Le forum de la communauté francophone de Warmaster
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Debriefing de la journée Warmaster du Crazy Orc le 27/09/08

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
latribuneludique
Admin


Nombre de messages : 6033
Age : 41
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Debriefing de la journée Warmaster du Crazy Orc le 27/09/08   Dim 28 Sep - 0:03

Pour une journée Warmaster réussie, suivez la recette suivante :

Prenez une belle et grande table de jeu…



Saupoudrez d’objectifs spéciaux, de cartes de déploiement et de cartes d’objet magique…



Faites mélanger par un organisateur talentueux…



Et servez le tout avec une brochette de joueurs sympas de Lyon et Grenoble…



Voilà, c’est prêt à déguster! cheers



J'invite les participants à poster leur debriefing, rapport de bataille , photos et autres commentaires dans ce sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tribuneludique.canalblog.com/
latribuneludique
Admin


Nombre de messages : 6033
Age : 41
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: Debriefing de la journée Warmaster du Crazy Orc le 27/09/08   Dim 28 Sep - 1:32

Premier compte-rendu général, je ferai plus tard un rapport plus détaillé sur les exploits de ma verminhorde... Twisted Evil
J'ajouterai bien entendu d'autres photos et mes impressions générale sur cette belle journée. Smile

Le samedi 27 septembre 2008, David Vallat a rassemblé 11 joueurs lyonnais et grenoblois pour organiser une grande bataille opposant les armées du Bien et du Mal.
Je laisse le soin à David de nous exposer dans la section Création et Développement les règles utilisées pour gérer cet affrontement.

C’est dans la région de Kazad Lok que le réveil de Gorgandamus doit avoir lieu. Le démon a hanté les rêves de bien des mages maléfiques et son chant a rassemblé une horde de créatures dévouées au mal : hommes-rats, peaux-vertes, engeance du Chaos, pillards Elfes Noirs et morts-vivants ont rassemblé leurs armées pour répondre à l’appel du démon.

Mais les forces du Bien n’entendent pas laisser la région être saccagée. Des Montagnes de la Roche Noire aux cités humaines du sud la résistance s’organise. Une vaillante coalition de Nains, d’Hommes-Lézards et d’Hommes de Bretonnie et d’Arabie s’est mise en route pour barrer le chemin au Mal.

La Bataille des Onze Armées a eu lieu à l’ouest, au pied des Montagnes de la Roche Noire.



La Coalition du Bien rassemblait une armée Naine envoyée par Kazad Lok, deux armées d’Hommes-Lézards venus de la lointaine Lustrie pour contrecarrer Gorgandamus, une ost Bretonnienne de la cité de Bel Port et une armée de mercenaires Arabiens.

Les Hordes du Mal se constituaient d’une verminhorde Skaven du clan Rilk, de l’armée du Comte-Vampire Von Heiltse venue des Bois Sanglants, d’une armée de Khemri des Terres Mortes et de deux Waaagh ! Orques & Gobelines envoyées par Morglock le Sauvage.

La brume du matin s’étendait sur le champ de bataille et les deux immenses forces se déployèrent sans pouvoir deviner les positions de leurs adversaires.
Lorsque le soleil finit enfin par percer, la Coalition du Bien avait déjà frappé un grand coup en concentrant ses forces sur son flanc droit et sur son centre, abandonnant son flanc gauche à l’ennemi dont deux armées devraient patauger dans la rivière du Rat Noyé pour pouvoir participer aux combats.
Ainsi les Hordes du Mal se trouvèrent en sous-nombre avant même que les premiers combats ne commencent !



Le Bien débuta alors la bataille en se lançant en avant, formant une ligne de bataille organisée tandis que les Hordes du Mal réagissaient en ordre dispersé et ne semblaient pas pressées d’en découdre.
Rapidement les deux centres entrèrent en contact ! Hommes-Lézards, Arabiens, Morts-Vivants de Khemri et Orques & Gobelins luttèrent pendant des heures pour s’emparer d’un artefact magique de grande puissance. Le choc fut effroyable et les guerriers tombèrent par centaines. Les hommes-lézards furent les premiers à craquer et à battre en retraite devant la férocité des forces du Mal puis finalement Arabiens et Orques & Gobelins s’auto-annihilèrent et refluèrent à leur tour laissant les Morts-Vivants s’emparer de l’artefact pour le Mal.







Sur les ailes, les combats étaient également féroces bien que moins spectaculaires.

Sur le flanc droit du Mal (flanc refusé par le Bien), les orques & gobelins peinèrent à rejoindre les combats mais les Morts-Vivants du comte-vampire Von Heiltse purent passer la rivière du Rat-Noyé pour lancer des raids sanglants contre les forces Naines chargées de contenir leur menace.



Sur le flanc gauche du Mal, Elfes Noirs et Skavens faisaient face aux Bretonniens et à la deuxième force d’Hommes-Lézards.
Prenant position autour d’une colline, les Elfes Noirs reçurent les assauts combinés des sauriens et de la cavalerie légère bretonnienne. La colline fut nettoyée de l’infanterie Elfe Noire mais les pertes furent très lourdes pour le Bien. Les Elfes Noirs continuèrent cependant à résister dans des bois proches, tenant en échec leurs ennemis.



A l’extrémité du champ de bataille, la verminhorde du clan Rilk faisait face à la fine fleur de la chevalerie bretonnienne de la fière cité de Bel Port. Le galop des chevaliers bretonniens pétrifia de terreur les hommes-rats qui refusèrent de manœuvrer malgré la colère du Prophète Gris. Rapidement les bretonniens furent sur les Skavens dont les premières lignes de nuées de rats furent piétinées. Malgré la terreur, les hommes-rats résistèrent bien aux assauts des chevaliers qui furent repoussés une première puis une seconde fois. La situation était cependant désespérée pour les Skavens dont les effectifs fondaient à vue d’œil. Soudain, le fier général de l’ost Bretonnienne fut pris à partie par une charge désespérée de guerriers des clans, il dut battre en retraite pour rejoindre des chevaliers du Graal. Sa retraite fut cependant repérée par le Prophète Gris Skaven qui ordonna à une bande de coureurs d’égouts cachés dans les bois de charger les dignes chevaliers. Poussés par la malfaisante magie d’un technomage, les Skavens submergèrent les chevaliers du Graal et le général bretonnien tomba sous les lames d’un assassin du clan Eshin. Alors qu’elle galopait vers la victoire, l’ost bretonnienne, décapitée, dut battre en retraite.



Malgré des actions éclatantes sur tout le champ de bataille, le Bien était tenu en échec. Le Mal triomphait. Il n’avait cependant pas gagné la guerre, d’autres affrontements auraient bientôt lieu…

Rendez-vous est en effet pris à Grenoble pour la suite des événements !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tribuneludique.canalblog.com/
latribuneludique
Admin


Nombre de messages : 6033
Age : 41
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: Debriefing de la journée Warmaster du Crazy Orc le 27/09/08   Dim 28 Sep - 4:01

En exclusivité pour cette journée Warmaster à Lyon, Seb Seb nous a dévoilé sa prochaine armée :





Un défi a déjà été lancé à ma Verminhorde pour effacer le sourire mauvais que j'affichais à la fin de la bataille... Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tribuneludique.canalblog.com/
bob_bob



Nombre de messages : 47
Date d'inscription : 25/06/2007

MessageSujet: Re: Debriefing de la journée Warmaster du Crazy Orc le 27/09/08   Dim 28 Sep - 6:52

En ce samedi 27 septembre 2008, nous nous rendions à un rendez-vous avec un client potentiel lorsque nous fumes enrôlés dans une histoire "occidentale" à base de démon et d'épée magique.

Nous, c'est votre serviteur Abd Ar-Razak et son escorte. Nous venons d'Arabie pour vendre des tapis. Si vous avez de l'or, on peut même négocier pour quelque chose ... d'original venant d'orient ... un tapis ... volant. Venez me voir tout à l'heure...

Enfin ... où j'en était. A oui, l'histoire du démon... Un jour, il faudra que je vous décrive un djinn, quelque chose de vraiment méchant et puissant. Et on reparlera du démon. Mon artiste personnel a pris quelques peintures de cette après midi. Quelques unes sont reprises dans ce journal, d'autres sont disponibles dans l'ouvrage nommé Picasa. Étrangement après le repas de midi, il a disparut.

Deux groupes armés contenant pour environ 8 000 pièces d'or chacun se sont affrontés pour obtenir l'épée Lilith.


La partie

D'un côté, nous étions 5 "empêcheurs de démon de faire ce qu'il veut".
De l'autre côté, six armées se sont rassemblées à l'appel du démon.

Après une réflexion intense, les forces du Bien se groupèrent sur leur flanc droit pendant que les forces du Mal occupèrent l'ensemble de leur espace.

En quelques mots voici les évènements passés.


Sur notre flanc gauche


Les nains se sont placés au centre. Ils ont pour objectif de tenir le centre et de prévenir l'arrivée des orques et des comtes vampires venant de l'autre côté de la rivière.

Ceux-ci ayant du mal à se côtoyer sans arrière pensée ont mis énormément de temps avant d'arriver à la quatrième heure.

Les nains ont du se retourner pour faire face aux rois des tombes et aux orques du centre à cette même heure.

A la fin, leur situation n'est pas très bonne. Ils sont pris en sandwich entre trois armées.


Au centre


Nous déployons entre deux armées d'hommes lézards. Quoi que nous puisons en penser, ils ne sont pas bruyant. Difficile de communiquer. Enfin...

Nous avons fait une belle ligne de bataille. Pendant la troisième heure, Hafiz a lancé une tempête de sable au centre de la table. Il est possible que cela est entrainé l'assaut violent qui suivit sur les hommes lézard à ma gauche et leur fuite rapide.

Afin d'éviter le même sort, nous nous sommes hâté de faire gouter notre acier aux orques. Le large sourire du big chef adverse a décrus au fur et à mesure des passes d'armes. (Le nombre de sauvegarde à 5+ réussie était hors statistiques).

Lors de la cinquième heure, après la perte des deux unités d'archers, des deux de lanciers et des méharistes, nous avons du laisser le combat se passer sans nous. En face, les orques ont fait de même.



Sur notre flanc droit


Le général skaven se morfond en voyant en face de lui une plaine immense et une armée de chevaliers bretonniens.

Après plusieurs assauts réussis, ses troupes sont au plus bas, moralement et en nombre.

Le temps pour moi de tourner la tête et la situation s'était retournée. Ce n'est pas très claire. Certains parlent de tueurs géants skaven bardée de métal cachés dans un bois et de la mort du général adverse qui suivit leur attaque.

De mon point de vue, c'est très claire. Au lieu d'avoir de fiers destriers venir sur les flancs des elfes noires, ce sont des hordes de petits rats qui arrivent.

Curieusement, c'est sur ces elfes noires et aussi sur les hommes lézard placés à ma droite que j'ai moins de choses à dire. Hydres, charges et chevaucheurs hommes lézards sont des mots qui me viennent.


En conclusion

Au final, après un début sous le signe du Bien, c'est le Mal qui garde l'épée. Deux armées face à cinq... on peu pas lutter.

De cette rencontre, nous en tirons :

  • Quelques commandes (du hache chiche - peut-être de la famille du pois ? -, des armures - je ne vois pas pourquoi ?- et finalement peu de tapis),
  • Une leçon pour nous : "Faire attention aux tueurs géants skaven bardée de métal cachés lors de nos démarches avec les hommes rats"
  • Une leçon pour nos futurs clients : "Ne demandez pas une trop grosse remise, encore moins de ne pas payer",
  • Une envie énorme d'appeler à nous les fameux tapis qui font la fierté de notre commerce et d'augmenter ainsi notre troupe face à la demande croissante et
  • Une invitation à partir démarcher de nouveaux prospects dans la cité de Greunoble...
  • et finalement connaître la suite de cette histoire de démon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://farnor.livejournal.com/
Puppy



Nombre de messages : 7
Age : 48
Localisation : Grenoble - Isère
Date d'inscription : 11/04/2008

MessageSujet: Re: Debriefing de la journée Warmaster du Crazy Orc le 27/09/08   Dim 28 Sep - 10:29

Voici le rapport de bataille du slann-mage Ghrosstrykk (prononcer … heuuuu … comme ça s’écrit). Au début de la bataille, mon armée de 1500 pts d’hommes-lézards était positionnée entre 2 armées de « peaux lisses » (des humains, en dialecte Lustrien) : les arabiens de Bob-Bob et les brétonniens de Seb-Seb (au fait, est-ce que quelqu’un a vu Oui-Oui et son armée impériale ?). En face de moi, une horde d’elfes noirs me regardait d’un œil mauvais, pensant sans doute compléter sa panoplie de sacs et de pompes « crocos » à peu de frais. Il fallait aussi que je me méfie des éventuelles débordements des voisins de table de l’elfes noirs : les orcs et les skavens.
La stratégie commune mise au point avec les brétonniens était simple : pendant que les brétonniens fondaient sur les skavens, mes hommes-lézards devaient récupérer l’un des trois artéfacts du scénario : un bouclier magique (l’unité portant le bouclier magique pouvait une fois par tour rejeter les sauvegardes manquées au cours d’un combat au corps à corps) puis s’attaquer aux elfes noirs. Si Seb-Seb et moi survivions, l’idée était ensuite de refermer la tenaille sur le centre du champ de bataille pour punir les orcs avec nos restants de troupes et aider ainsi, si nécessaire, les arabiens de Bob-Bob et les hommes-lézards de David.
En 2 tours, Ghrostrykk a réussi à dépasser le milieu de table (ce qui n’est pas mal, puisque la portée d’ordre des hommes-lézards est limitée à 20 cm) et à récupérer l’artéfact convoité.
Au troisième tour, mes 2 unités de cavaliers sur sang-froids ont foncé sur une unité de cavaliers elfes noirs, mais compte tenu du placement de cette dernière contre une forêt, seule une de mes 2 unités de cavaliers a pu combattre. J’ai réussi à éliminer cette unité adverse, mais avec un peu de malchance aux dés, j’ai perdu 2 socles de mon unité combattante. Là, j’ai fait une erreur stratégique qui aurait pu me coûter très cher : ma deuxième unité de cavaliers qui n’avait pas combattu, mais qui avait suivi la première, n’a pas pu bénéficier du repli après le combat victorieux et s’est retrouvée « vent du cul dans la plaine ». Bien sur, à son tour de jeu, l’elfe noir n’a pas manqué l’occasion d’envoyer par initiative son hydre et une de ses unités de cavaliers sur sang-froid sur ma pauvre unité de cavalerie esseulée. Heureusement, la chance aux dés m’a permis de faire reculer ces assaillants puis d’éliminer l’unité de cavaliers sur sang-froids des elfes noirs, en ne perdant qu’un socle de ma propre unité. Cool !
Au quatrième tour, avec mon unité de cavaliers sur sang-froids héroïque qui s’était idéalement replacé sur les conseils de Seb-Seb, j’ai pu mener une charge par initiative sur les 2 balistes elfes noirs (attaque de cotés donc sans riposte, puisque étant non visible !) qui n’ont pas tenu longtemps et j’ai fait une poursuite sur l’unité de harpies qui n’a pas non plus aimé l’attaque de coté. Le tout, sans que je perde un socle (merci les dés !). Pendant ce temps, ma brigade « bourrine » (2 saurus et 2 kroxigors) est rentrée dans la forêt pour attaquer une brigade elfes noirs composée de 2 arbalétriers et de 2 lanciers. Le bilan de ce combat forestier : 1 unité d’arbalétriers éliminée contre 1 socle saurus pour moi. Heureusement, la contre-attaque elfe noir n’a pas été très meurtrière. Jusque là, tout marchait bien, conformément au plan de bataille Lustro-bretonnien : des skavens et des elfes noirs à l’agonie (pas loin du point de rupture) et 1 artéfact récupéré.
Le cinquième tour (et dernier tour) n’a pas été très sanglant entre les hommes-lézards et les elfes noirs, avec quelques jets de dés ratés pour les ordres et les combats chez les deux protagonistes. Puis l’impassable est arrivé : Scapin le fourbe, le tueur skaven du clan Eshin qui élimine le général Seb-seb !. Dans la foulée, les arabiens de Bob-bob qui battent en retraite (mais en éliminant les orcs !). D’où cette phrase mémorable de Ghrosstrykk, en référence à ses 2 alliés humains malchanceux : « Mais que fait la peau lisse !? » (oui, je sais, elle est facile !). Le bien ne peut que reconnaître sa défaite, même si Ghrosstrykk et Freddy le hargneux (nain) n’ont perdu aucune unité complète. Il faut dire qu’en face, il restait les survivants skavens, kemris et elfes noirs, mais surtout les comtes vampires de Séthiel et les orcs « bis » d’Uruk presque neufs, jamais servis (tiens, ça peut intéresser les arabiens de Bob-bob ?).
Ainsi s’achève le rapport du slann-mage Ghrosstrykk (heureusement, il ne s’agit que d’un rapport textuel !).

Merci encore aux Lyonnais pour leur accueil et pour l’organisation de cette rencontre. La journée était excellente, dans une bonne ambiance et avec beaucoup de fair-play tout au long de la partie. Comme convenu, de leur coté, les Grenoblois vont essayer d’organiser le « match retour » en novembre (on en parlera à notre AG de vendredi prochain).
Jean-Marc (alias Puppy)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sethiel



Nombre de messages : 37
Date d'inscription : 20/04/2007

MessageSujet: Re: Debriefing de la journée Warmaster du Crazy Orc le 27/09/08   Dim 28 Sep - 11:53

Depuis son réveil, le compte Vampire Von Heiltse a fais d'étrange songe l'invitant à se rendre à l'ouest des Montagnes Noires afin d'aider au réveil d'un démon Majeur des anciens temps.



David en train de nous donner les règles de la parties


Arrivé sur place, d'autres armées ont répondues à l'appel du démon; de même que des armées voulant nous barrer la route...Les pauvres fous !


Le champ de bataille


Notre camp n'arrive pas à s'entendre totalement et finalement, nous nous déployons sur toute la longueur du champ de bataille.
Je me retrouve à la tête de mes serviteurs sur le flanc droit du champ de bataille, avec en face... pas d'adversaire ! Les nains sont légèrement sur ma gauche de l'autre coté de la rivière mais méfiance, ces nabots sont capable de manœuvrer à une vitesse incroyable.


Les armées du bien


L'armée Naine bouge comme à la parade et se déplace où elle veut mais elle ne semble pas vouloir venir à notre rencontre.


Mon adversaire à la parade





De mon coté, seul ma brigade de goules et de squelettes va réussir à manœuvrer en suivant les ordres en direction de la Hache magique. Le reste ne bougeras pas mis à part 2 loups Funestes qui obéiront par magie aux désirs du sorciers et de leur Maître.


La fin de mon premier mouvement


A ma droite, les Orcs ne feront pas mieux du tout.
Le nain continu de se redéployer et avance vers le centre. Il tiens fermement la colline avec son gyrocoptère en avant parmi ses fantassins et des troupes des hommes-lézards. Son artillerie se met en position sur la colline.
De mon coté, mis à part mes goules et squelettes qui viennent prendre la hache et la donne au chauves-souris volantes, c'est une catastrophe.
Je décide d'engager quand même mes chauves-souris sur la nains avec un sort de Danse Macabre et celles ci se jettent sur le flanc du gyrocoptère pour n'en faire q' une bouchée! (décidément 3 sorts lancés et 3 réussites !) Elles continues sur leur lancées sur le flanc d'homme lézards en leur détruisant un socle mais de mon coté je perds aussi un socle et je bats en retraite en me plaçant derrière les fantassins nains et devant son artillerie.

Le général Nain vas avoir beaucoup plus de mal à manœuvrer avec mon unité au milieu de ses troupes.
Ses Tueurs de Troll vont se jeter sur le flanc de mes monstres mais ils n'arriveront qu'a tuer un socle me permettant de reculer. Son artillerie préfèrera ne pas me tirer dessus.

Je tente de faire revenir mon dernier socle de chauve-souris géante mais trop épuisée celle ci ne feras que se trainer vers mon sorcier. Ma cavalerie réussiras enfin a reformer les rangs en une seule brigade mais se seras tout... mon infanterie « lourde » réussira elle aussi à faire un mouvement avant de refuser de bouger. Une fois de plus se sont mes goules qui se mettront en position pour traverser la rivière au prochain tour.
Mes sorciers tentent de faire manœuvrer les chauves-souris en vain.
La cavalerie Orc vas réussir à avancer à hauteur de mes goules.


La fin pour mes vaillantes Chauves-souris


Pendant que l'infanterie Naine continue à se redéployer et à me refuser le corps à corps ses canons vont décimer les Chauves-souris. Elles auront bien servis leur Maître!

A travers la rivière mon sorcier vas voir le sourire du général Nain s'effacer lorsque les goules sous ses ordres traverseront la rivière en un seul tour lors de la 4ème heure de notre affrontement!
Les cavaliers Orcs vont réussir à arrivé à la source de la rivière. Le flanc des nains est désormais menacé! Mon sorcier et le Shaman Orc vont tenté de se déchainé sur le Canon à Flamme. Seul le shaman vas réussir, et qu'elle réussite, le Canon à Flamme ne survivras pas!


La traversée héroïque


Le placement de mes serviteurs au début du 5ème tour



Les Nains ébranlés dans leur confiance ne bougeront presque pas et l'artillerie se retrouve sur la colline bien seule. Elle vas tenter de repoussée les goules les plus proches qui malheureusement pour lui ont le bénéfice d'un sort leur permettant de ne pas avoir à reculer en cas de tir!
Je décide de prendre en main ma brigade de goules et malgré un léger malus de distance, j'arrive à lancer mes goules sur le flancs de l'artillerie en 3 ordres ( un assaut sur un ordre de 5 ou moins...)
Dans un hurlement de rage contenus durant toute la bataille les goules vont fondre et réduire en cendre l'artillerie Naine!

Fin de l'affrontement, Le champ de bataille est à nous!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vincent



Nombre de messages : 3893
Localisation : Los Angeles
Date d'inscription : 10/08/2007

MessageSujet: Re: Debriefing de la journée Warmaster du Crazy Orc le 27/09/08   Dim 28 Sep - 12:38

Trèèèèèèèèèèèès sympat!
Ca donne envie de descendre Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
spock



Nombre de messages : 408
Age : 49
Localisation : Bourges
Date d'inscription : 15/04/2008

MessageSujet: Re: Debriefing de la journée Warmaster du Crazy Orc le 27/09/08   Lun 29 Sep - 1:13

vraiment très sympa, c'est vrai que ça donne envie de descendre bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesfigurinesdespock.blogspot.com/
David



Nombre de messages : 165
Age : 46
Localisation : LYON
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Debriefing de la journée Warmaster du Crazy Orc le 27/09/08   Lun 29 Sep - 2:20

Citation :
Trèèèèèèèèèèèès sympat!
Ca donne envie de descendre
Engagez-vous, rengagez-vous... sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jedge



Nombre de messages : 84
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 31/07/2008

MessageSujet: Re: Debriefing de la journée Warmaster du Crazy Orc le 27/09/08   Lun 29 Sep - 2:22

Sa Majesté Padisha Sharr Kân an-Nu'mân, Seigneur des morts est venu avec Sa petite laine, et n’a pas été mécontente de Son déplacement.

Sa Majesté a tout d’abord combattu aux côtés Son ancien camarade de chambrée au pensionnat des jeunes nécromants, le Comte Vampire Von Heiltse, et ça n’est pas rien de retrouver un ami de mille ans.

Ça a été l’occasion pour sa Majesté de croiser les autres peuples de l’axe du bien, Sa Majesté a nommé : les skavens, les elfes noirs, les orcs, les comtes vampires et les gobelins.

Sa Majesté avait à sa gauche le petit jeune agité tout vert Seigneur Dracqos le Fourbe, avec qui le discours est aisé et les décisions communes éclairées.

La bataille a semblée un peu courte à Sa Majesté, mais comme Sa Majesté dit toujours, « quand le temps ne compte plus, une journée de bataille n’est qu’un battement d’ailes de ses charognards ».

Sa Majesté a tout d’abord croisé la route d’hommes lézards. Sa Majesté se souvient de sa jeunesse où Sa Majesté a étudié la magie auprès des Mages Slaans. Sa Majesté sait qu’il faut se méfier de ces êtres, créateurs de la magie originelle. Mais, n’écoutant que Son courage et son voisin de gauche, en coordination avec les troupes du Seigneur Dracqos le Fourbe, Sa Majesté a lancé sa cavalerie et ses chariots sur l’infanterie, écrasant plusieurs unités en un rien de temps. Les courageux Hommes Lézards déroutaient, démoralisés par les pertes subies.

Par la suite, Sa Majesté a eu le plaisir de rencontrer le jeune Abd Ar-Razak. Sa Majesté est allé lui faire part du mécontentement que Sa Majesté avait à propos du tapis que Sa Majesté avait acheté à l’arrière arrière arrière arrière arrière grand père de Abd Ar-Razak. En effet, après à peine cinq siècles, il s’effiloche. Faisant fi de Ses remarques, le jeune freluquet a tenu tête aux troupes de Sa Majesté et de notre ami et néanmoins mortel Seigneur Dracqos le Fourbe. Jetant ses forces dans la bataille, Ses alliés peaux vertes et les troupes de Sa Majesté ont fini par remporter le combat, les armées du Seigneur Dracqos le Fourbe et du jeune Abd Ar-Raz, au nombre de pertes subies, fuyant de part et d’autre du champ de bataille.

Sa Majesté a toujours admiré les réalisations techniques des nains : quels architectes ! quels ingénieurs ! Comment un peuple se démenant comme ceci pour tenter de palier leur ignorance en magie peut sentir si mauvais ? Ne se lavent-ils donc jamais ? Heureusement, sa Majesté avait apporté Son petit mouchoir pour couvrir Son nez sensible. Les troupes de Sa Majesté se sont contentées de tirer à distance sur ces petites choses, créant le désordre parmi l’ordre et détruisant même une troupe de tueur tous nus (quelle horreur !). Nul doute que les combattants féroces auraient fait d’énormes dégâts dans les troupes de Sa Majesté.

Sa Majesté pense que les derniers squelettes que Sa Majesté a levé sont des squelettes d’orques : en effet , ils sont vigoureux. Les adjoints liches de Sa Majesté ont eu quelques soucis à contenir leur fougue. A noter que Sa Majesté est très satisfaite de la résistance de Ses troupes : aucune unité n’a été totalement anéantie ; cela va permettre à Sa Majesté de reconstituer rapidement les unités partiellement réduites.

Sa Majesté est satisfaite de s’être déplacée dans le nord lointain pour mettre Sa caligae là où Sa Majesté pense à ces êtres arrogants qui se disent eux aussi du Bien – comble du ridicule, Sa Majesté en rit encore - mais est tout aussi satisfaite de rentrer dans Ses terres du sud, se prélasser pour quelques années dans Son divin palais.

Sa Majesté Padisha Sharr Kân an-Nu'mân, Seigneur des morts du sud

-----

Organisation parfaite, ambiance super sympathique. Merci aux organisateurs, merci au crazy de nous avoir accueilli, merci aux amis grenoblois d’avoir fait le déplacement, merci à tous les participants pour cette très belle table et pour cette journée !

A+
Jerome
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
latribuneludique
Admin


Nombre de messages : 6033
Age : 41
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: Debriefing de la journée Warmaster du Crazy Orc le 27/09/08   Lun 29 Sep - 2:37

Jedge a écrit:

Sa Majesté Padisha Sharr Kân an-Nu'mân, Seigneur des morts du sud

Sa Majesté a bien parlé.

Si Sa Majesté le permet, je poste ici quelques gravures de Sa Majesté et de ses troupes...





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tribuneludique.canalblog.com/
madpax



Nombre de messages : 4310
Age : 52
Localisation : Ivry... body got somebody to love
Date d'inscription : 21/12/2006

MessageSujet: Re: Debriefing de la journée Warmaster du Crazy Orc le 27/09/08   Lun 29 Sep - 2:40

Le Rdt est tout simplement magnifique!

Marc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
latribuneludique
Admin


Nombre de messages : 6033
Age : 41
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: Debriefing de la journée Warmaster du Crazy Orc le 27/09/08   Lun 29 Sep - 8:17

Voici maintenant mon débriefing personnel pour cette mémorable journée au Crazy Orc.

Je tiens tout d’abord à féliciter David qui s’est chargé de préparer le scénario de la bataille. Tout n’est pas encore parfait (on en rediscutera dès qu’il aura eu le temps de mettre en ligne le dit scénario) mais le résultat est probant : les gens sont repartis contents et c’est le plus important. La préparation était particulièrement sympa : on a eu droit à de jolis décors pour les objectifs, à des pions d’artefacts convertis et à des cartes d’objets magiques cartonnés. La classe quoi. Smile

David nous fait un petit topo sur la bataille et son contexte, j’apprends que je rejoins le camp dit du Mal (nous on avait plutôt l’impression d’être du bon côté mais bon ^o^) avec une verminhorde Skaven de 1000 points.

Après une rapide concertation, il est décidé que je me déploierai à l’extrémité du flanc gauche, en soutien des Elfes Noirs chargés de s’emparer de l’artefact procurant une relance par tour des jets de sauvegarde.
Tout va bien jusqu’à ce que nous découvrions que le soit disant axe du Bien nous fait un joli refus de flanc : les deux armées de notre flanc droit (les Comtes-Vampires de Sethiel et les Orques & Gobelins d’Uruk) n’ont pas d’adversaire en face d’eux. Ce qui veut dire que le reste de notre coalition (4000 points) fait face à l’ensemble de l’armée ennemie (6000 points). Ouch ! Ca commence mal pour le Mal et je me dis que nous allons surtout lutter pour l’honneur.
Pire encore, je me retrouve face à face avec Seb Seb et ses Bretonniens. Je dispose malheureusement de peu de terrains difficiles et lui déploie 1500 points d’armée.
Pas grave, à la limite je suis le mieux armé pour lui résister puisque toute ma verminhorde peut poursuivre sa cavalerie… Et puis Seb est un adversaire agréable et ses Bretonniens sont magnifiques.





Le Bien débute la bataille. Les Bretonniens manoeuvrent comme à la parade à l’exception d’une brigade d’infanterie qui semble avoir compris que, traditionnellement, c’est le week-end jeu de plateau au Crazy Orc et qu’il est difficile de jouer et d’obéir aux ordres en même temps…
Si la cavalerie légère bretonnienne prend le chemin des lignes Elfes Noirs, la totalité des chevaliers (dont 2 unités de Chevaliers du Graal – Seb a suivi les règles erronées de la VF de Warmaster Armies) se rue vers mes positions. Gloups !



Pour ma part je tente d’avancer vers un bois proche mais mes ordres passent moyennement. J’ai juste de quoi déployer correctement mon infanterie et j’arrive à envoyer mes nuées de rats en avant pour ralentir l’inévitable charge ennemie.




La chevalerie Bretonnienne continue son avancée vers mes lignes mais la présence des nuées de rats lui pose un problème. Les mouvements resteront donc prudents.



Super ! Mes Nuées de Rats ont encore montré leur valeur et me donnent le temps de me mettre à l’abri.
Oui mais non. J’ai mal placé un personnage et seule la moitié de ma brigade légère (jezzails et guerriers des clans) atteint les bois. Pire encore, le reste de mes ordres ratent et je reste bêtement face à la cavalerie ennemie sans rien faire. Mon technomage réussit juste à lancer un éclair Warp qui casse une brigade ennemie en repoussant des chevaliers du graal.
Ca commence à sentir le roussi !



Seb envoie ses troupes en force que cela soit contre moi ou contre les Elfes Noirs.
Une première brigade de 3 unités de chevaliers (dont 1 unité de chevaliers du Graal) massacre mes nuées de rats qui auront eu au moins le mérite d’éviter que cette brigade n’atteigne le gros de mes troupes ce tour-ci.
Une autre brigade, de 2 unités celle-ci, parvient à charger de front ma roue infernale et mes rats-ogres. Je ne suis pas trop inquiet malgré un objet magique pénalisant mes rats-ogres (voir les règles du scénario utilisé), objet qui permettra à Seb de faire relancer les bons jets d’attaque des dits rats-ogres. J’arrache tout de même une courte victoire grâce aux soutiens mais je ne poursuis pas.





Je prends la main et je lance mes assauts par initiative. La Roue Infernale s’élance contre une unité de chevaliers ayant déjà perdu un socle mais n’obtient qu’un bonus de 1 attaque, les chevaliers s’en sortiront indemne en arrachant une égalité. Bouh !
Les rats-ogres se lancent aussi à l’assaut et je croyais pouvoir envoyer les vermines de choc sur le flanc par initiative mais la charge est refusée (point de règle à vérifier). J’en oublie une autre charge par initiative possible, dommage. Logiquement les rats-ogres ne parviennent pas à faire grand mal aux chevaliers… J’évite cependant le pire en arrachant une égalité et non pas une défaite. C’est déjà ça.
Aucun ordre ou presque ne passe, je peux juste me préparer à fusiller une unité de chevaliers du Graal avec mes Jezzails. Les chevaliers perdent un socle et sont repoussés dans la confusion.





Arrivé à ce point de mon duel contre Seb je pense que les carottes sont cuites.
Les Bretonniens lancent alors une nouvelle série d’attaques dont une contre le flanc de ma petite brigade de jezzails et de guerriers des clans. Miraculeusement mes troupes se battent avec l’ardeur du désespoir (la promesse du Prophète Gris de vendre tout le monde au marché aux esclaves y est peut-être pour quelque chose). Les Bretonniens sont une nouvelle fois repoussés.
Mais la situation est toujours désespérée, la deuxième ligne des chevaliers bretonniens étant arrivée à portée de charge. Je suis à deux points de la rupture…

Je reprends la main avec pour objectif de faire un dernier baroud d’honneur. Je lance tout le monde dans la bataille. Et c’est là qu’arrive le « hold up », une combinaison d’événements qui va changer la face de la bataille.

1- L’unité de jezzails cachée dans les bois charge par initiative des Chevaliers du Graal. Sur leur chemin se trouve le Général Bretonnien.

2- Le Général Bretonnien rejoint une unité de Chevaliers du Graal située derrière lui.

3- Un héros Skaven fait « apparaître » une unité de coureurs d’égouts dans les bois (ordre à 7) puis à l’envoyer charger de flanc l’unité ayant accueilli le général ennemi (ordre à 6).

4- Tous mes personnages rejoignent les coureurs d’égouts pour apporter leur bonus de combat (+2 attaques)

5- Le Prophète Gris tente de lancer une Frénésie Mortelle mais échoue. Le Technomage réussit quant à lui à lancer le sort, le camp du Bien n’a plus de parchemin anti-magie à ce moment là. Le technomage obtient un 6 au premier jet et s’arrête là

6- La phase de corps à corps débute naturellement avec ce combat. Les Skavens lancent 12 dés (4 pour les coureurs d’égouts, 2 pour les personnages et 6 pour la Frénésie Mortelle). 10 attaques touchent ! Les Bretonniens ratent 9 sauvegardes !

7- Le général Bretonnien disparaît avec les Chevaliers du Graal. Les Bretonniens doivent battre en retraite.





Retournement de situation incroyable ! Alors que les Bretonniens avaient largement dominé tout le long de la bataille, ils sont vaincus au dernier moment !

Pendant ce temps, sur le reste du champ de bataille le Bien a perdu deux autres armées (Hommes-Lézards et Arabiens), le Mal une (Orques & Gobelins). La victoire nous sourit !

Mes excuses à Seb car il est vrai que perdre sur une telle action est vraiment rageant. Pour l’aider il faut savoir que dans une bataille classique cela ne m’aurait permis que d’arracher le nul puisque je n’ai au final détruit qu’une unité de chevaliers du Graal il me semble…

Il reste que l’ensemble de la journée a été très, très sympa. J’ai hâte d’aller à Grenoble pour continuer l’aventure !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tribuneludique.canalblog.com/
madpax



Nombre de messages : 4310
Age : 52
Localisation : Ivry... body got somebody to love
Date d'inscription : 21/12/2006

MessageSujet: Re: Debriefing de la journée Warmaster du Crazy Orc le 27/09/08   Lun 29 Sep - 9:27

fbruntz a écrit:

Les rats-ogres se lancent aussi à l’assaut et je croyais pouvoir envoyer les vermines de choc sur le flanc par initiative mais la charge est refusée (point de règle à vérifier).
Normalement, tu peux les charger de flanc avec le second rang, car la regle de l'unité clouée s'applique.

Marc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seb Seb



Nombre de messages : 224
Age : 41
Localisation : Bron (69)
Date d'inscription : 26/12/2007

MessageSujet: Re: Debriefing de la journée Warmaster du Crazy Orc le 27/09/08   Lun 29 Sep - 9:45

Ce matin la dame du lac nous accompagne pour affronter le mal. Sa voix nous guide à travers les paysages désolés de la région de Kazad Lok. Mes chevaliers portent haut les couleurs de Bel port et nous chevauchons droit vers les infâmes skavens, qui osent nous faire face.

Notre flanc gauche est soutenu par d’étranges créatures venus du bout du monde, des hommes lézard. Leur aspect et leurs motivations ne m’inspirent aucune confiance, mais l’alliance des hommes ne peut se passer de leur aide.

Notre stratégie est claire et fonctionne à merveille, enfoncer l’aile gauche avec notre glorieuse cavalerie pour attaquer le flanc adverse, pendant que les nains à l’autre bout du champs de bataille bloque l’avancée ennemie.

Alors que nous piétinons de nos sabots les répugnants skavens, qui sont sur le point de fuir, tout en prenant la position dominante des elfes noirs avec les hommes lézards, le terrible démon Gorgandamus s’éveil et force le destin !

Notre roi, le seigneur Albert de Bel port troisième du nom et sont escorte de chevaliers du Graal sont tués par d’infâme coureurs d’égout surgit d’un bois.

NB : pour info l’action réalisée par les skavens avait la probabilité suivante de se produire : 1 sur 38 461 538
Détail du calcul :
- sortir les coureurs d’égout : 7+ sur 2D6 soit 58/100
- ordre de charge : 6+ sur 2D6 soit 42/100
- sort frénésie : 5+ sur 1D6 soit 1/3
- gagner +6 attaque sur 1D6 soit 1/6
- réussir 10 des 12D d’attaque à 4+ soit 1/2puissance10
- rater 9 des 10 sauvegarde à 4+ soit 1/2puissance 9


Notre armée est en déroute, l’alliance du bien voit sa stratégie s’effondrer. La défaite est cuisante.
Mais les forces en jeux sont nombreuses et le décès de notre seigneur est prophétique. En Ulthuane, au sommet de la tour blanche, un devin s’éveil. Il a perçu la tentative maléfique d’influer sur le destin de notre monde. Le peuple fée doit dès aujourd’hui lever une armée pour honorer un pacte passé avec les hommes de Bretonnie, il y a plusieurs siècle. Le cor sonne et les premières troupes ne tardent pas à embarquer sur les majestueux voiliers elfiques.

Pour conclure simplement, j'ai passé une super journée avec des gars vraiment sympa. Ce cuop du destin des plus fluff et douloureux restera gravé pour longtemps dans mon livre personnel des rancunes contre les skavens!

C'était super vivement la suite!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
latribuneludique
Admin


Nombre de messages : 6033
Age : 41
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: Debriefing de la journée Warmaster du Crazy Orc le 27/09/08   Mar 30 Sep - 0:36

Seb Seb a écrit:

NB : pour info l’action réalisée par les skavens avait la probabilité suivante de se produire : 1 sur 38 461 538
Détail du calcul :
- sortir les coureurs d’égout : 7+ sur 2D6 soit 58/100
- ordre de charge : 6+ sur 2D6 soit 42/100
- sort frénésie : 5+ sur 1D6 soit 1/3
- gagner +6 attaque sur 1D6 soit 1/6
- réussir 10 des 12D d’attaque à 4+ soit 1/2puissance10
- rater 9 des 10 sauvegarde à 4+ soit 1/2puissance 9


Faut refaire le calcul. Twisted Evil
J'ai eu deux tentatives pour le sort puisque c'est finalement mon technomage qui l'a lancé et non pas mon Prophète Gris.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tribuneludique.canalblog.com/
latribuneludique
Admin


Nombre de messages : 6033
Age : 41
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: Debriefing de la journée Warmaster du Crazy Orc le 27/09/08   Mar 30 Sep - 4:57

J'ajoute deux photos de la Waaagh! d'Eric (Uruk) : il s'agit d'un mélange de gobelins de la boite de jeu BoFA et de troupes du Chaos.
Pas très orthodoxe mais joooooli!




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tribuneludique.canalblog.com/
David



Nombre de messages : 165
Age : 46
Localisation : LYON
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Debriefing de la journée Warmaster du Crazy Orc le 27/09/08   Mer 1 Oct - 1:07

Bonjour,

J'ai mis à jour la présentation de la campagne (http://warmaster-fr.niceboard.com/manifestations-f13/lyon-le-27-09-the-campagne-t685.htm#7030) avec les règles utilisées.

Comme mes petits camarades je me suis bien amusé même si l'armée homme-lézard que François m'a confié a vite été exterminée sous les assauts combinés des armées orques (de David) et khemri (de Jérôme).

L'épée-démon Lilith a été capturée par les force du Chaos. Le réveil de Gorgandamus approche, le monde de Warhammer retient son souffle et les lyonnais sont impatients (de gagner la ligue des champions) de découvrir le deuxième épisode de la campagne chez nos amis grenoblois. cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Uruk



Nombre de messages : 162
Date d'inscription : 03/08/2008

MessageSujet: Re: Debriefing de la journée Warmaster du Crazy Orc le 27/09/08   Mer 1 Oct - 4:39

Hello tout le monde^^
Mon compte-rendu sera bref . En effet , si vous avez lu l' EXCELLENT rapport de François et de Sethiel ,
vous comprendrez qu'il est difficle de commenter un rapport de bataille sans combat ( donc sans bataille ........)
ah si !! mon chaman gobelin a réussi un " pied de Gork " sur une batterie naine GG !!!
Déployé sur l'aile droite de l'armée du " mal " sans ennemi en face , j'étais condamné à réussir des dés de commandement
pour espérer mettre sous pression les nains (et je ne vous parle pas de la rivère arf!!! ).
Cela n'a pas été le cas , vu mon commandement de naze et la qualité du commandement nain , cette armée a pu se redéployer a l'abris de ma cavelerie orque Sad
Bilan : il serait bien d'envisager des règles de redéploiement pour 1 ou 2 armées ( Sethiel était quasiment dans la même situation )
du style
_ elles se déploient au tour 2 en marche de flanc avec un -1 au commandement pendant le tour pour simuler des renforts
_ ou les alliés " donnent " des points de commandement pour simuler un mouvement stratégique
Enfin bon , à méditer.......
Les batailles où tous les joueurs sont sur la même table , c'est trop fun ; ce serait dommage de jouer à 1 contre 1 sur des tables séparées sous prétexte d'assurer à tous des combats .
Pour conclure , ce fut une journée super sympa , très conviviale , comme d'hab avec les grenoblois
Vivement la suite !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
latribuneludique
Admin


Nombre de messages : 6033
Age : 41
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: Debriefing de la journée Warmaster du Crazy Orc le 27/09/08   Mer 1 Oct - 5:35

J'ai failli oublier de mettre des noms sur la photo des participants...



Alors de gauche à droite :

Rangée du haut (le Maaaaaal) :
- votre serviteur (Skavens)
- Uruk (Orques & Gobelins)
- Jedge (Morts-Vivants de Khemri)
- David (Orques & Gobelins)
- Sylvain (Elfes Noirs)
- Sethiel (Comtes-Vampires)

Rangée du bas (le Bien) :
- Fred (Nains)
- Seb Seb (Bretonniens)
- David (Hommes-Lézards)
- Puppy (Hommes-Lézards)
- Bob_bob (Arabien), il prétend que sa fille ne jouait pas mais on sait bien qui le conseillait pendant la bataille ... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tribuneludique.canalblog.com/
DRAPZAG



Nombre de messages : 1
Localisation : GRENOBLE
Date d'inscription : 02/10/2008

MessageSujet: RAPPORT CAMPAGNE DE LYON   Jeu 2 Oct - 13:27

Une armée Orque accompagnée d’une armée Khemri était au centre du dispositif des forces du MAL. Sur son flanc droit se tenaient une armée Comtes-Vampires puis une autre armée Orque tandis qu’à gauche deux redoutables armées avaient pris position : des Elfes Noirs et des Skavens.

Pour contrer ces forces maléfiques, le BIEN disposait seulement de cinq armées : 2 armées Hommes-Lézards, des Arabiens, des Bretonniens ainsi que des Nains positionnés face à l’ennemi. Notre stratégie consistait à contenir ses troupes à l’aide du pilier que pouvait constituer l’armée Naine, flanquée à gauche (donc sur le flanc droit ENI). Elle devait être appuyée par une armée d’Hommes-Lézards et l’Arabie, formant le centre, tandis que la seconde armée de reptiliens et la Bretonnie à droite avaient pour mission d’attaquer l’adversaire de façon à pousser son flanc et le rabattre vers le centre.

Dès le départ, les Nains ont réussi à se positionner selon le plan de bataille contrairement aux reptiles, qui devaient les soutenir, mais qui ont rencontré des difficultés pour avancer. Nos troupes se rejoignirent finalement et après une courte attente, voyant que le flanc droit ennemi demeurait derrière la rivière qui le séparait de son centre, les deux généraux s’étant concertés décidèrent de prendre l’offensive en attaquant l’armée de Morts-Vivants. Ainsi les Hommes-Lézards les contacteraient de front tandis que les Nains traversant le bois les prendraient à revers. Nous étions confiants à ce moment là car les nouvelles étaient de bon augure. En effet, les Comtes-Vampires étaient plutôt endormis ce jour-là et n’avançaient guère , à l’instar des Orques qui étaient encore très loin, sûrement occupés à piller et à se disputer le butin au lieu d’aller au combat ! De plus les rapports concernant notre flanc droit nous donnaient entière satisfaction et même de l’espoir. Les Bretonniens, après d’âpres combats, étaient à deux doigts de faire dérouter les Skavens tandis que les autres reptiliens ne s’en tiraient pas trop mal face à l’armée malelfique. (Maléfique!) Il nous fallait donc mettre la pression au centre du dispositif ennemi !
Cependant une unité de Chauves-souris volantes perturbèrent la ligne de commandement naine et l’occupèrent trop longtemps. Sans compter que le général Orque, qui par ailleurs avait l’air d’être le commandant en chef du MAL, envoya une missive au roi des tombes lui conseillant de freiner son avance car il faisait notre jeu. Ce qu’il comprit, lorsque les canons nains jouèrent aux osselets, car il recula en rongeant son mors. Ensuite ces deux armées se liguèrent contre mon malheureux compagnon reptilien : l’infanterie orque se rua en masse sur lui tandis que la cavalerie de Khemri, prise de frénésie, réussit l’exploit insolent de parvenir sur son flanc gauche qui n’était pas suffisamment protégé. Mon infortuné soutien fut atomisé !
Une autre nouvelle accablante parvint au général Nain en même temps que ce désastre : la Bretonnie a battu en retraite ayant perdu négligemment son général, tombé dans une embuscade dans laquelle il périt.
Les Nains décidèrent de colmater la brèche béante en se décalant à droite. D’une part afin d’éviter l’encerclement et de se retrouver isolé. D’autre part pour soutenir les Arabiens qui avaient beaucoup de mal à avancer au front et qui le firent en voyant les Hommes-Lézards exterminés. L’armée Naine eut pour ambition de charger la cavalerie Khemri qui lui prêtait son dos, étant située à l’arrière des Arabiens qu’elle avait contactés auparavant, avec des rangers. Pour cela, ils devaient courir à travers les bois pour les atteindre. Elle s’imagina également contre-attaquer son infanterie, qui protégeait son artillerie venant de détruire une unité de Tueurs de Trolls heureux d’avoir rejoint leurs ancêtres, en la prenant de flanc. Enfin pour sécuriser ses propres canons, il fallait qu’elle déplace ses arquebusiers.
Mais comble de malchance le général, qui voulu lui-même assurer la conduite des opérations, rata le premier ordre et l’armée s’immobilisa, lui faisant perdre la dernière tentative qui lui aurait permit de frapper l’ennemi. Pour couronner le tout, les Comtes-Vampires réussirent enfin à traverser la rivière sans encombre, dans les conditions existantes ce fut un coup de chance pour eux ! Ainsi juste à la fin de la bataille ils purent charger et détruire les canons, qui ripostèrent comme ils purent, soutenus par les orques qui s’approchèrent également du front mais ne parvinrent qu’à éliminer le Canon à flamme grâce à un chaman.
Pendant ce temps, les Arabiens, pris dans un étau eurent beaucoup de chance de résister contre les autres Orques. Ces deux armées déroutèrent simultanément devant l’ampleur des dégâts. Finalement, les reptiliens et les Nains étant les seuls à rester sur le terrain des affrontements, ayant subi quelques pertes mais conservant leurs meilleures troupes, se replièrent.
Nul doute que le MAL a remporté cette bataille mais sa victoire n’est pas acquise pour autant car les Nains furieux et rancuniers ont promis de se venger en espérant que ses alliés, quoique courageux, seront plus prudents à l’avenir. Néanmoins ils remercient les Dieux de les avoir épargnés, en frissonnant à l’idée de savoir ce qui se serait passé si les Orques et les Comtes-Vampires avaient pu engager les combats dès le début du conflit!

Compte-rendu de la bataille des onze Armées par le général « Freddy le hargneux « à sa majesté de Kazad Lok.

PS : à présent le vénérable général a été promu chambellan du roi et ses fonctions ont été attribuées à Drapzag le redoutable.


Je remercie vivement l’accueil chaleureux des Lyonnais et l’organisation du Crazy Orc pour cette superbe journée. Il est agréable de rencontrer des partenaires qui par leur fair-play participent au plaisir du jeu et délaissent quelque peu l’esprit compétitif.

NAINmicalement Votre. FRED.
king
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daviddu38



Nombre de messages : 224
Age : 44
Localisation : Isère
Date d'inscription : 11/04/2008

MessageSujet: Campagne Warmaster à Lyon   Ven 3 Oct - 11:17

Superbe compte-rendu, Fred.

Nous avons tous été merveilleusement accueillis par nos amis lyonnais.

On espère recrèer une journée identique à Grenoble pour la suite de cette campagne.

On espère également que vous serez nombreux!

PS: Cette invitation ne se limite pas aux joueurs lyonnais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Debriefing de la journée Warmaster du Crazy Orc le 27/09/08   Aujourd'hui à 12:23

Revenir en haut Aller en bas
 
Debriefing de la journée Warmaster du Crazy Orc le 27/09/08
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Debriefing de la journée Warmaster du Crazy Orc le 27/09/08
» Debriefing de l'après-midi Warmaster au Crazy Orc (O8/12/07)
» Debriefing de la journée WMA de Clichy le 28/09/08
» [LYON] Après-midi Warmaster au Crazy Orc le 22/05/2010
» Debrief. de l'après-midi Warmaster au Crazy Orc (19/01/08)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
warmaster_fr :: Général :: Manifestations-
Sauter vers: