déplacer de plus que sa distance autorisée. On mesure donc souvent à partir des coins.

Un élément peut traverser un autre élément de la même unité, à condition que celle-ci n'ait pas à bouger et ne soit pas engagée en combat.

Un élément ne peut traverser un élément d'une autre unité, amie ou ennemie, même en partie.

Un socle de Commandant ne gêne en aucun cas le mouvement d'une unité, amie ou ennemie.

Le type de terrain peut influer sur la distance parcourue par l'unité.

A la fin du mouvement, la formation de l'unité peut bien évidement avoir changé.



Dernière édition par Marell le Fou le Lun 16 Mai - 21:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marell le Fou
Sombre Cracheur de Feu
Sombre Cracheur de Feu


Nombre de messages : 5719
Localisation : Nouméa
Date d'inscription : 19/10/2009

MessageSujet: Re: Page 22 à 31 - Phase de Mouvements   Lun 16 Mai - 21:54



Citation :

CONTACTS ET OBSTACLES

Des socles amis peuvent se contacter sans conséquences, bien qu'aucun chevauchement ne soit possible. Il est donc possible de coulisser contre une unité amie, par exemple.

Des socles ennemis, eux, ne peuvent être contactés que dans le cadre d'un combat.

Chaque élément d'une unité en déplacement peut se faufiler entre deux obstacles non agressifs (terrain infranchissables, unité amie...). Pour cela, il faut que l'espace disponible soit au moins égal à la largeur d'un socle (2 cm). On considère alors que le socle peut traverser ce goulet d'étranglement sans conséquences sur son mouvement.

Si au moins un des deux obstacles est un élément ennemi, l'espace disponible doit être supérieur à la longueur d'un socle (4 cm), afin que le socle ennemi ne soit pas contacté.




Citation :

LES DIFFÉRENTS MOUVEMENTS

AVANCE : C'est le mouvement normal.

ÉVITEMENT : Une unité s'éloigne de son ennemi visible le plus proche en agissant par initiative.

CHARGE : Le mouvement permettant de contacter l'ennemi. Il peut se faire sur ordre ou par initiative.

ÉVITEMENT

Une unité ne peut choisir ce mouvement qu'en s'activant par initiative. Un évitement vise à s'éloigner de l'ennemi visible le plus proche. L'unité se déplace donc à l'opposée directe de celle-ci.

"A l'opposée directe" signifie que la direction est déterminée en plaçant une règle entre les points les plus proches des deux unités.

Quelle que soit la formation initiale de l'unité, elle peut se déplacer de sa vitesse normale pour ce déplacement. Elle n'est pas obligée d'utiliser tout son mouvement. Elle doit finir celui-ci à au moins 1 cm de toute unité (amie ou ennemie) engagée dans un combat. On déplace l'unité en commençant par son socle le plus proche de l'ennemi évité. Les autres socles sont déplacés ensuite et positionnés dans la formation désirée.

Pendant leur déplacement, les socles peuvent s'orienter comme ils le souhaitent et éviter des obstacles normalement. N'oubliez pas de prendre en compte les distances nécessaire requises pour se réorienter etc.

A titre d'exception à la règle des obstacles, une unité réalisant un évitement peut traverser une unité amie. Cela s'appelle une traversée de rangs, et nécessite trois conditions :
- Le mouvement de l'unité lui permet de traverser entièrement l'unité traversée, de façon à ne pas chevaucher d'éléments de l'unité traversée quand elle aura réalisé son déplacement.
- L'unité traversée n'est pas en train de combattre.
- Le joueur contrôlant l'unité traversée accepte la traversée.

Cela représente une unité bien entrainée ouvrant ses rangs pour laisser une unité amie les traverser. Cela risque toutefois de perturber les troupes, et les deux unités doivent immédiatement faire un test de confusion.






Dernière édition par Marell le Fou le Mar 17 Mai - 14:33, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mocchus

avatar

Nombre de messages : 1660
Age : 37
Localisation : Vallauris
Date d'inscription : 06/05/2013

MessageSujet: Re: Page 22 à 31 - Phase de Mouvements   Lun 16 Mai - 23:49

Je ne sais pas s'il faut répondre directement ici ou si on ouvre un sujet de discussion pour en parler.

Le début est bien rien à redire. En ce qui me concerne l'évitement est un truc que j'ai beaucoup de mal à comprendre, je ne sais pas pourquoi je fais un blocage.

Quelle que soit la formation initiale de l'unité, elle peut se déplacer de sa vitesse normale pour ce déplacement. Elle n'est pas obligée d'utiliser tout son mouvement. Elle doit finir celui-ci à au moins 1 cm de toute unité (amie ou ennemie) engagée dans un combat. On déplace l'unité en commençant par son socle le plus proche de l'ennemi évité. Les autres socles sont déplacés ensuite et positionnés dans la formation désirée. a écrit:

Quand tu dis la formation désirée, ça veut dire par exemple, qu'une unité évitant un ennemi menaçant dans son dos peut faire une manœuvre d'évitement en avançant de 20 cm et se reformer pour faire face à cet ennemi ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blogdemocchus.canalblog.com/  http://warmaster-fr.niceboa
n'Goarff

avatar

Nombre de messages : 465
Age : 37
Date d'inscription : 26/09/2014

MessageSujet: Re: Page 22 à 31 - Phase de Mouvements   Mar 17 Mai - 0:10

C'est ce qui est indiqué sur l'illustration juste au dessus de ta question. ABC devient BAC dans l'exemple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://behance.net/jpr_sculpture
Marell le Fou
Sombre Cracheur de Feu
Sombre Cracheur de Feu


Nombre de messages : 5719
Localisation : Nouméa
Date d'inscription : 19/10/2009

MessageSujet: Re: Page 22 à 31 - Phase de Mouvements   Mar 17 Mai - 0:44

Si j'ai bien compris c'est ça oui. L'intérêt est que tu agis par initiative donc tu ne risques pas de foirer ton jet de dé pour passer l'ordre.

N'hésitez pas à parler quand vous voulez. De toutes façons tout ça n'est qu'une reformulation de l'énorme travail de Vincent qui a principalement pour but de m'ancrer tout ça dans le crâne à force de bûcher dessus, et accessoirement rendre le truc peut-être plus lisible si j'arrive à faire plus clair... Mais ce n'est que mon point de vue, donc c'est très partial hein...

Donc ça n'a rien d'évident. En gros je pense qu'à terme il y aura deux versions des mêmes règles et chacun lira celle qu'il veut, voir même les deux, et trouvera j'espère de quoi comprendre plus simplement.

Deux explications valent mieux qu'une, voila.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mocchus

avatar

Nombre de messages : 1660
Age : 37
Localisation : Vallauris
Date d'inscription : 06/05/2013

MessageSujet: Re: Page 22 à 31 - Phase de Mouvements   Mar 17 Mai - 1:20

n'Goarff a écrit:
C'est ce qui est indiqué sur l'illustration juste au dessus de ta question. ABC devient BAC dans l'exemple.

Ben oui tu as tout a fait raison scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blogdemocchus.canalblog.com/  http://warmaster-fr.niceboa
Marell le Fou
Sombre Cracheur de Feu
Sombre Cracheur de Feu


Nombre de messages : 5719
Localisation : Nouméa
Date d'inscription : 19/10/2009

MessageSujet: Re: Page 22 à 31 - Phase de Mouvements   Mar 17 Mai - 14:34













Citation :

LA CHARGE

La charge est le mouvement permettant de contacter un ennemi. Il peut se faire par ordre ou par initiative et sera résolu de la même façon.

Le joueur souhaitant charger doit annoncer son intention avant de procéder à tout déplacement. Il se peut en effet que l'adversaire puisse agir de façon à contrecarrer la charge, et que le mouvement soit à la fin peu judicieux ou même impossible.

Certaines unité comme les fanatiques n'ont pas le choix et doivent charger si un ennemi est à portée de mouvement.

La procédure de charge se décline en plusieurs étapes :

- Annonce de la charge.
- Vérification que l'ennemi est en vue.
- Vérification que l'ennemi est à portée de mouvement.
- Détermination du coté du contact.
- Contact.
- Réalisation des Charges en soutien
- Tirs de contre-charge.

ÉTAPES PRÉALABLES

Au moins un des socles de l'unité doit voir l'adversaire (voir règles sur la visibilité) au moment ou la charge est déclarée. Notez que le mouvement d'une unité au même tour a pu dégager ou au contraire couvrir la vue de l'unité. Il faut donc bien vérifier la visibilité au moment de la déclaration de charge.

L'unité chargeant dispose d'un mouvement maximal selon sa formation initiale. Si sa formation est régulière, il dispose de son plein mouvement. Si sa formation est irrégulière, il ne peut charger qu'a mi-vitesse.

L'unité chargeant peut contacter différents cotés de l'adversaire : front, flanc, arrière. Il est important de le déterminer car cela provoque des malus pour l'adversaire dans certains cas. C'est la position initiale des deux unités qui détermine cela. Si une unité charge depuis la zone frontale, elle contacte son front, et de même pour les flancs et la zone arrière.



Si l'unité chargeant ne se trouve pas entièrement dans une zone, on considère qu'elle occupe le plus et la charge est réalisée depuis la zone correspondante. En cas d'égalité, on résout cela de façon aléatoire.

Une unité chargée disposant d'armes à distances peut effectuer un Tir de contre charge : et tirer sur l'ennemi au moment ou la charge est déclarée. Ceci est une exception aux règles indiquant que les tirs ont lieu pendant la phase de tir. Notez qu'un tir de contre-charge peut faire des dégâts mais en aucun cas empêcher qu'une unité qui charge n'arrive au contact.

CONTACT DU PREMIER SOCLE

On déplace l'unité chargeant au contact de son adversaire sur le coté déterminé, en déplaçant les socles un par un. Cela permet de s'assurer que chaque socle a l'espace nécessaire pour se déplacer et parvenir au contact. On commence en choisissant un socle de l'unité chargeant, qui soit être capable de voir l'ennemi et de se déplacer jusqu'à lui. Il ne s'agit donc pas forcément du socle le plus proche.

On place ce socle au contact du plus proche socle visible ennemi, du coté déterminé lors de la charge.

Si possible, on centre le socle par rapport au socle ennemi contacté.

CONSTITUTION DE LA LIGNE DE FRONT

Une fois le premier socle placé, on place les autres socles au contact de l'ennemi de façon à toujours se maintenir en formation (les socles restent au contact par un coté ou un coin). Chaque socle doit pouvoir tracer se déplacer en respectant les règles de mouvement vers son ennemi.

Il peut y avoir des exception à la constitution d'un front de combat, voir ci après.

Les socles placés après le premier doivent maximiser le contact avec l'ennemi. Cela signifie qu'il faut placer les socles autant que possible au contact de l'ennemi. Si le contact n'est pas frontal, il doit être via un coin. Les éventuels socles qui ne peuvent pas contacter l'ennemi sont placés là ou le joueur le souhaite en, toujours en réalisant une formation (le plus souvent derrière pour octroyer un soutien).

Si d'autres unités ennemies sont positionnées à coté de l'unité chargée, alors l'obligation de maximiser le contact s'étend à celles-ci. Une unité chargeant doit donc contacter une seconde unité ennemie si c'est son seul moyen de maximiser le contact. Mais il doit privilégier le contact avec l'unité chargée avant de s'étendre sur les unités proches.



Toute unité ennemie complémentaire chargée est également considérée comme une unité chargée. Elle peut donc effectuer un tir de contre-charge, etc. Peu importe qu'elle soit la cible originelle ou non.

Si une unité d'infanterie amie était située derrière l'unité chargeant, elle peut accompagner celle-ci dans sa charge, réalisant une charge de soutien. Le placement des socles de cette seconde unité suit les mêmes règles que pour l'unité originelle chargeant.


Et là j'ai une question... A quel moment fait-on les tris de contre charge, finalement ?

Je croyais que c'était au début, quand on déclarait la charge. Ainsi, les tirs pouvaient interrompre la charge ennemie en provoquant la confusion, brisant celle-ci.

Mais non... Puisqu'il faut placer les socles avant de savoir si une seconde unité ennemie est contactez, puisque celle-ci peux potentiellement tirer.

J'en déduis qu'un tir ne peut pas briser une charge. Je ne me souviens plus bien mais je crois me rappeler qu'en fait ça fait juste des dégâts en plus à compter pour le premier round...

Si c'est bien ça, il faut que je change l'ordre, pour mettre les tirs de contre charge à la fin, après les placements.


Dernière édition par Marell le Fou le Mer 18 Mai - 17:02, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marell le Fou
Sombre Cracheur de Feu
Sombre Cracheur de Feu


Nombre de messages : 5719
Localisation : Nouméa
Date d'inscription : 19/10/2009

MessageSujet: Re: Page 22 à 31 - Phase de Mouvements   Mar 17 Mai - 15:48















Citation :

EXCEPTIONS AUX RÈGLES DE CHARGES

Les joueurs rencontrerons des exceptions au fur et à mesure des parties. Voici quelques points permettant de les régler.

Ennemi protégé

Parfois, le placement des armées fait qu'il est impossible de centrer un socle en chargeant une unité. Le socle est alors positionné au mieux, en essayant de centrer au maximum.

Au moment de la déclaration de la charge, la zone de contact disponible doit cependant faire au moins 1 cm. Si une zone plus petite est seulement disponible pour un contact, alors la charge est impossible. L'ennemi est dit "protégé".


Ligne de front impossible

Une fois le premier socle au contact de l'ennemi, il est possible que les éléments suivants de l'unité ne puissent pas contacter ce dernier. La formation devant être maintenue, ils doivent alors être placés derrière le premier socle ou à coté de celui-ci, ou au pire en contact canard (coin à coin cheers ) donnant une formation "en escalier".

Les éléments placés derrière le premier socle doivent avoir la même orientation que celui-ci.

En dernier recours, si une unité ne peut pas conserver sa formation (contact de tous les socles), alors elle ne peut pas charger.


Bord le plus proche inaccessible

Parfois, le bord ennemi le plus proche n'est pas accessible pour le premier élément chargeant. Cela signifie en général que la zone de contact disponible est inférieure à 1 cm. Cela arrive par exemple quand l'ennemi est au moins partiellement caché par un élément de décors ou une unité.

L'unité chargeant peut alors contacter un socle de l'unité ennemie autre que le plus proche. Mais celui-ci doit être contacté dans la même zone (front, flanc, arrière) que prévue initialement. Cela signifie par exemple qu'une unité ne peut charger le flanc alors qu'elle avait prévu de charger de face sous prétexte que l'avant de l'ennemi est protégé et que le flanc est à portée.

Si aucun bord de la zone chargée n'est disponible, alors la charge n'est pas permise. Il y a une exception lorsque l'ennemi est "cloué" (voir plus loin).

Cibles clouées

Une cible est dite clouée si tous ses éléments sont déjà au contact de socles ennemis, sans aucune zone de contact supérieure à 1 cm disponible. Les socles rendus impossible à contacter par un élément de terrain ne clouent pas une unité.

Une unité qui charge un ennemi cloué peut placer son premier socle déplacé en contact coin à coin avec l'ennemi et en contact de coté avec les troupes amies. Pour cela, il faut que le coin en question soit visible et à portée de déplacement, comme d'habitude.



Charger une formation irrégulière

Si l'unité chargée est en formation irrégulière, la ligne de front s'adapte et la règle de contact maximum prend le pas sur elle. La ligne de front qui en résulte n'est pas rectiligne, et l'unité se bat en formation irrégulière.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marell le Fou
Sombre Cracheur de Feu
Sombre Cracheur de Feu


Nombre de messages : 5719
Localisation : Nouméa
Date d'inscription : 19/10/2009

MessageSujet: Re: Page 22 à 31 - Phase de Mouvements   Mar 17 Mai - 20:53





Citation :

Effectuer une charge enveloppante

Cette charge est une charge particulière et n'est réalisable que dans des cas bien précis. Elle a été mise en place pour éviter qu'une unité chargée de flanc ne se retrouve dans une situation avantageuse du fait de l'étroitesse des socles.

En effet, bien souvent on se trouvera dans la situation ci-dessous. Les règles précisant qu'on ne peut charger que du coté d'où l'on arrive (ici coté droit), et la taille des socles faisant que les deux socles attaquant latéraux ne contactent pas l'ennemi, le socle chargeant central se retrouverait seul face à l'ennemi. Cela constitue un désavantage alors que, l'ennemi étant chargé de flanc, cela devrait constituer un avantage. Des règles spéciales ont donc été mises en place pour régler ce cas de figure.



Cette règle s'applique lorsque :

- L'unité chargeant est soclée non-choc (comme de l'infanterie, face à la largeur du socle).
- L'unité chargée est contactée de flanc.
- Le premier socle a pu contacter l'unité chargée.
- L'unité qui charge est d'un type permettant de poursuivre l'unité chargée.

La conséquence de cela est que les socles latéraux sont autorisés à se rabattre pour contacter l'ennemi en l'enveloppant. C'est l'attaquant qui décide si il effectue une charge enveloppante ou non.

- Les socles n'étant pas au contact de l'ennemi peuvent se rabattre pour le contacter.
- Les socles qui se rabattent doivent avoir assez de mouvement pour effectuer cette rotation.
- Les socles qui se rabattent doivent rester en formation en maintenant le contact avec le premier socle.
- Les socles qui se rabattent doivent contacter l'ennemi, de front ou au pire par un coin.



Les socles qui ne peuvent contacter l'ennemi peuvent être positionnés comme le joueur le désire, toujours en formation.  Un socle qui se rabat peut contacter une autre unité ennemie et ainsi l'amener à participer au combat normalement.

Les tirs de contre-charge sont réalisés après l'enveloppement.

Si l'unité qui charge est de l'infanterie entrainant dans sa charge une autre unité placée dans son dos, alors les deux unités se déplacent mais cette seconde ne peut effectuer de charge enveloppante et reste en ligne. Elle ne peut pas non plus combler les pertes de l'unité de tête en avançant pour combler les trous.






Citation :

Ennemi Fortifié

L'infanterie et l'artillerie peuvent être fortifiés. Ceci est défini dans le cadre d'une bataille spéciale, ce n'est pas une action réalisable en cours de bataille. Seul l'infanterie peut charger un ennemi fortifié. En cas de fortification en hauteur, des échelles et autres tours de guet sont nécessaires (voir terrains et mouvements).

Une unité fortifiée ne peut être contactée par le flanc. Elle doit être chargée par l'avant, même si l'unité chargeant arrive par le coté et même si elle est clouée. Une charge depuis le coté est simplement résolue en amenant les socles sur le devant de l'unité ennemie (si les conditions le permettent, bien évidement).



Notez que pour des raisons physique liée aux décors, les figurines ne seront jamais exactement au contact. Mais on considère que l'infanterie contactant le mur charge en réalité l'unité postée derrière. Une unité n'étant pas de l'infanterie ne pourra attaquer qui que ce soit en contactant le mur.




Citation :

UNITÉS SORTANT DE LA TABLE

Parfois, les unités sont amenées à sortir de la table. Par exemple à la suite d'une Gaffe, d'un recul ou d'un repoussement. Si au moins une partie de l'unité sort de la table, on fait un jet sur la table ci-dessous pour connaitre son destin, avec un malus de -1 pour chaque socle perdu auparavant.



Si l'unité réapparait, elle est placée à l'endroit d'où elle a quitté la table, l'arrière de son socle collé au bord. Si cela devait l'amener sur une unité ennemie, on la positionne alors aussi près que possible de cet endroit. Les unités soclées choc doivent être placées en ligne. Les autres, comme l'infanterie par exemple, peuvent être placés en ligne ou en colonne.

Les commandants qui s'étaient joints à l'unité subissent le même sort qu'elle. Les commandants qui n'avaient pas rejoint une unité ne devraient normalement pas sortir de la table, mais si la situation devrait arriver on ferait un jet pour eux comme pour une unité normale. Si le général quitte la table et ne revient pas immédiatement, son armée se retire à la fin de la phase en cours. Il compte alors comme une perte.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marell le Fou
Sombre Cracheur de Feu
Sombre Cracheur de Feu


Nombre de messages : 5719
Localisation : Nouméa
Date d'inscription : 19/10/2009

MessageSujet: Re: Page 22 à 31 - Phase de Mouvements   Mer 18 Mai - 16:28

OK en fait je vois que si je veux que vous lisiez, faut pas que j'en écrive trop chaque jour, c'est ça ?

Sur le sujet précédent j'avais eu quelques relecteurs, mais je me suis emballé hier et il y a peut-être trop à lire.

La relecture par ceux qui connaissent bien les règles est très utile pour moi car ce que j'écris peut-être faux ou peu clair (ou les deux !). Du coup si vous voulez vous fouler un neurone ou deux, je veux bien des retours, quitte à ce que vous lisiez un petit bout tous les jours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marell le Fou
Sombre Cracheur de Feu
Sombre Cracheur de Feu


Nombre de messages : 5719
Localisation : Nouméa
Date d'inscription : 19/10/2009

MessageSujet: Re: Page 22 à 31 - Phase de Mouvements   Mer 18 Mai - 16:54

Citation :
J'en déduis qu'un tir ne peut pas briser une charge. Je ne me souviens plus bien mais je crois me rappeler qu'en fait ça fait juste des dégâts en plus à compter pour le premier round...

J'ai confirmation de ça en lisant le chapitre sur les tirs Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mocchus

avatar

Nombre de messages : 1660
Age : 37
Localisation : Vallauris
Date d'inscription : 06/05/2013

MessageSujet: Re: Page 22 à 31 - Phase de Mouvements   Jeu 19 Mai - 0:42

Je trouve ça efficace ce que tu fais, ça me permet de revoir les règles, comme toi je ne suis pas assez aguerri pour tout ça.

Concernant la change enveloppante, ce que je retiens c'est qu'elle peut être faite seulement si l'unité qui charge peut poursuivre l'unité chargé, ce qui veut dire que par exemple une unité de guerriers nains qui charge une cavalerie de l'empire ne pourra pas l’envelopper. Pourquoi ? admettons ils font leur charge enveloppante mettent en fuite la cavalerie et on s'arrête là il n'y a pas de poursuite. Si un des sages pourrait éclairer la question ?

Après, le reste est clair pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blogdemocchus.canalblog.com/  http://warmaster-fr.niceboa
Marell le Fou
Sombre Cracheur de Feu
Sombre Cracheur de Feu


Nombre de messages : 5719
Localisation : Nouméa
Date d'inscription : 19/10/2009

MessageSujet: Re: Page 22 à 31 - Phase de Mouvements   Jeu 19 Mai - 14:51

Merci, ça me motive de voir que j'ai un lecteur Smile

Pour ce point des règles, je crois que ça a été fait parce qu'on se rendait compte que la cavalerie soclée non-choc était souvent mal partie dans les combats à cause de la taille du socle.

Si un socle de caval non-choc essaie de charger de flanc une unité d'infanterie comportant deux socles, par exemple, ça pose problème.

Le premier socle de ta cavalerie se centre sur les deux socles d'infanterie ennemie en arrivant au contact... Et se retrouve seul à se battre contre eux, car les deux autres socles de cavalerie de part et d'autre de lui ne peuvent pas contacter l'ennemi. Les socles de la cavalerie sont juste trop large...

Hors, ta cavalerie à trois socles, qui flanque l'ennemi qui plus est, devrait avoir un net avantage et non pas se retrouver à se battre à deux contre un.

Du coup il fallait une règle propre à ce cas de figure. Je ne sais pas si ça arrive souvent en jeu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marell le Fou
Sombre Cracheur de Feu
Sombre Cracheur de Feu


Nombre de messages : 5719
Localisation : Nouméa
Date d'inscription : 19/10/2009

MessageSujet: Re: Page 22 à 31 - Phase de Mouvements   Mar 1 Mai - 21:30

Mise à jour également ici au niveau du début du topic.

C'est long à relire mais j'ai relu tous les sujets mis à jour, j'avais oublié de le préciser.

J'ai une question !

Il n'est pas indiqué à quel moment on fait le jet pour une unité qui sort de table ? On s'était posé la question lors de ma dernière bataille, quand les furies elfes noirs avaient sorti des gobs. Du coup, impossible de savoir quand ces de revenir revenaient...

On a supposé que c'était en début de tour des gobs, avant tout mouvement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Page 22 à 31 - Phase de Mouvements   

Revenir en haut Aller en bas
 
Page 22 à 31 - Phase de Mouvements
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Avis à celles qui ont la cuttlebug!!! MAJ page 4 le 12-03
» Tuto n°4 bis : faire une page de digiscrap
» [RESOLU] Forcer "My location" à une position (pour météo en page d'accueil)
» Elle est arrivée: Formula TEN HPI photo en vrac bas de page 1
» Diabolyx Colo et future page cleaner x)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
warmaster_fr :: Warmaster :: Warmaster Evolution :: WME - Révision-
Sauter vers: